La Canadienne Mielzynski signe une 1e victoire en carrière en Coupe du monde

Erin Mielzynski Victoire

Première Publication: 4/03/2012 12:43 Mis à jour: 4/03/2012 13:17

OFTERSCHWANG, Allemagne - L'Ontarienne Erin Mielzynski a fourni au Canada une première victoire en slalom depuis 1971 à la Coupe du monde de ski alpin féminin, dimanche.

L'athlète de 21 ans de Guelph n'avait jamais mieux fait qu'une 13e place en Coupe du monde. Une brillante deuxième descente a corrigé la situation et l'a menée jusqu'à la plus haute marche du podium.

«C'est mon rève depuis aussi longtemps que je me souvienne, a dit Mielzynski. C'est plus qu'incroyable.»

L'Américaine Resi Stiegler a établi un sommet personnel en finissant deuxième, et l'Autrichienne Marlies Schild s'est assurée du titre de la discipline avec sa troisième place. Elle domine le slalom depuis quatre ans.

Marie-Michèle Gagnon de Lac-Etchemin a terminé cinquième.

Mielzynski a fini 13e à deux reprisess en 2011: lors d'un slalom allemand en février, puis lors d'un slalom français en décembre.

Mielzynski était cinquième après la première manche, à six dixièmes de la meneuse slovène, Tina Maze, mais elle a livré un deuxième parcours sans faille pour mériter la victoire.

«J'ai travaillé vraiment fort cette année et dans les années passées. J'ai du travailler sur ma confiance et sur bien d'autres choses», a dit Mielzynski, qui devenait la première Canadienne à gagner un slalom de Coupe du monde depuis Betsy Clifford, en 1971.

Schild voulait égaler le record de Vreni Schneider de 34 gains en carrière en slalom. Elle a remporté six courses de slalom sur huit, cette saison.

Maze a raté une porte sur de la neige ramollie en deuxième manche, n'arrivant pas à compléter le tracé. Elle n'a pas pu gruger l'avance au général de l'Américaine Lindsey Vonn, qui a chuté en première manche. Vonn mène par 494 points avec six courses à faire. Une victoire rapporte 100 points.

Stiegler, qui a souvent été éprouvée par de sérieuses blessures, a terminé deux fois en quatrième place en 2007, en slalom et en super-combiné.

«Je suis tellement heureuse que j'ai un peu de misère à trouver les mots,» a dit la skieuse du Wyoming.

Fille de Pepi Stiegler, médaillé d'or olympique en ski alpin en 1964, elle semblait prête à briller en Coupe du monde quand elle s'est fracturé l'avant-bras gauche et le tibia droit, en décembre 2007.

Stiegler est revenue en piste en février 2009, terminant 19e en slalom aux Mondiaux, mais elle s'est fracturée le pied une semaine plus tard. En novembre de cette année-là elle s'est brisée le tibia et le fémur gauches à l'entraînement, au Colorado, ce qui lui a fait rater les Jeux de 2010. Elle est revenue en Coupe du monde en novembre 2010.

SUIVRE LE Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |