LES BLOGUES
23/12/2015 03:07 EST | Actualisé 22/12/2016 05:12 EST

Le Québec est-il islamophobe?

Les tristes évènements récents en France ont encore une fois prouvé que la majorité des Québécois dénoncent fermement l'islamophobie et le climat de haine qui en découle.

Le 14 décembre 2015 un article intitulé «Quebec needs to confront its Islamophobia problem», co-signé par M. Hicham Tiflati, a été publié sur le Toronto Star.

À cause de cet article, M. Tiflati a dû quitter son travail au sein du Centre de prévention de la radicalisation à Montréal créé il y a quelques mois par l'administration Coderre. Cet article a créé une grande polémique au Québec et a été mal reçu par l'ensemble de la population québécoise car il a été qualifié comme du «Quebec bashing».

Plusieurs questions se soulèvent face à cet évènement mais je me limite à la suivante:

Est-ce que le Québec est vraiment islamophobe?

La réponse est non, le Québec n'est pas islamophobe.

Oui, et je le dis très fort. Je m'explique.

Je ne vais pas parler de la crise des accommodements raisonnables en 2007 car je n'étais pas au Québec encore, quoique j'ai suivi toute l'actualité en lien avec celle-ci. Je vais donc relater les évènements qui se sont déroulés à partir de la période de la défunte charte des valeurs québécoises.

Quand le gouvernement Marois a introduit en 2013 le projet loi 60 (la charte des valeurs québécoises), les débats autour d'elle se sont dirigés presque exclusivement envers les Québécois de confession musulmane et plus spécifiquement envers les Québécoises portant le voile. La majorité de la population s'est levée pour les défendre et a dénoncé cette charte.

Quand la tragédie de Charlie Hébdo est arrivée, la majorité des Québécois se sont levés pour crier très fort qu'il ne faut pas faire d'amalgames.

La commission des droits de la personne, à travers les déclarations de son ancien président M. Jacques Frémont, a suggéré d'amender la Charte des droits et libertés du Québec afin de permettre aux groupes de se défendre contre le discours haineux qu'ils subissent. Cet amendement protègerait notamment l'ensemble des Québécois de confession musulmane des actes islamophobes qu'ils pourraient subir.

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a introduit le projet de loi 59 (Loi édictant la Loi concernant la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence et apportant diverses modifications législatives pour renforcer la protection des personnes) qui protègerait aussi ces Québécois.

En septembre dernier, l'Assemblée nationale du Québec a adopté à l'unanimité une motion afin de dénoncer l'islamophobie.

Les tristes évènements récents en France ont encore une fois prouvé que la majorité des Québécois dénoncent fermement l'islamophobie et le climat de haine qui en découle.

Et, l'évènement final et non le moindre, celui de l'accueil chaleureux des Québécois pour les réfugiés syriens qui, en majorité sont des musulmans.

Pour tout ce qui a été cité plus haut, mis à part l'accueil des réfugiés, je n'ai pas entendu qu'une province autre que le Québec ait réagi de la sorte.

Alors tout ça et le Québec est islamophobe? NON.

Est-ce que l'islamophobie au Québec est particulière comparativement aux autres provinces? OUI.

Elle est particulière car elle est rejetée de façon plus ostentatoire par la majorité de la population, chose qui n'est pas aussi claire dans les autres provinces.

Ceci étant dit, il ne faut pas nier qu'au Québec, comme partout dans le monde, il y a des groupes voire des groupuscules islamophobes. Des groupuscules qui vivent en marge de la société, dans un autre monde plein de haine et de xénophobie. Pas seulement envers les musulmans, mais envers l'Autre tout court.

L'exemple le plus flagrant est celui de Donald Trump, candidat républicain aux élections présidentielles des États-Unis.

Les groupuscules haineux se manifestent surtout ou presque uniquement de manière virtuelle dans quelques pages Facebook et sites web islamophobes, pour polluer le vivre-ensemble entre Québécoises et Québécois de toutes origines. L'histoire nous montre que ce genre de groupes finit toujours par se tirer dans le pied et s'éclipser.

Alors non, le Québec n'est pas islamophobe. Les Québécoises et Québécois, et je le dis par expérience, sont parmi les sociétés les plus accueillantes dans le monde. J'ai appris l'appréciation de notre diversité et de nos valeurs humaines au Québec. J'ai expérimenté le respect de l'opinion et l'ouverture à l'autre au Québec, même si on est diamétralement opposés.

Alors, ayons confiance en nos concitoyennes et concitoyens québécois, ayons confiance en notre Québec.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo De quelles religions sont les Québécois? Voyez les images