LES BLOGUES
25/04/2019 16:13 EDT | Actualisé 25/04/2019 16:13 EDT

Une référence parmi les producteurs de vins du Piémont

Pio Cesare, voilà une maison italienne à connaître absolument!

www.piocesare.it
Vignoble de Pio Cesare

Cette maison familiale fut fondée en 1881 et porte le nom de son fondateur depuis ce temps.

Pio Cesare a travaillé avec les viticulteurs locaux depuis des générations, mais depuis les dernières années le domaine a aussi acheté des vignobles pour sa production de grands crus de Barolo et de Barbaresco.

Elle est aujourd'hui dirigée par son petit-fils, M. Pio Boffa qui a apporté une certaine modernisation à l'entreprise familiale.

Celui-ci était d'ailleurs de passage à Montréal le 3 avril dernier. En compagnie de quatre autres personnes du milieu du vin, j'ai pu le rencontrer au restaurant italien Da Emma, où nous avons pu évaluer plusieurs vins de ce producteur avec des plats appropriés.

Yves Mailloux
Montage-photos

De nos jours, ce domaine possède près de 70 hectares de vignobles, ce qui représente une grande superficie pour la région, laquelle est surtout constituée par de petites entreprises familiales.

Notons que ces vignes bénéficient de belles expositions et sont situées dans les appellations les plus prestigieuses de la région italienne du Piémont.

www.piocesare.it
Vignoble chez Pio Cesare

C'est pourquoi on retrouve dans le répertoire de la maison - qui compte une quinzaine de cuvées - que des vins de milieu et de haute gamme.

Ainsi, parmi les 10 vins dégustés avec M. Pio Boffa, le moins cher est à 27,30$ et le plus dispendieux à 144,75$. Ils s'adressent donc aux personnes prêtes à débourser un certain montant pour obtenir des vins classiques et qualitatifs du Piémont.

J'ai pensé aux personnes à budget limité en suggérant à la suite de ce billet, 5 vins de moins de 20$.

Voici donc mon analyse des vins de la dégustation du 3 avril dernier, ainsi que les détails à propos de chacun d'eux.

Photo: Yves Mailloux
Les 10 vins de cette dégustation

Note: tous ces vins sont produits par la maison Pio Cesare et sont issus du Piémont en Italie.

L'Altro, 2018, Langhe, DOC, 29,45$

www.saq.comn
L'Altro, Langhe

Le nom de ce vin blanc (L'Altro) signifie l'autre. Il est en effet apparu dans la gamme en 1989, alors que le premier vin blanc (Piodelei), était déjà présent depuis 1985. Un détail que peu connaissent: il y a un peu de Sauvignon Blanc dans l'Altro (moins de 10%) et ce, pour apporter plus de fraîcheur.

Il est élevé en cuves inox pour 75% de la production, alors que 25% l'est en barriques de chêne français. C'est le millésime 2017 que l'on retrouve présentement à la SAQ. Le millésime 2018 est attendu pour la fin septembre, début octobre.

De couleur jaune doré très clair, le bouquet de ce vin se compose de notes florales, des arômes d'agrumes avec une pointe herbacée; l'élevage sur lies jusqu'à la fin de mars lui a conféré un certain volume en bouche, bien que celle-ci demeure légère et fraîche; polyvalent à table, il a bien accompagné le fromage burrata et le prosciutto.

SAQ:voir ici

Piodelei, Chardonnay, 2016, Langhe DOC, 54,00$

www.saq.com
Piodelei, Chardonnay, Langhe

C'est le premier vin blanc à avoir été élaboré par ce producteur. Les raisins de Chardonnay proviennent de vignobles de la maison, soit celui de Cascina Il Brico près de la commune de Treiso (zone du Barbaresco) et de celui de Colombaro à Serralunga d'Alba (zone du Barolo).

Fermenté sur lies en barriques de chêne français durant 8 mois, suivi d'un affinage en bouteilles pour au moins 6 mois. Il arrivera au Québec vers la fin octobre, début novembre.

Une expression plus ronde et suave que le précédent; robe jaune doré clair; parfums de fleurs blanches, de cire d'abeille et de miel léger; il procure une sensation légèrement grasse en bouche supportée par une fraîcheur bien dosée, préservant son équilibre; très bonne longueur; pourra se garder en cave pour les 5 à 7 prochaines années; pensez fruits de mer, pétoncles, homard, poissons à la chair grasse, volailles sauce à la crème; miam!

SAQ: fiche-produit non disponible pour le moment.

Alter, Nebbiolo, 2015, Langhe DOC, 27,30$

www.saq.com
Alter, Nebbiolo, Langhe

Ce vin a été créé il y a presque 10 ans afin d'initier les amateurs du monde entier au Nebbiolo. Il est vraiment comparable au Nebbiolo Langhe régulier vendu 37$ (voir ici). Alter signifie d'ailleurs L'Autre.

Les raisins proviennent des collines situées entre les appellations Barolo et Barbaresco. Au Nebbiolo, on ajoute un faible pourcentage de Merlot et de Petit Verdot, histoire d'arrondir les angles. La maison le vend à très faible marge afin de pénétrer les marchés d'exportation.

Le monopole suédois Systembolaget en commande depuis 8 ans déjà. Il est enfin disponible au Québec.

Il se présente à nous avec une robe rouge rubis subtilement violacée; on y perçoit de beaux arômes de cerise rouge et noire, de champignons et de chocolat noir; sa texture souple le rend facile et agréable à boire; malgré tout, il pourra se garder en cave quelques années; finale modérément longue et bien nette.

SAQ:voir ici

Fides, Vigna Mosconi, 2017, Barbera d'Alba Superiore DOC, 46,50$

www.saq.com
Fides, Vigna Mosconi, Barbera d'Alba Superiore

Jusqu'en 2016, les raisins utilisés pour ce vin provenaient du vignoble situé à Serralunga. À compter du millésime 2017, ce sera du nouveau vignoble de Mosconi qu'ils proviendront, une propriété qui a été achetée en 2014.

La fermentation alcoolique se déroule en cuve inox avec les peaux pendant 25 jours. Le vin est ensuite élevé pendant 18 mois en foudres ainsi qu'une petite partie en barriques de chêne français. On retrouve présentement du 2016 en SAQ. C'est en septembre/octobre que le millésime 2017 arrivera.

Fidèle à son cépage, ce vin affiche une teinte rubis sombre et violacée; effluves de fleurs à l'olfactif avec des notes de fruits noirs; les tanins très souples procurent une coulante et rafraîchissante; malgré sa belle matière tissée serrée, il demeure équilibré; bonne persistance gustative; de la belle et juteuse Barbera; que du plaisir à table.

SAQ: voir ici

À partir d'ici les prix grimpent. Ça va faire mal (au portefeuille).

Barbaresco 2015, DOCG, 74,25$

www.saq.com
Barbaresco

Les raisins de Nebbiolo proviennent de 4 différents vignobles, selon la formule utilisée par les anciennes familles de la région de Barbaresco.

Ils sont vinifiés en cuve inox avec leurs peaux pendant 25 à 30 jours. Le vin est élevé pendant 3 ans en foudres de chêne slavon d'une capacité de 20 à 50 hectolitres, avec une petite partie en barriques de chêne français durant 30 mois.

Un vin des plus achevés à la robe rubis parsemée de quelques reflets grenat; on y décèle au nez des effluves de pétales de rose séchée, ainsi que de la cerise noire; que vous dire sinon qu'il s'agit d'un vin avec de la finesse, délicat, sec et tout à fait délicieux; bon pour les 8-10 prochaines années; en stock présentement.

SAQ:voir ici

Barbaresco 2015, Il Brico DOCG, 141,00$

www.saq.com
Barbaresco, Il Brico

L'un des vins mythiques de la maison. Les raisins sont issus d'une sélection des meilleures parcelles du vignoble familial de Cascina Il Brico, situé dans le village de Treiso. Ils ont macéré durant 25 jours en cuve inox avec les peaux.

Le vin a été élevé pendant 30 mois en foudres de chêne de Slavonie, mais une petite portion passe en barriques de chêne français pour environ 18 mois. Arrivera vers la fin du mois d'octobre (succursales Signature).

Un vin à la robe rubis soutenu; très parfumé, il distille de belles notes florales ainsi que des arômes de cerise noire, de vieux bois avec une pointe de fumée; la bouche révèle une belle concentration de fruits rouges et noirs et un ensemble déjà passablement fondu; longueur impressionnante; pourra se conserver encore facilement pour 10 à 12 ans; j'en veux!

SAQ:voir ici

Barolo, 2015, DOCG, 77,25$

www.saq.com
Barolo

Utilisant lui aussi la formule de l'assemblage de différents terroirs, les raisins de Nebbiolo de ce vin proviennent de plusieurs vignobles du domaine situés dans l'appellation Barolo.

La vinification et l'élevage sont identiques que pour le Barbaresco. Le type de raisins étant le même, la différence du style provient du terroir. Certains diront plus féminin pour le Barbaresco, plus masculin pour le Barolo.

Présentement épuisé, mais le millésime 2015 arrive bientôt d'ici quelques semaines.

Un Barolo des plus classiques aux tanins encore serrés; teinte typique, soit rubis à reflets de couleur grenat; les arômes sont de la même trempe avec des parfums de pétales de rose séchée, de cerise noire et de vieux bois; prêt à boire grâce à une bouche souple fine et délicat; il peut aussi se conserver quelques années.

NOTE: Afin de démontrer que ce Barolo peut évoluer favorablement dans le temps, M. Pio Boffa nous avait apporté une bouteille du millésime 2010; expérience très concluante!

SAQ:voir ici

Barolo, DOCG, 2015, Ornato, 144,75$

www.saq.com
Barolo, Ornato

Un autre vin qui a fait la renommée de cette maison.

Il est élaboré avec des raisins de Nebbiolo en provenance des meilleures parcelles du vignoble de Cascina Ornato, situé près du village de Serralunga, l'une des zones historiques les plus prestigieuses du Barolo.

Après la fermentation et la macération de jours en cuve inox, le vin est élevé pendant 30 mois en grands foudres de chêne slavon, alors qu'une petite partie vieillit en barriques de chêne pendant 12 mois.

Bien que l'on puisse en trouver çà et là quelques bouteilles de millésimes antérieurs, le millésime 2015 sera chez nous, quelque part au mois de mai.

Ce vin affiche une teinte rubis agrémentée de quelques reflets grenat; à l'olfactif, on y décèle des notes florales, de cerise noire et de champignons; il est doté d'une certaine puissance bien contenue par la souplesse et le fruité de l'ensemble; il serait sage de l'attendre au moins 3-4 ans, il n'en sera que meilleur, d'autant plus qu'il recèle un bon potentiel de vieillissement.

SAQ:voir ici

Barolo DOCG, 2015, Mosconi, 159,25$

Un premier millésime pour ce nouveau produit issu du vignoble de Mosconi qui a été acquis en 2014. Aucune photo de ce vin n'apparaissant nulle part pour le moment, je vous livre donc l'une des miennes.

Photo: Yves Mailloux
V

Nous avons été fort chanceux car nous fûmes les tout premiers journalistes et chroniqueurs vin au monde à goûter à ce tout nouveau vin venu s'ajouter au répertoire de la maison Pio Cesare.

Les vignes de Nebbiolo du vignoble de Mosconi ont été plantées en 1945, soit il y a plus de 70 ans. On a produit uniquement 5 000 bouteilles dans ce millésime et 200 magnums.

La vinification et l'élevage sont les mêmes que pour le vin précédent. Vous n'aurez pas à l'attendre trop longtemps puisqu'il arrivera lui aussi le mois prochain.

Arborant une robe rubis assez soutenu et légèrement grenat, ce vin propose des arômes floraux de grande finesse, ainsi que des fruits rouges et noirs; en bouche, tout ici n'est qu'équilibre et d'une grande élégance; un vin digne de vos meilleurs repas du samedi soir; bon pour les 10 prochaines années au moins, mais il sera difficile de résister à la tentation de le boire avant.

On peut dire que cela terminait bien cette dégustation.

SAQ: fiche-produit non disponible pour le moment.

Séparateur

Suggestions de vins de la semaine:

Je vous recommande cette semaine 5 bons vins (2 blancs, 2 rouges et 1 vin de dessert), de la France, de l'Italie et du Chili, à des prix entre 11,70$ et 17,95$.

Montage-photo: Yves Mailloux
Étiquettes

Télécharger la liste

Yves Mailloux est membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Écrivains en Vins et Spiritueux (FIJEV).

Suivez-le en toute confiance!

Sur Facebook (il suffit d'aimer la page) et/ou sur Twitter (abonnez-vous).

Pour vos commentaires, questions, suggestions, écrivez-lui en privé à :

clubdgv@gmail.com