LES BLOGUES
28/09/2015 10:22 EDT | Actualisé 28/09/2016 05:12 EDT

L'espoir renaît...

L'espoir renaît... l'espoir d'une Écosse, d'une Catalogne et d'un Québec libre!

« L'indépendance est un droit

que l'on acquiert difficilement »

- Mia Riddez

L'espoir renaît... Plusieurs se sont époumonés, ici comme ailleurs, que l'indépendance était un concept archaïque... Pourtant, moi, j'y crois; j'y ai toujours cru. Pour tout dire, j'ai toujours su, au plus profond de moi, que l'indépendance était une visée noble, indémodable, indépassable... jusqu'à sa réalisation complète... jusqu'à la libération finale d'un peuple... des peuples. La Catalogne, cette nation fière et ambitieuse, me donne aujourd'hui raison.

Depuis 1995, les victoires - les moments de réjouissances, devrais-je dire - ont été peu nombreuses pour les indépendantistes. Certes, il y a bien eu quelques occasions pour célébrer comme en 2002 (Timor Oriental), en 2006 (Monténégro), en 2008 (Kosovo) ou encore en 2011 (Soudan du Sud), mais les moments d'égaiements se sont néanmoins faits rarissimes. Les diatribes, les accusations, les récriminations, la stigmatisation et les griefs de toutes sortes ont ponctué la vie quotidienne et les aléas de millions d'indépendantistes, et ce à travers la planète. Bien sûr, il y a eu (et il y a toujours) l'emploi de la peur, cette arme de prédilection des opposants à l'idéal indépendantiste, qui malheureusement remplit son rôle pernicieux au cœur de l'esprit et de l'imaginaire populaire...

Or, dimanche soir, après les mots de la peur et de la terreur en provenance de partout - Madrid, Berlin, Washington, etc. - les Catalans nous ont offert un gain, celui d'une première bataille avant le véritable combat de libération... Un résultat empreint d'espoir, un message de solidarité entre les peuples indépendantistes.

Évidemment, l'élection référendaire catalane a de quoi réjouir les indépendantistes du Québec et d'ailleurs. De l'Écosse à la Kabylie, en passant par d'autres régions du globe, les partisans de l'indépendance nationale, en regardant le bilan électoral régional de la Catalogne, peuvent maintenant espérer... ils peuvent désormais oser. Soyons fiers de qui nous sommes, soyons fiers de notre aspiration nationale... et levons la tête haute! En prenant acte du message livré par les Catalans, nous pouvons maintenant y croire... encore une fois.

L'espoir renaît... L'espoir d'une convergence des forces indépendantistes québécoises. Regardons de l'autre côté de l'Atlantique, inspirons-nous de ces hommes et de ces femmes catalans, car, avouons-le, les divers partis souverainistes, par le biais du mouvement « JunstpelSí » (Ensemble pour le OUI), nous ont donné une sérieuse leçon d'humilité et de fratrie.

Le signal envoyé par la coalition dirigée par Artur Mas est simple et clair : « Malgré nos divergences politiques, malgré nos plateformes contrastées, il est possible de s'unir et de s'entendre pour le bien commun, celui de mener à terme le projet de pays ». Bien sûr, les semaines et les mois qui vont suivre ne seront pas de tout repos, compte tenu des positions antinomiques des partis coalisés; la rentrée parlementaire catalane sera certainement houleuse. Cependant, j'ai la certitude que l'objectif suprême, celui de faire de la Catalogne un pays indépendant, triomphera, à moyen terme, sur la partisanerie habituelle. C'est ce que le résultat de dimanche semble du moins indiquer.

Ici, au Québec, j'espère sincèrement que les observateurs indépendantistes, que le Parti québécois en chef de file, mais aussi Québec Solidaire et Option nationale - dans une certaine mesure la Coalition Avenir Québec - ont regardé attentivement la campagne électorale catalane... plus spécifiquement, qu'ils ont posé un regard analytique structurel et non exclusivement circonstanciel sur la tenue générale des différentes parties prenantes pour le OUI. J'espère que tout ce beau monde a pris des notes... beaucoup de notes.

L'espoir renaît... celles d'une fierté, ainsi que d'une confiance renouvelées... où le projet de pays devient, enfin, l'enjeu réel de notre prétention collective... où la partialité des opinions politiques cèdera finalement le pas au désir d'atteindre conjointement notre but : un pays.

L'espoir renaît... l'espoir d'une Écosse, d'une Catalogne et d'un Québec libre!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Victoire indépendantiste en Catalogne Voyez les images