Les blogues

Comment boire du vin sans y laisser son dernier sou

Le temps des Fêtes vous a coûté cher, mais vous ne désirez pas vous abstenir pour autant de boire du bon vin?
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Boire du vin à prix modéré au Québec, et du bon autant que possible, relève parfois de la haute voltige. Voici pourtant 8 vins de moins de 12$ qui rencontrent ces critères.

Le temps des Fêtes vous a coûté cher, mais vous ne désirez pas vous abstenir pour autant de boire du bon vin?

Question : Comment y arriver sans casser votre tirelire?

Réponse : En explorant des vins d'appellations et de pays moins connus.

Car il est évident que les vins en provenance de régions réputées comme celles de Bordeaux, de la Bourgogne, de la Toscane et du Piémont pour ne nommer que celles-ci, commandent des prix habituellement situés au-dessus de la barre des 20 $, quand ce n'est pas davantage.

Certains de ces vins ne coûtent pourtant pas nécessairement beaucoup plus cher à produire, mais puisque la demande est forte, les prix demandés le sont aussi.

C'est alors qu'il vous faut sortir un peu des sentiers battus et choisir vos vins en vous basant sur leur qualité intrinsèque, et non simplement sur le prestige de leurs étiquettes.

Car après tout, que préférez-vous boire? Du bon vin, ou l'illusion de boire un bon vin parce que son prix était plus élevé? Il devient alors sage de s'éloigner des produits bénéficiant d'un marketing ronflant et de points-bonis abondants, car tout cela c'est vous qui le payez en bout de ligne.

On ne peut cependant pas blâmer l'unique caviste autorisé du Québec à utiliser ces méthodes puisqu'elles semblent lui rapporter gros.

Mais si vous désirez pouvoir vous en sortir à meilleur compte que la majorité des consommateurs de la belle province, il vous faudra faire des choix différents de ce que ceux-ci font habituellement.

Songez à cela la prochaine fois que vous consulterez une circulaire ou que vous serez dans une succursale.

Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus

Sur les 8000 vins référencés par le monopole d'état, il y en a présentement 217 qui sont vendus moins de 12 $. Plus que jamais, il faut être prudent avec les vins situés dans cette fourchette de prix, car on y retrouve un peu de tout, les bons produits y côtoyant les pires.

Parmi eux, on retrouve même quelques vins importés en vrac et embouteillés ici, et non pas sur leurs lieux de production. Bien sûr, on se fait un point d'honneur de ne pas vous le mentionner sur les bouteilles.

Non pas qu'ils sont tous mauvais, mais on vous prive ainsi tout de même de la possibilité de connaître la nature des produits que vous achetez et de pouvoir choisir en toute connaissance de cause. Pour vous aider à les identifier, vous pouvez toujours consulter et télécharger la liste que j'ai dressée à cet effet.

Pouvoir identifier le producteur

S'il existe un critère primordial permettant d'évaluer la qualité de n'importe quel produit vendu dans le commerce, c'est bien celui de la traçabilité. Surtout pour le vin, car à bien des égards, rien à première vue ne ressemble plus à un vin qu'un autre vin. On peut ainsi facilement mystifier les consommateurs, parfois même les plus avisés.

Pour cette raison, les 8 vins suggérés ci-dessous proviennent de producteurs connus et facilement identifiables. Vous pourrez télécharger la liste de ces vins grâce à un lien qui se trouve à la fin de ce billet.

Les voici donc, du plus cher au moins cher :

Un vin bulgare? Mais oui. Lorsque je vous ai dit plus tôt qu'il faut parfois élargir ses horizons, j'étais sérieux. Ce qui importe le plus, c'est qu'il s'agit d'un bon vin rouge, certes sans prétention, mais avec un bel équilibre. Arômes invitants de framboise, de mûre et de cassis. Vous ne serez pas surpris si je vous dis que l'inventaire pour ce produit baisse rapidement, et pour cause! Sautez dessus pendant qu'il en reste. Plus de détails ici.

En provenance d'un autre pays négligé par certains amateurs, surtout pour les vins rouges, ce vin grec élaboré avec deux cépages de ce pays et un peu de Syrah possède un fruité éclatant qui n'est pas sans faire un peu penser à celui de certains vins du Beaujolais... pour beaucoup moins cher. Pour tous types de viandes rôties ou grillées.

Une expression fraîche et légère du cépage Chardonnay en provenance de la région du Sud-Ouest de la France. Élevé que partiellement en fûts de chêne, ce vin blanc a comme avantage de mettre la nourriture qu'il accompagne en valeur.Plus de détails ici.

Région de Montréal - 18 ans et + Débute le 23 janvier

Votre meilleure résolution de 2017!

Inscrivez-vous sans tarder à mon cours d'initiation sur le vin!

Le blogue personnel d'Yves Mailloux : Club des Dégustateurs de Grands Vins

Pour être certain de ne rien manquer, suivez-moi sur les réseaux sociaux

Du nouveau à chaque jour!

Facebook et/ou Twitter

Pour vos commentaires, questions, suggestions, etc., écrivez-moi en privé à : clubdgv@gmail.com

À voir également :