Russie: un montage vidéo de Poutine jugé pour terrorisme fait le tour du web

Le HuffPost/AFP   Lauren Provost Première Publication: 15/02/2012 05:45 Mis à jour: 15/02/2012 09:49

Vladimir Poutine derrière les barreaux... C'est ce que montre un montage vidéo réalisé par des opposants russes et diffusé sur Youtube. Dans cette fiction de moins d'une minute, Vladimir Poutine se retrouve devant un tribunal. L'homme fort de la Russie est jugé pour "préparation d'actes de terrorisme" et ce montage a déjà été visionné 1,3 million de fois mercredi 15 février, soit trois jours après sa mise en ligne.

Le titre de la vidéo est on ne peut plus explicite: "L'arrestation de Vladimir Poutine : reportage de la salle du tribunal". Certains pourraient si méprendre, mais il s'agit bien d'une fiction montrant l'actuel Premier ministre dans le tribunal Khamovnicheski de Moscou. Il y est jugé par le magistrat Viktor Danilkine, celui-là même qui avait condamné fin 2010 l'ex-magnat du pétrole et détracteur du régime russe, Mikhaïl Khodorkovski.

La voix off explique que Vladimir Poutine est jugé pour "détournement de biens d'Etat", "abus de pouvoir", "machinations financières" et "participation à la préparation d'actes de terrorisme visant à semer la terreur dans la population et à exercer une influence sur les organes de l'État". On y voit Vladimir Poutine, la tête baissée, debout dans la cage dans laquelle comparaissent les prévenus à l'intérieur des tribunaux russes.

La vidéo a été mise en ligne sur le compte youtube LancelotChannel appartenant à l'agence d'image Lancelot et fait la publicité d'un documentaire, L'assassinat de la Russie, datant de 2002.

Ce film accuse la sécurité d'Etat (FSB) d'avoir orchestré les attentats de 1999 en Russie pour permettre l'accession au pouvoir de Vladimir Poutine, un ancien officier du KGB. L'un des auteurs du film est Alexandre Litvinenko, un ancien du FSB et détracteur du régime russe. Il est mort en novembre 2006 à Londres après avoir été empoisonné au polonium, une substance radioactive.

Les opposants russes, largement privés d'accès aux médias traditionnels, prolifèrent sur l'internet et des vidéos dénonçant Vladimir Poutine rencontrent régulièrement un grand succès.

SUIVRE LE Québec