Les blogues

Des bulles pour le temps des fêtes!

Les vins effervescents étant associés plus que les autres types de vins aux moments festifs, vous ne pourrez bientôt probablement pas y échapper. Il vous en faut un bon. Mais lequel?
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Les vins effervescents étant associés plus que les autres types de vins aux moments festifs, vous ne pourrez bientôt probablement pas y échapper. Il vous en faut un bon. Mais lequel?

Puisque vous achetez probablement moins souvent ce type de vin, il est possible que vos connaissances en la matière soient plus restreintes, et c'est normal. Vous savez cependant que certains de ces vins peuvent coûter plus cher que le prix moyen que vous êtes habitué de payer. Le risque est donc plus grand de faire un faux pas.

D'autant plus qu'au moment d'écrire ces lignes, plus de 447 produits différents qui produisent de la bulle étaient disponibles en format de 750 millilitres, et ce, dans les différentes succursales de la Société des alcools du Québec uniquement.

Mais avant de paniquer, je vous invite à consulter à la fin de ce billet la galerie dans laquelle je vous suggère une quinzaine de vins mousseux et de champagnes. Vous en trouverez fort probablement au moins un qui conviendra à vos besoins.

Le champagne et les autres

Rappelons que seuls les vins effervescents provenant de la zone d'appellation d'origine contrôlée de la Champagne en France peuvent porter ce nom sur l'étiquette.

Tous les champagnes sont élaborés selon la méthode dite champenoise qui préconise une prise de mousse en bouteille. Plusieurs autres endroits en France et dans le monde utilisent cette même méthode, que l'on appelle alors méthode traditionnelle. Le lecteur curieux pourra s'informer de toutes les méthodes existantes pour que des bulles se retrouvent dans la bouteille (voir ici).

Tous les vins effervescents de la sélection ci-dessous ont été élaborés avec la méthode champenoise et traditionnelle, à l'exception du premier, pour lequel on a utilisé la méthode de transfert (ou transvasée).

Un point en commun

Puisque vous consommerez pour la plupart d'entre vous ces vins effervescents à l'apéro ou avec de petites bouchées avant le repas, les produits sélectionnés sont tous des "brut" (et non pas tous des brutes!).

Le terme "brut" désigne la catégorie des mousseux qui sont secs, c'est-à-dire dans lesquels on ne devrait en principe pas percevoir de goût sucré, ce qui est préférable en début de repas.

Sachez cependant que l'échelle qui définit le taux de sucre résiduel pour les vins mousseux est différente de celle des vins tranquilles (ordinaires).

Sans entrer trop dans les détails, un vin tranquille est sec s'il renferme 4 grammes ou moins de sucre résiduel, alors que, jusqu'à concurrence de 12 grammes, un vin mousseux est toujours sec (brut).

Le niveau plus élevé d'acidité contenu dans les vins effervescents explique cette échelle distincte. Ainsi, un vin mousseux avec 12 grammes de sucre résiduel ne devrait pas être plus sucré au goût qu'un vin tranquille qui en contient 4, car plus l'acidité est élevée, moins on perçoit le sucre.

Il existe 7 niveaux différents pour indiquer la teneur en sucre dans les vins effervescents, laquelle va de 0 gramme à 50 grammes et plus (voir ici).

La température, détail important

Afin de profiter au maximum de votre investissement bulles, je ne saurais trop vous recommander de servir vos précieux flacons à une température adéquate. Les vins mousseux servis en apéritif sont en général à leur meilleur autour de 8 °C; ceux servis à table gagnent à être servis autour de 10 °C.

Si votre bouteille a passé plus de deux heures au frigo, laissez-la reposer une quinzaine de minutes sur le comptoir avant de débuter le service. Ce petit délai permettra de faire passer la température du liquide de 4 à 8 °C.

Ou alors, 20 à 25 minutes dans un seau rempli d'eau et de glace, amèneront votre bouteille de vin effervescent à la bonne température.

Mes recommandations

Je me suis concentré sur les produits que l'on peut relativement trouver assez facilement dans le réseau. Ce sont des produits fiables et que j'ai goûtés récemment pour m'assurer de leur constance.

Si vous désirez télécharger la liste de ces 15 produits par ordre croissant de prix pour référence ultérieure, que ce soit pour Noël ou le Jour de l'An, le lien suivant vous y mènera.

En sus de cette liste, je vous en ai trouvé 5 autres qui se sont pointés à la dernière minute. S'il vous en faut davantage, vous pourrez jeter votre dévolu sur ces autres très bons vins mousseux (voir ici).

On partage, S.V.P.!

Je vous demanderais de faire preuve de générosité et de ne pas hésiter à partager cette sélection avec vos contacts et vos amis qui seront sans doute, tout comme vous, intéressés à la consulter.

Ne manquez pas la semaine prochaine notre rendez-vous hebdomadaire habituel, car je vous proposerai alors quelques vins pour votre repas de Noël.

Trois livres intéressants!

Le Guide des Méchants raisins

Des centaines de bons vins répertoriés en une soixantaine de listes amusantes

Guide du vin Phaneuf 2016

Une des références au Québec, plus complet que jamais

L'essentiel de Chartier

Dans un style plus accessible, François Chartier y explique l'ABC des harmonies aromatiques en cuisine

Le blogue personnel d'Yves Mailloux : Club des Dégustateurs de Grands Vins

Pour vos commentaires, questions, suggestions, etc., écrivez-moi en privé à : clubdgv@gmail.com

VOIR AUSSI :