Les blogues

Le petit «guide de survie» de la Grande Dégustation de Montréal 2016

Visiter ce colossal salon sans mettre en pratique les conseils qui suivent équivaut à vous aventurer dans une jungle sans carte ni boussole.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Visiter ce colossal salon sans mettre en pratique les conseils qui suivent équivaut à vous aventurer dans une jungle sans carte ni boussole.

Je sais que plusieurs d'entre vous ont prévu se rendre à la Grande Dégustation de Montréal qui se tiendra à Montréal, les 4 et 5 novembre à la Place Bonaventure, laquelle est organisée par l'Association des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS), et dont le partenaire principal est la Société des Alcools du Québec (SAQ).

Il me fait donc plaisir de vous soumettre pour une quatrième année d'affilée, ce Petit Guide de Survie, parfois imité, jamais égalé!

Je sais que vous êtes à chaque fois fort nombreux à vous promener à travers le dédale d'allées de ce salon annuel avec ma liste de recommandations de vins que vous consultez sur papier, sur votre tablette ou à l'aide de votre téléphone intelligent.

Cette année, les pays mis à l'avant-plan sont l'Argentine et le Chili (avec une cinquantaine de producteurs) et les thématiques sont la Syrah et les whiskies (20 producteurs de différents pays).

Mais le fait demeure. Lorsque 160 producteurs de vins et spiritueux de 19 pays vous proposent plus de 1200 produits différents à déguster, il est impératif de se préparer à l'avance. N'oublions pas que l'an dernier plus de 13 000 visiteurs ont fréquenté en deux jours ce salon.

Il serait dommage d'attendre dix minutes pour accéder à une table devant laquelle se trouvent plusieurs personnes, pour constater une fois devant celle-ci que les vins proposés ne vous intéressent pas, ou de ne pas savoir quoi choisir devant un éventail de 15 vins.

Les infos de base

Rappelons que ce salon de dégustation est ouvert au public vendredi le 4 novembre de 15 heures à 21 heures, ainsi que samedi le 5 novembre de 13 heures à 21 heures également. (voir site internet du salon ici).

La surface de plancher étant immense, je vous recommande de bien lire les conseils ci-dessous, et d'imprimer ou de télécharger mes recommandations de vins, afin d'optimiser votre visite.

Le prix d'entrée, qui inclut le verre de dégustation et un exemplaire du guide du visiteur, est de 12 $ en prévente sur le site Internet, et de 15 $ à l'entrée du salon. On achète des coupons de dégustation (1 $ chacun) pour goûter aux vins. Le nombre de coupons requis pour les dégustations est selon le prix de détail du vin. Compte tenu du nombre de produits offerts, il faut donc être très sélectif.

Pour débuter, voici quelques conseils :

- La période (trop) achalandée à éviter autant que possible est le samedi de 15h30 à 17h30 (l'enfer!).

- Mangez juste avant de partir et/ou apportez quelque chose à grignoter. Première Moisson est sur place (table A-01) et vend des baguettines à 4 $ (pain, fromage, olives noires et piments) et de la bonne focaccia à 5 $ (brie, canneberges et miel).

- Achetez une quantité raisonnable de coupons à l'entrée; vous pourrez toujours en acheter d'autres à l'intérieur (en plein centre de la salle).

- On vous remettra votre verre et votre guide gratuit une fois à l'intérieur; au centre (page 22) il y a un plan de la salle avec les numéros de tables auxquels je réfère ci-dessous.

- Important : Les salles de bain! Il y en a à l'avant de la salle (près de l'entrée) ainsi qu'à l'arrière de la salle (au niveau mezzanine dans les deux cas).

- Plusieurs vins proposés lors de ce salon ainsi que certaines de mes recommandations sont des vins en importation privée; sachez qu'au point de commande SAQ (à gauche au début du salon et un autre vers l'arrière de la salle), vous pourrez exceptionnellement commander à l'unité ces vins qui vous seront livrés pour le début du mois de décembre.

- La plupart des tables de dégustation ont des pichets d'eau (très utiles pour rincer son verre ainsi que le gosier!); il y a aussi du pain sur certaines tables; utilisez les crachoirs si vous comptez déguster un grand nombre de produits.

-Truc de pro : contrairement à lorsqu'on est à table où l'on recherche un certain ordre de service des vins (mousseux, blancs, rosés, rouges légers, rouges corsés, vins de dessert), on n'a guère le choix dans un évènement de ce genre de boire les vins comme ils se présentent à nous, soit dans le désordre; on les analyse un à un en faisant abstraction du précédent... et on passe au suivant.

Voici le plan de la salle (que vous obtiendrez dans votre guide) :

J'ai calculé sommairement pour l'amusement qu'une personne non expérimentée qui désirerait goûter aux 1200 produits proposés par ce salon aurait besoin de 2 jours et demi, soit 60 heures non-stop pour le faire! Elle devrait aussi pouvoir compter sur un budget de plus de 6000 $.

202 vins en 6 heures

Si vous voulez sauver temps et argent, voici donc une liste de mes 40 coups de coeur que je vous suggère et qui constitueront pour vous une bonne base de départ. S'il vous reste du temps (et des sous!), vous pourrez toujours goûter à autre chose.

Afin de pouvoir faire des recommandations plus précises, j'ai passé le 3 novembre plus de 6 heures à ce salon lors de la période réservée aux gens de l'industrie, où j'ai été en mesure de déguster pour vous 202 vins. Un épique marathon!

Je fus en fait l'un des tous premiers à entrer dans la salle lors de l'ouverture des portes à 11h00 et l'on dut presque m'expulser de force lors de la fermeture à 17h00. Je blague évidemment, car je savais que je devais revenir au bercail pour rédiger ce billet et ma liste jusqu'à tard dans la nuit, afin que tout ceci puisse être publiée le lendemain matin, à temps pour votre visite.

N'oubliez pas de partager cette liste avec les personnes qui, comme vous, aiment le bon vin.

Note : Le nombre de coupons requis pour déguster chacun des vins vous est fourni uniquement à titre informatif; il peut parfois être légèrement différent dans la réalité.

A-09Georges Vigouroux, Château de Haute-Serre, Cahors, 2000, France, 29,85 $

(SAQ 3 coupons) 3 coupons bien investis! Vous aurez une idée, si vous achetez du 2013, à quoi il ressemblera dans une quinzaine d'années.

A-17Mas du Novi, Le Chemin de Novi, Languedoc, 2012, France, 19 $

(i.p. 2 coupons) Il y a 60 % de Syrah dans cet assemblage qui embaume la violette, la réglisse et la garrigue; excellent rapport qualité-prix.

Ô de Novi, Languedoc, 2014, France

(i.p. 26 $ 3 coupons) Comme le précédent, mais plus souple et plus élégant.

B-07Ventisquero, Vertice, Apalta, 2012, Chili, 38,50 $

(SAQ 4 coupons) L'un des rares vins de haute gamme présentant un assemblage 51 % Carmenère et 49 % Syrah; encore jeune, mais beau potentiel.

Tana, Atacama, 2013, Chili, 55 $

(i.p. 6 coupons) Un vin expérimental de Chardonnay franc de pied cultivé très au nord; un vin nature oui, mais un bon!

B-13Montgras, Cabernet Sauvignon, Maipo, 2013, Chili, 24 $

(SAQ 3 coupons) Un assemblage à la bordelaise teinté par la personnalité chilienne.

B-16Alfredo Roca, Chardonnay, Dedicacion Personal, Mendoza, 2016, Argentine, 21 $

(Non disp. 2 coupons) pour goûter un Chardonnay, frais, équilibré, avec une pointe de cire d'abeille, qui ne sera probablement jamais disponible ici.

Syrah, La Persevencia, Mendoza, 2016, Argentine, 19 $

(i.p. 2 coupons) Beau fruité pur pour ce vin élevé en barriques de 2è et 3è usage.

B-21Catena, Chardonnay, Catena Alta, Mendoza, 2014, Argentine, 40 $

(SAQ 4 coupons) Suave, élégant et long; un chardo très achevé!

C-02Concha y Toro, Chardonnay, Frontera, 2015, Chili, 9,95 $

(SAQ 1 coupon) Un produit nouvellement arrivé pour petit budget; pas de défaut malgré son bas prix.

C-05Montes Alta, Chardonnay, Valle Central, 2014, Chili, 22,55$

(SAQ 2 coupons) Un vin rond, souple, mais surtout savoureux

Purple Angel, Colchagua, 2013, Chili, 61,2 5$

(SAQ 6 coupons) Un assemblage de 92 % Carmenère et de 8 % de Petit Verdot; à faire vieillir 5 ans au moins.

Syrah Folly, Apalta, 2012, Chili, 83 $

(SAQ 10 coupons) Probablement l'expression la plus achevée de la Syrah au Chili; à goûter au moins une fois dans sa vie.

C-06Emiliana, Syrah, La Quebrata, Valle Central, 2013, Chili, 21,95 $

(i.p. 2 coupons) Cette maison produit de bons vins bios à prix intéressants; cette Syrah est souple et d'une grande pureté.

Signos de Origen, La Vinilla, Aconcagua, 2015, Chili, 21,95 $

(SAQ 2 coupons) Un fantastique assemblage de 63 % Chardonnay, 14 % Viognier, 12 % Roussanne et 11 % Marsanne; bio lui aussi.

C-07Vina Valdivieso, Chardonnay, 2014, Chili, 24,70 $

(i.p. 4 coupons) Un vin d'une grande fraîcheur, équilibré et savoureux.

Cabernet Franc, 2013, Chili, 24,75 $

(i.p. 4 coupons) Un vin droit, légèrement épicé; il est rare que ce cépage soit vinifié seul; très bon.

C-12Miguel Torres, Cordillera de los Andes, 2013, Chili, 31 $

(SAQ 4 coupons) du 100% Carignan; encore jeune et peut vieillir 5-6 ans au moins; belle fraîcheur.

C-14Luigi Bosca, Gala 3, Mendoza, 2014, Argentine, 26,05$

(SAQ 3 coupons) Un inusité assemblage de 50 % Viognier, 40 % Chardonnay et 10 % de Riesling.

C-15Telteca, Malbec, Vinas Argentinas, 2015, Argentine, 15 $

(i.p. 1 coupon) 70 % de la production a été élevé en fûts et 30 % en cuves de béton; pas mal du tout pour le prix (et seulement 1 $ pour y goûter).

Les vins du Québec arriveront bientôt dans certaines épiceries

Entrevue radiophonique à ce sujet

Le blogue personnel d'Yves Mailloux : Club des Dégustateurs de Grands Vins

Pour vos commentaires, questions, suggestions, etc., écrivez-moi en privé à : clubdgv@gmail.com

À voir également :