POLITIQUE

NPD: les candidats à la chefferie champions de l'absentéisme aux Communes

02/03/2012 12:12 EST | Actualisé 02/03/2012 12:13 EST
CP/Alamy

Le Canadien moyen peut s'attendre à être congédié s'il ne se présente pas assidûment au travail. Il en va autrement pour les députés fédéraux, dont la participation aux débats de la Chambre des communes est tout à fait optionnelle.

Le site web How'd They Vote a compilé les statistiques d'absentéisme de cette 41e législature, et jusqu'à maintenant, les candidats à la chefferie du NPD se retrouvent en tête de liste.

Niki Ashton, Peggy Nash, Nathan Cullen, Paul Dewar, Thomas Mulcair et Roméo Saganash (qui a depuis abandonné la course) font tous partie du top 10. La seule raison pour laquelle Brian Topp et Martin Singh en sont absents est qu'ils ne sont pas députés.

Maria Mourani, qui a terminé la course à la chefferie du Bloc québécois en deuxième place derrière Daniel Paillé, fait elle aussi partie de la liste.

Toutefois, les candidats à la chefferie ne sont pas les seuls à avoir déserté le Parlement. Deux ministres conservateurs brillent par leur absence.

Ed Fast, en sa qualité de ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, a pour prétexte un poste qui l'oblige à voyager souvent. Mais ce n'est pas le cas de Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

C'est sans grande surprise que nous voyons Sana Hassainia, du NPD, faire partie du top 10. Cette jeune mère avait dû quitter brièvement la Chambre des communes après y avoir siégé en compagnie de son bébé. Cette affaire a été réglée à l'amiable, après avoir relancé le débat sur la conciliation travail-famille.

Aucun député libéral ne fait partie du palmarès cette année, quoique le chef intérimaire Bob Rae se classe juste en dessous, au 11e rang, avec un total de 52 absences.

Une grosse pension, un bon salaire et une présence optionnelle – comment fait-on pour devenir député ?

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 députés les moins présents aux Communes