LES BLOGUES
21/03/2019 14:46 EDT | Actualisé 21/03/2019 14:51 EDT

Pourquoi et comment se servir d'un bilame?

Un outil qui s'avère parfois très utile pour déboucher certaines bouteilles de vin!

Bilame et son boîtier

Suite à mon billet du 18 août dernier, vous êtes maintenant plus nombreux à utiliser un limonadier (voir ci-dessous) pour déboucher vos bouteilles de vin (voir: Comment ouvrir facilement et rapidement une bouteille de vin).

Limonadier

Une personne m'a récemment demandé par courriel si acquérir un bilame pourrait s'avérer utile et si oui, comment s'en servir.

Après lui avoir répondu, j'ai pensé que ce sujet pourrait intéresser plusieurs d'entre vous. En effet, nul besoin d'être un professionnel du milieu du vin pour l'utiliser.

Qu'est-ce qu'un bilame?

Conçu pour déboucher les bouteilles de vin sans perforer le bouchon, le bilame, comme on peut le voir sur la première photo ci-dessus, possède une poignée sous laquelle est fixée deux lames métalliques plates, dont l'une est un peu plus longue que l'autre.

La plupart des modèles possèdent un boîtier, en bois ou en plastique, pour y insérer les lames lorsqu'on vient le temps de le ranger.

On peut en trouver entre 10$ et 20$ dans la plupart des magasins d'articles de cuisine, ou les magasins spécialisés dans la vente d'accessoires pour le vin.

On l'utilise quand?

On utilisera surtout un bilame dans des circonstances bien précises.

Ainsi, il vous est sans doute déjà arrivé que le bouchon de liège que vous tentez de retirer de votre bouteille de vin se brise en deux, en laissant une bonne partie dans le goulot.

www.thefrenchcellar.sg
Bouchon de liège brisé

On peut bien sûr tenter de retirer ce qu'il reste du bouchon avec le limonadier, mais parfois certains bouchons s'effritent passablement dès qu'on tente de les transpercer.

Poursuivre l'opération de la sorte ou pousser le restant du bouchon dans la bouteille, vous demandera de passer votre vin au tamis pour retirer les particules de liège avant de le consommer. Et il en reste toujours!

Mais la circonstance où selon moi il s'avère très pratique est lorsque l'on doit déboucher une bouteille qui accuse un âge avancé dont le bouchon de liège est souvent devenu mou et fragile, à l'opposé de l'exemple ci-dessus où le bouchon était très sec.

Pour les bouteilles courantes obturées avec bouchon qui ne semble pas présenter d'anomalies, il est donc préférable d'utiliser le limonadier.

Mode d'emploi

Comme toujours, on doit retirer le dessus de la capsule qui recouvre le dessus du bouchon de liège, à l'aide du petit couteau de votre limonadier.

On insère ensuite quelque peu la plus longue lame du bilame entre la paroi du goulot et le bouchon de liège, puis la seconde du côté opposé du bouchon.

www.tydok.com
Utilisation du bilame

On enfonce tranquillement les deux lames le long de la paroi du bouchon en effectuant avec notre main sur la poignée, un mouvement de bascule, jusqu'à ce que la poignée soit près du bouchon.

On retire le bouchon ainsi coincé entre les deux lames, en tirant doucement vers le haut, tout en effectuant un mouvement de rotation.

Le bouchon est ainsi retiré intact sans avoir été transpercé et sans avoir laissé de miettes dans le vin.

Vidéo

Lire les explications c'est bien, le voir c'est mieux.

La courte vidéo ci-dessous vous démontrera sa facilité d'utilisation. Notons que la bouteille de vin utilisée était très récente et possédait un bouchon de liège en bon état.

Avec un peu de pratique, vous y arriverez, c'est le cas de le dire, en un tournemain.

Séparateur

Suggestions de vins de la semaine:

Je vous recommande cette semaine 5 bons vins (2 blancs et 3 rouges), de la France, de l'Italie et de l'Afrique du Sud, à des prix variant entre 13,40$ et 22,35$.

Télécharger la liste

www.saq.com
Étiquettes

Yves Mailloux est membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Écrivains en Vins et Spiritueux (FIJEV).

Suivez-le en toute confiance!

Sur Facebook (il suffit d'aimer la page) et/ou sur Twitter (abonnez-vous).

Pour vos commentaires, questions, suggestions, écrivez-lui en privé à :

clubdgv@gmail.com