Pierre Résimont, chef invité au festival Montréal en lumière

Pierre Resimont Festival Montreal En Lumiere

Le Huffington Post Québec   Publication: 16/02/2012 14:50

Cette année, le festival Montréal en lumière met à l'honneur les régions Wallonie-Bruxelles, avec pour invités des chefs prestigieux et étoilés. Un rendez-vous gastronomique à ne pas manquer, du jeudi 16 au dimanche 26 février 2012.

Nous avons rencontré le chef belge Pierre Résimont, qui nous arrive du restaurant L'eau vive et est l'invité de l'Europea. Celui qui fut le plus jeune chef étoilé de Belgique (à vingt ans à peine!) oeuvre maintenant dans les cuisines d'un charmant moulin du 17e siècle. Ce qui le motive? Le respect du produit et du «Goût» avec un grand «G».

Site du festival Montréal en lumière>>

- Que pensez-vous de la scène culinaire montréalaise, en comparaison avec celle que vous connaissez en Belgique?
Jusqu'à présent, il y a une bonne organisation. On ne fait pas ce genre d'échange en Belgique . Par contre, on organise depuis trois ans une manifestation avec 18 chefs à Bruxelles (Culinaria).

- Quelle est la tendance gastronomique du moment en Belgique?
On revient vers une cuisine de produits et d'appellations (AOC).

- Qu'évoque, pour vous, la cuisine québécoise?
Je ne connais pas du tout la cuisine québécoise, ni les chefs d'ailleurs... Mais je suis impatient de les connaître.

- Quel plat aimeriez-vous faire découvrir aux Québécois - votre plat fétiche? Vos suggestions de vins? Votre conception des desserts?
Il y en a beaucoup. Malheureusement, il y a des produits qui sont difficiles à transporter comme la crevette grise (non traitée). Je vais apporter du biscuit" Spéculos" pour faire une mignardise. J'aime beaucoup partir sur un dessert classique et le décomposer.

- Quel plat aimeriez-vous mettre en lumière?
Je vais essayer d'apporter des crevettes grises (produit fragile à transporter).

- Y a-t-il, pour vos plats, des ingrédients difficiles à trouver au Québec et, a contrario, des ingrédients dont vous n'avez pas l'habitude mais que vous pensez redécouvrir ici?
Je pense que, maintenant, on peut se procurer tous les produits en Europe... Enfin, j'espère.
Je vais ramener du sirop d'érable, que l'on ne travaille pas beaucoup en Europe. Et il y en a sûrement d'autres que je ne connais pas encore.

- Qu'est-ce qui vous a donné envie de participer à ce festival? Y allez-vous dans un esprit de rencontre ou pour y puiser de l'inspiration?
Je suis toujours curieux de faire de nouvelles expériences et de partager ma cuisine avec d'autres chefs. Quel bonheur que de se faire de nouveaux amis.

- Comment définiriez-vous votre cuisine?
J'ai toujours gardé la même philosophie: le respect du produit. J'aime aller à l'essentiel, pour retrouver ce que j'appelle "le Goût".

SUIVRE LE Québec