LES BLOGUES
17/01/2017 10:35 EST | Actualisé 17/01/2017 10:42 EST

Pourquoi la SAQ Signature de Montréal va temporairement fermer ses portes

Les amateurs de bons vins de la région métropolitaine feraient bien de prendre connaissance des informations suivantes.

Les amateurs de bons vins de la région métropolitaine feraient bien de prendre connaissance des informations suivantes.

Il n'y a que deux succursales SAQ Signature dans la province, l'une à Montréal et l'autre à Québec. On y retrouve une gamme de produits uniques où viennent s'approvisionner passionnés et collectionneurs, autant pour les vins que les spiritueux. On y prodigue des conseils personnalisés et y organise des évènements vinicoles ponctuels.

Tout a commencé par une rumeur qui circulait à l'effet que celle de Montréal, qui est située au Complexe Les Ailes, soit au 677, rue Sainte-Catherine Ouest, fermerait à l'expiration de son bail, au cours de cette année.

Je voyais mal pour ma part comment on pourrait fonctionner avec uniquement la succursale de Québec, bien que l'on puisse commander par téléphone ne serait-ce qu'une seule bouteille et la faire expédier dans une succursale du réseau de son choix. Après tout, le marché de Montréal est important et plusieurs clients préfèrent faire leurs achats en succursales et recevoir des conseils en personne.

Le fil des évènements qui suit vous expliquera la fâcheuse position dans laquelle on se retrouve aujourd'hui.

La direction de la Société des Alcools du Québec, pour divers motifs, avait décidé de déménager la SAQ Signature de Montréal de son emplacement actuel. Elle examina alors les possibilités qui s'offraient à proximité et fixa son choix sur un emplacement prometteur que son nouveau locateur devait aménager pour elle avant la fin du terme de son présent bail.

Retour en arrière

En 2011, Selfridges Group Limited (SGL), une branche du holding de la famille Weston de Toronto qui possède, entre autres choses, la chaîne de magasins d'alimentation Loblaws, achète le magasin haut de gamme Ogilvy. Comme elle possédait déjà le magasin Holt Renfrew, elle décida en 2012 qu'elle fusionnerait éventuellement ces deux magasins en un seul et sous un nouveau nom. Cette nouvelle entité devait occuper les lieux de l'actuel magasin Ogilvy, auquel on ajouterait 35 000 pieds carrés (10 668 mètres carrés) à la superficie existante.

Il faut savoir que ceci était pour s'insérer dans un gigantesque projet de 150 millions de dollars qui venait d'être annoncé, lequel devait se faire autour du magasin Ogilvy, dans le quadrilatère compris entre les rues Sainte-Catherine, Crescent, De la Montagne et le boulevard De Maisonneuve.

Outre Selfridges, Devimco (Quartier Dix30) et le Fonds immobilier de solidarité de la FTQ en faisaient partie. Ces deux derniers se sont depuis retirés du projet, laissant Selfridges seul maître d'œuvre. Le projet a été ramené à un montant beaucoup plus modeste de 50 millions de dollars, mais accuse vraisemblablement depuis un retard sur l'échéancier prévu. Pour une meilleure compréhension du dossier, lisez toute la saga ici.

Il est vraisemblable que la SAQ ait déjà signé, il y a un an ou plus, un bail pour de nouveaux locaux avec ce promoteur. Que les nouveaux lieux visés soient situés dans le quadrilatère ci-dessus mentionné ou soient ceux de l'emplacement actuel du magasin Holt Renfrew qui se libérera, le retard dans la réalisation de ce projet empêchera la société d'état d'occuper ses nouveaux locaux tel que prévu. Or, le bail de l'emplacement qu'elle occupe présentement se termine le 31 mars prochain.

À la rue?

J'ai communiqué avec madame Linda Bouchard, agente d'information au service des relations publiques de la SAQ, afin d'avoir plus de détails et certaines confirmations.

Le bail de l'emplacement actuel se termine bel et bien le 31 mars prochain et toutes les options de renouvellement ont été exercées. Il n'y a de plus aucune possibilité de poursuivre, même sur une base temporaire, l'occupation des lieux après cette date.

La situation se corse lorsque l'on sait que le nouveau local pour la SAQ Signature ne pourra être livré par le bailleur avant l'automne 2018, et ce, si de nouveaux délais ne viennent pas repousser davantage la date du début de l'occupation. Est-ce à dire que la métropole sera privée d'une SAQ Signature sur son territoire pour une période minimale de 18 mois?

Ce que l'on fera

Prise de court malgré elle, la Société des alcools du Québec a mis en œuvre certaines mesures en prévision de la fermeture pendant plus d'un an et demi de sa succursale la plus prestigieuse de son réseau, désirant avant tout minimiser les impacts négatifs pour sa clientèle.

Madame Bouchard m'a appris que 900 produits de la succursale Signature seront transférés à la succursale située au 440, De Maisonneuve Ouest, et 400 autres à la succursale du marché Atwater. Ces produits seront clairement identifiés SAQ Signature dans ces deux succursales de Montréal appelées à partiellement se substituer à l'emblématique succursale.

Sachant que la SAQ Signature de Montréal compte tout de même plus de 2200 produits différents, le consommateur prudent pourra tout de même songer à faire quelques réserves de ses vins et spiritueux favoris avant le 31 mars prochain, histoire d'être certain de ne pas en manquer jusqu'à ce que le nouvel emplacement soit prêt à l'automne 2018.

Et le personnel?

J'ai voulu savoir quelles seront les conséquences de cette fermeture temporaire pour les employés, tant pour ceux de cette succursale que les autres. Un appel a été fait et un message à ce sujet a été laissé le 16 janvier dernier au siège social du syndicat des employés de magasins de la SAQ auquel on n'a pas encore donné suite.

Région de Montréal - 18 ans et + Débute bientôt le 23 janvier

Votre meilleure résolution pour 2017!

Inscrivez-vous sans tarder à mon cours d'initiation sur le vin

Le blogue personnel d'Yves Mailloux : Club des Dégustateurs de Grands Vins

>Le TOP 15 des vins à acheter pour la circulaire de janvier de la SAQ

2017-01-17-1484621978-8302130-SAQCirculaireJanvier.jpg

Pour vos commentaires, questions, suggestions, etc., écrivez-moi en privé à : clubdgv@gmail.com

À voir également :