Histoire des contenants de vin depuis 5000 ans

Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

31522658 - winery barrels in wine cellar
31522658 - winery barrels in wine cellar

Alors qu'auparavant chaque bouteille de verre devait être soufflée une à une, on est en mesure avec la révolution industrielle de la fin du XVIIIe siècle de fabriquer des bouteilles de verre de formes identiques et à très bon prix.

Nos amis les Anglais se mettent alors à embouteiller leurs portos et redécouvrent par la même occasion les vertus du liège pour les obturer. Mieux, après quelques années, on se rend compte que cette méthode bonifie ces types de vins avec le temps!

L'ère moderne peut débuter

Jusqu'au début du XXe siècle, l'embouteillage n'est pas fait par le producteur, mais plutôt par le caviste à qui l'on expédie toujours le vin dans des tonneaux. Disons que certains marchands peu scrupuleux en profitaient pour se "tromper" d'étiquette parfois!

Afin de donner confiance aux consommateurs à propos du contenu des flacons, les producteurs commencent à embouteiller leurs vins à leurs domaines respectifs, un gage d'authenticité.

Le Château Mouton-Rothschild fut le premier en 1924 à utiliser cette pratique.

Il importe donc de réaliser que le mode de présentation et de conservation du vin tel que nous le connaissons aujourd'hui ne remonte même pas à cent ans.