LES BLOGUES
30/11/2015 03:06 EST | Actualisé 30/11/2016 05:12 EST

À quand une formation pour les soins préhospitaliers avancés?

Arrêtons de nous priver des bénéfices des soins préhospitaliers avancés.

Nous voilà déjà à la fin 2015, le temps passe... La grande majorité de la population n'est pas réellement au courant de la problématique... Mais aujourd'hui, nous souhaitons que les choses changent!

Depuis plusieurs années maintenant, les paramédics du Québec continuent d'exceller et de se surpasser sur le terrain jour après jour pour sauver vos parents et amis. Ils se rendent chez vous et viennent vous porter assistance dans les moments les plus difficiles et critiques.

De mieux en mieux formés et outillés, les ambulanciers d'autrefois sont devenus les paramédics qualifiés que nous connaissons aujourd'hui.

Il faut comprendre que même si la main d'œuvre actuelle est compétente, nous pouvons aller encore plus loin. En effet, depuis plus de 30 ans déjà, les États-Unis possèdent des paramédics en soins avancés pouvant effectuer des gestes plus poussés qui peuvent faire une différence considérable dans la qualité des traitements prodigués aux patients. De notre côté de la frontière, plusieurs provinces canadiennes ont également emboité le pas vers les soins préhospitaliers avancés.

Ici au Québec? Malheureusement les soins préhospitaliers avancés sont quasi-absents sur notre territoire. Hormis une dizaine de candidats toujours actifs chez Urgences-Santé (Montréal-Laval), toujours rien. En effet, un projet pilote avait vu le jour au début des années 2000 à Montréal et fut concrétisé tout récemment.

À l'heure actuelle, le programme de formation permettant d'assurer la pérennité de ce service tarde à ouvrir ses portes. En effet, au courant de 2011, plusieurs médias annonçaient, en grande primeur, l'arrivée imminente d'un cours universitaire pour ainsi former du nouveau personnel au titre de «supers ambulanciers». Quatre ans plus tard, nous savons que la formation post-collégiale est définitivement prête à être enseignée! Pourtant, aucune formation n'est actuellement dispensée par le gouvernement du Québec faute de budget.

Les Québécois méritent d'aussi bons soins que les Ontariens et les Albertains. Depuis longtemps en Amérique du Nord, les soins préhospitaliers avancés ont démontré qu'ils permettent une réduction de la mortalité-morbidité tout en réduisant la durée d'hospitalisation et les frais associés. Il s'agit ici de la vie de nos proches et de nos amis. Grâce aux 11 «supers ambulanciers» toujours actifs, des vies supplémentaires sont sauvées. Ces derniers jouent un rôle majeur et leur contribution au système de santé ne devrait jamais être prise à la légère.

Arrêtons de nous priver des bénéfices des soins préhospitaliers avancés. L'attente est terminée...

Commençons la formation sans plus tarder!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter