Huffpost Canada Quebec qc

Victoires de la musique: Coeur de Pirate repart les mains vides

Publication: Mis à jour:
COEUR DE PIRATE VICTOIRES
Coeur de Pirate à la dernière cérémonie des Victoires de la musique... (AFP) | AFP/Getty Images

PARIS - Coeur de pirate est repartie les mains vides de la 27ème cérémonie des Victoires de la musique, samedi soir à Paris.

La Québécoise, dont le succès en France ne se dément pas, était en lice dans la catégorie du «meilleur album de chansons» pour «Blonde», son deuxième disque sorti en novembre dernier. La récompense est allée au vétéran Hubert-Félix Thiéfaine, pour «Suppléments de mensonge», son... 16e album.

Béatrice Martin, qui vient d’annoncer qu’elle attendait un enfant, était candidate à une Victoire pour la troisième année de suite. L'an dernier, la jeune femme avait été «nommée» pour la Victoire de l'artiste interprète féminine, qui lui avait échappé. Mais l’année précédente, au moment où sa carrière prenait son fulgurant envol, elle avait décroché la Victoire de la meilleure chanson originale pour «Comme des enfants».

Cette récompense lui avait été décernée par vote du public, un vote qui venait en somme confirmer le succès de son premier album vendu à 400 000 exemplaires. D’une certaine manière, décrocher la Victoire de l’album francophone aurait été un exploit plus grand encore, dans la mesure où cette récompense traduit la reconnaissance du milieu.

La toute jeune Cœur de pirate, qui a interprété sa chanson «Adieu» pendant la cérémonie diffusée en direct sur France 2, n’apparaissait pas la mieux placée. Elle faisait face en effet à trois adversaires très respectés par les professionnels appelés à voter : l’ex-Rita Mitsouko Catherine Ringer (‘Ring’n’Roll), Camille (Ilo Veyou), chanteuse à la fois intellectuelle, excessive et créative, dotée de surcroît d’une voix exceptionnelle, et bien sûr Thiéfaine, l’heureux élu.

Ces artistes vendent moins de disques que la Québécoise, mais jouissent d’un gros capital de sympathie au sein de la profession. En élisant Hubert-Félix Thiéfaine (en lice dans trois catégories), le milieu a salué une longue et belle carrière, marquée au sceau du rock et de la poésie, mais menée en marge des grands médias.

À la fin de l’année, «Blonde» a été certifié disque de platine pour 100 000 exemplaires vendus en France. Les ventes continuent de progresser, indique-t-on, au fil de la tournée entreprise à l’automne et qui prendra fin en mai en Allemagne.

Cette tournée observe une saisissante montée en puissance, qu’illustrent bien ses différentes étapes parisiennes. En décembre, Béatrice Martin avait rempli le Bataclan (1000 places). Dans trois semaines, elle chantera à guichets fermés au Casino de Paris (1400 places). On vient aussi d’apprendre qu’elle se produira le 9 mai au Zénith, une salle de concert de 6300 places située dans le Parc de la Villette, qui accueille les plus grandes vedettes. S’y produire, avec ou sans Victoire, est une consécration.