LES BLOGUES
23/03/2017 10:41 EDT | Actualisé 23/03/2017 10:41 EDT

La cave à vin: quelques conseils pour éviter les faux pas

Si vous possédez un jour une cave à vin, un cellier d'appartement ou même une petite réserve personnelle, ces quelques conseils vous faciliteront la vie.

Si vous possédez un jour une cave à vin, un cellier d'appartement ou même une petite réserve personnelle, ces quelques conseils vous faciliteront la vie.

Avoir à portée de main un endroit où l'on conserve quelques bouteilles, autant pour une garde courte que prolongée, est une très bonne idée.

Afin de démystifier la garde du vin à domicile, mon billet du 28 août 2014 (Comment conserver du vin chez soi) exposait quelques critères simples à respecter. Le lire ou le relire ne pourra que vous être très utile.

Pour connaître les détails du vin que j'ai recommandé pour l'émission du 19 mars dernier de Tout le Monde en Parle

Pour les gens qui se sentent maintenant prêts à passer à l'action, voici quelques points à ne pas négliger, afin d'éviter certaines malencontreuses erreurs.

La taille

Que vous décidiez d'opter pour un cellier d'appartement ou une cave à vin, vous aurez à prendre une décision quant à leur capacité de stockage.

Alors que les personnes qui achètent un cellier (ou un refroidisseur à vin) ont tendance à le prendre trop petit (12-24 bouteilles), celles qui se font construire une cave à vin se retrouvent habituellement avec un espace pouvant contenir 1,000 bouteilles, parfois plus.

Afin de ne pas avoir à le remplacer dans 1 an ou 2 parce que déjà rempli, je vous recommande d'acquérir un cellier d'appartement pouvant contenir au moins 50 bouteilles. De même, à moins que ne soyez en train de planifier l'ouverture d'un restaurant, une cave à vin d'une capacité de 200 à 500 bouteilles, suffit habituellement à combler les besoins de la plupart des familles.

La localisation

L'endroit où ira votre cellier d'appartement importe peu. Ces appareils contrôlant non seulement la température mais également le taux d'humidité, ceux-ci peuvent être situés un peu partout dans la maison.

Par contre, le meilleur emplacement pour la cave à vin demeure bien entendu... la cave! La température plus fraîche des lieux et l'absence ou quasi absence de lumière naturelle, en font un emplacement logique et idéal.

Évitez les caves de type tape-à-l'œil tel que l'on voit dans certains restaurants, c'est-à-dire tout en verre et que l'on expose bien à la vue dans la salle à manger ou parfois même le salon. La chaleur ambiante, la lumière, sans compter les rayons du soleil qui peuvent parfois l'atteindre, mèneront la vie dure à vos vins, ainsi qu'à votre compresseur. Ce n'est pas en plein hiver que celui-ci vous laissera tomber, mais habituellement plutôt en juillet, en pleine canicule.

Le fla-fla inutile

Tout particulièrement dans le domaine des caves à vin, il existe plein de "fausses bonnes idées". Par exemple, si vous faites affaires avec un designer ou un décoratrice, ceux-ci vous convaincront peut être de prendre presque la totalité de votre sous-sol pour aménager une cave à vin avec une table et des chaises pour y tenir vos dégustations. Après tout, cela est du plus bel effet dans une revue de décoration. Bonne idée? Non!

Vous allez me faire croire qu'au lieu de boire cette précieuse bouteille que vous avez conservée 12 ans en cave à table avec un bon plat qui lui convient, vous préférerez la boire dans votre cave à vin? N'oubliez que la température de celle-ci tourne autour de 12-14° Celsius. Il vaudra mieux alors apporter votre tuque et une bonne paire de mitaines.

Suite de ce billet: pour connaître les deux autres faux pas à éviter, cliquez ici