Huffpost Canada Quebec qc

Difficile de prédire le prix du litre d'essence en 2012

Publication: Mis à jour:
ESSENCE 2012 PRDIRE
Il sera très difficile de prédire la tendance du prix du litre d'essence au cours de la prochaine année. (Shutterstock) | Shutterstock

MONTRÉAL - Il sera très difficile de prédire la tendance du prix du litre d'essence au cours de la prochaine année, puisque plusieurs facteurs peuvent affecter son prix.

C'est ce qu'estime le porte-parole de CAA-Québec, Cédric Essiminy, expliquant qu'en plus des fluctuations du prix du baril de pétrole sur les marchés, les taxes et les marges de profit des détaillants sont des facteurs qui influencent le prix du litre à la pompe.

En entrevue, il précise que le Québec est la province où le litre d'essence est le plus taxé au Canada, rappelant qu'une taxe d'un cent supplémentaire est notamment entrée en vigueur en avril dernier.

Selon M. Essiminy, les taxes et les événements négatifs qui se déroulent sur la scène internationale peuvent contribuer à faire grimper rapidement le prix du litre à la pompe.

Pour le porte-parole de CAA-Québec, le prix d'un litre d'essence à la pompe n'est pas directement lié au prix du baril de pétrole sur les marchés mondiaux.

M. Essiminy rappelle qu'il faut également ajouter le montant des taxes selon les régions, les frais de raffinage ainsi que la marge de profit des détaillants. Les automobilistes, qui se trouvent à la toute fin de cette chaîne, ont très peu de recours à leur disposition, conclut-il.