Huffpost Canada Quebec qc

Harper approuve une facture de 22 000 $ pour la visite de bureaucrates européens

Publication: Mis à jour:
HARPER
La premier ministre Stephen Harper a personnellement approuvé une facture de près de 22 000 $ liée à la visite de bureaucrates européens. (AFP) | AFP/Getty Images

OTTAWA - La premier ministre Stephen Harper a personnellement approuvé une facture de près de 22 000 $ liée à la visite de bureaucrates européens au Canada l'automne dernier alors que son gouvernement prêchait la modération sur le plan budgétaire.

Selon des documents obtenus par La Presse Canadienne en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, le séjour de trois jours a donné lieu à une réception au Musée des beaux-arts du Canada, à deux dîners et à un souper officiel à Rideau Hall. Lors de toutes ces activités, les convives ont pu boire du vin gratuitement.

La note finale pour l'événement, qui s'est déroulé du 18 au 20 octobre, s'élevait à près de 112 000 $ et comprenait les frais de transport, d'hébergement et de divertissement ainsi que 2250 $ en cadeaux offerts aux invités.

Parmi les visiteurs figuraient six personnes du siège social parisien de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui ont discuté avec M. Harper et de hauts fonctionnaires canadiens de la meilleure façon de réduire les dépenses gouvernementales.

Cette réunion des centres de gouvernement de l'OCDE se tient chaque année depuis 1993 dans l'un des pays membres de l'organisation. C'était la première fois qu'elle avait lieu au Canada. Wayne Wouters, le greffier du Conseil privé et le plus haut fonctionnaire du gouvernement, en était l'hôte.

Sur les 45 personnes présentes, 10 faisaient partie du gouvernement conservateur alors que les autres provenaient des pays de l'OCDE ou de son siège social. Stephen Harper a notamment participé à une table ronde.

Étant donné que les coûts excédaient le seuil des 5000 $ imposé par le gouvernement pour ce genre d'événements, le premier ministre a dû lui-même pré-approuver la facture en tant que chef du Bureau du Conseil privé. Sa signature était également nécessaire pour l'alcool gratuit.

«Nous faisons tout en notre pouvoir pour contrôler les coûts associés à cet événement», a écrit Wayne Wouters à M. Harper le 11 septembre dans une note lui demandant son approbation. «En tant qu'hôte, le Canada doit offrir un certain niveau d'hospitalité, incluant une réception pour souhaiter la bienvenue aux délégués le soir de leur arrivée et un souper officiel.»

Il a ajouté que, pour des raisons de courtoisie et de protocole, des boissons alcoolisées seraient servies durant la réception, le souper officiel et les deux dîners. M. Wouters a aussi souligné que le budget pour la réception dépassait le prix maximal par personne établi par le Conseil du trésor, autre détail exigeant l'aval de Stephen Harper.

D'après le porte-parole du Bureau du Conseil privé, Raymond Rivet, la facture totale a tout de même été réduite de 16 000 $ et se trouvait bien en-deçà du budget de 300 000 $ initialement prévu.

La visite des membres de l'OCDE s'est déroulée après que le gouvernement Harper eut ordonné à des dizaines de ministères et d'agences gouvernementales de lui soumettre un plan détaillé pour le 3 octobre montrant comment ils comptaient diminuer leurs dépenses de 10 pour cent afin de réaliser des économies annuelles de quelque 8 milliards $.