Commission Charbonneau: les locaux sont trouvés

Enqueteconstruction

Le Huffington Post Québec   Première Publication: 8/02/2012 15:53 Mis à jour: 9/02/2012 05:46

La Commission d’enquête sur la construction a trouvé des locaux pour ses travaux. Une information qui a été confirmée la Société immobilière du Québec (SIQ) par l’entremise de son porte-parole, mardi.

«La Société immobilière a eu pour mandat de trouver les locaux pour la Commission d’enquête, a indiqué Martin Roy, porte-parole. Pour ce qui est du lieu, on va laisser à la Commission l’annoncer.»

Même si l’endroit où se tiendront les travaux n’a pas encore été dévoilé, on connaît toutefois les deux firmes mandatées par la SIQ pour préparer les lieux.

Il s’agit de la firme d’ingénieur Dessau, division service aux projets, ainsi que Miguel Escobar architecte-urbaniste. Ces deux firmes ont obtenu les contrats sans appel d’offres de la SIQ.

Une situation qui ne semble pas émouvoir le porte-parole de la SIQ. «Nous avons donné ces contrats de gré à gré car ces deux firmes possédaient l’expertise et les connaissances. Nous n’avions aucune obligation également d’aller en appel d’offres ou sous invitation considérant le montant des contrats», a fait valoir Martin Roy.

Dans le cas de Dessau, le contrat se chiffre à 49 100 $ et l’article 14 - contrat dont le montant est inférieur au seuil d'appel d'offres public - a été évoqué pour l’attribution du contrat.

Pour ce qui est de la firme d’architecture-urbaniste, le montant est de 39 500 $ et c’est l’article 13 - Situation d'urgence où la sécurité des personnes ou des biens est en cause - qui a été mentionné pour expliquer l’attribution du contrat.

La commission au travail

En novembre dernier, on apprenait l’identité de deux commissaires qui allaient prêter main-forte à la juge France Charbonneau.

Il s’agit de Renaud Lachance, ancien vérificateur général du Québec et de Roderick A. Macdonald, titulaire de la Chaire F.R Scott en droit public et constitutionnel de l’Université McGill. Ces deux commissaires sont entrés en fonction le 28 novembre 2011.

La Commission d'enquête a pour mandat de se pencher sur la collusion dans l'industrie de la construction et le financement des partis politiques au Québec.

SUIVRE LE Québec