LES BLOGUES
02/07/2015 11:08 EDT | Actualisé 02/07/2016 05:12 EDT

Connaissez-vous les vins turcs?

Probablement pas, tout comme moi d'ailleurs, il y a à peine quelques mois. Je vous invite donc à me suivre et à voyager avec moi en Turquie.

Probablement pas, tout comme moi d'ailleurs, il y a à peine quelques mois. Je vous invite donc à me suivre et à voyager avec moi en Turquie durant les prochaines minutes.

Mon initiation aux vins turcs s'est passée le 5 mai dernier au restaurant Barbounya, situé sur la rue Laurier ouest à Montréal, dont la spécialité sont les mezzés turcs.

2015-06-30-1435630810-5692980-BarbounyaFaade.jpg

Derrière les fourneaux de cet établissement se trouve la chef Fisun Ercan qui est née à Izmir en Turquie. Après avoir ouvert, il y a déjà quelques années, un premier restaurant sur la rue Wellington à Verdun nommé Su, celle-ci ouvrit, en partenariat avec Edward Zaki, le Barbounya en 2013.

Il faut mentionner que Sindie Goineau est la sommelière attitrée du Barbounya. Elle exerce de même avec brio ses talents vinicoles et de gestionnaire aux restaurants montréalais Chez Victoire et Mimi la Nuit.

C'est donc à son invitation que je me rendis le 5 mai dernier au Barbounya pour les accords entre les mezzés d'inspiration turque de madame Ercan et les vins turcs sélectionnés par Sindie Goineau.

Des guides de choix

2015-06-30-1435635803-298630-KavaklidereLOGO.jpg

Les vins dégustés lors de cette soirée provenaient majoritairement de l'une des plus importantes maisons viti-vinicoles de la Turquie, soit Kavaklidere. Premier producteur de vin privé de ce pays, cette entreprise fondée en 1929 élabore dans ses 3 chais plus de 56 vins différents à partir de ses 645 hectares de vignes, répartis dans 7 régions différentes, pour une production totale annuelle de 35 millions de bouteilles.

Afin de m'assister dans cette dégustation, étaient présents M. Fehmi Atak, le directeur export de la maison Kavaklidere qui s'exprime (oh, surprise!) dans un excellent français, M. Huseyin Budak, le directeur de produits de l'agence Epik qui représente les vins des maisons Kavaklidere et Vinkara au Québec, ainsi que M. Marcel Marchand, le directeur des ventes chez Epik.

2015-06-30-1435631125-6464973-FehmiAtakHuseyinBudakMarcelMarchand.jpg

Il y a du vin en Turquie?

Certainement. On en fait même depuis 4500 ans avant notre ère. Bien sûr, depuis tout ce temps, il y eut des hauts et des bas.

Les personnes voulant avoir un court résumé des péripéties de l'histoire de la vigne et du vin dans ce pays, pourront se renseigner ici.

2015-07-01-1435762297-551895-DrapeaudelaTurquie.jpg

Si l'on considère le nombre d'hectares de vignes cultivées de par le monde, il est intéressant de savoir que la Turquie occupe la 5è position. Cette statistique apparaît dans une instructive infographie que l'on peut consulter ici.

Même si plusieurs cépages internationaux sont cultivés en Turquie, ce qui m'attire principalement dans la production des vins de ce pays, ce sont les cépages autochtones qui sont généralement utilisés et qui nous sont tout à fait inconnus!

Malgré cette grande originalité, je vous dirais que ces vins ne sont pas malgré tout, trop dépaysants. Ils sont donc délicieusement différents et de plus, compte tenu de leur grande qualité, offerts à prix raisonnables, ce qui ne gâche rien, vous en conviendrez.

2015-06-30-1435634915-3467261-Pointsdinterrogation.jpeg

Question: sur les 8312 vins disponibles à la Société des alcools du Québec, combien trouve-t-on de ces délicieux vins turcs abordables?

Si vous faites la recherche sur le site internet du monopole, vous obtiendrez ce résultat (voir la réponse ici). Si vous avez été voir la réponse, faire le décompte n'a pas dû vous prendre trop de temps. Loin de moi l'intention de jeter la pierre à la SAQ. Les vins turcs ne sont pas connus, donc la demande est quasi-inexistante. Je voulais seulement souligner que pour un pays producteur de cette importance, nous pourrions en avoir sans doute un peu plus.

À quoi ça ressemble?

La meilleure manière d'apprendre à connaître les vins d'un nouveau pays, c'est de commencer par y goûter. Par la suite, on découvre les cépages, les régions, l'histoire, etc.

J'ai donc pu goûter à 7 vins turcs le 5 mai dernier au Barbounya, accompagnés par des mezzés qui sont, comme les tapas espagnols, de petits plats inspirés de la cuisine turque. Vous pouvez voir 5 de ces vins sur la photo suivante.

2015-06-30-1435631432-684034-Lineup5vins.jpg

Tous ces vins ne sont pour le moment disponibles qu'en importation privée, via l'agence Epik.

Le premier vin, du millésime 2013, fut un vin rosé nommé LAL. Il est élaboré entièrement avec le cépage rouge Çal Karasi et c'est le rosé le plus populaire de la Turquie.

Sa robe est de couleur saumon clair; il dégage d'agréables et gourmands arômes de fraise et de mandarine. Il est très souple, frais et rond, avec un léger gras en milieu de bouche. Une petite et agréable amertume en finale lui confère de la vivacité. Tout à fait délicieux. Prix : 17 $

Deux vins blancs accompagnaient le premier plat de la chef Fisun Ercan, lequel était composé de calmar grillé, et d'une salade de haricots blancs à l'huile d'olive parfumée au fenouil et au chili.

2015-06-30-1435631623-2688028-Calmarsgrillssaladedharicotshuilefenouilchili.jpg

Le deuxième vin, la Cuvée Çankaya 2013 fut dégusté en premier vin avec ce plat. Il s'agit d'un assemblage de trois cépages blancs turcs, le Narince, l'Emir et la Sultaniye (1/3 de chacun).

Un vin blanc de couleur jaune clair et aux parfums d'agrumes, de fruits blancs, avec une pointe de pêche. La bouche, légèrement citronnée, est remplie de fraîcheur. Belle persistance gustative. Prix : 16,35 $

2015-06-30-1435634234-1234501-PrestigeNarince2013.jpg

Suivit le troisième vin, (photo ci-contre) qui permettait (oh joie!) de découvrir en solo ce fameux cépage Narince. Ce vin de la région du Cappadoce se nomme Prestige, du millésime 2013. Les vignes poussent sur des sols volcaniques à une altitude de 950 mètres. Les raisins sont fermentés et élevés sur ses lies pendant 9 mois dans des fûts de chêne français de 225 litres de 2è et 3è usage.

Belle couleur jaune doré clair; du verre se dégagent des effluves de fleurs blanches de miel et de tilleul. Stylistiquement situé entre le Sauvignon blanc et le Chardonnay. Bouche souple, fraîche crémeuse et longue. Miam! Prix: 34 $

Le second plat était composé de Gözleme (une sorte de petit pain-galette), farci de fromage feta et ricotta, et de fines herbes. Deux vins avaient été choisis pour assortir celui-ci.

2015-06-30-1435634396-5050844-Gzlemefetaricottafinesherbes.jpg

Le gras du fromage appelle un vin à la texture un peu plus riche. Le quatrième vin fut la Cuvée Ego 2013, élaboré avec du Chardonnay (le 3è sur la photo ci-dessus des 5 vins). Il est élaboré à partir de raisins qui proviennent de vignes de la région de Denizli. Il a été élevé pendant 7 mois en barriques de chêne français de 225 litres.

Robe de couleur jaune clair; arômes prédominants de fleurs blanches et de miel. Un rempli de souplesse, légèrement gras en finale. Bel équilibre et très plaisant. Prix: 25,90 $

(Voir les 3 autres vins ainsi qu'une eau-de-vie turque!)

Pour vos commentaires, questions, suggestions, etc., écrivez-moi en privé à: clubdgv@gmail.com

Le blogue personnel d'Yves Mailloux: Club des Dégustateurs de Grands Vins

VOIR AUSSI :

Galerie photo 15 bons vins de moins de 11,00$ Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter