LES BLOGUES
16/04/2015 05:00 EDT | Actualisé 16/06/2015 05:12 EDT

Créer 500 nouveaux emplois à Montréal, c'est possible

En ces temps difficiles économiques pour le sud du Québec, le potentiel de créer 500 nouveaux emplois est plutôt rare. Mais ceci est le potentiel majeur et substantiel que recèle le possible développement du Vieux-Port de Montréal.

En ces temps difficiles économiques pour le sud du Québec, le potentiel de créer 500 nouveaux emplois est plutôt rare.

Mais ceci est le potentiel majeur et substantiel que recèle le possible développement du Vieux-Port de Montréal. Mais ces emplois seront créés si et seulement si la bonne planification stratégique et les bons projets sont sélectionnés (et réalisés avec une gestion des plus rigoureuses).

Dans les derniers mois, cependant, ce qui a émané du Vieux-Port en ce qui a trait à la baignade ou à la revitalisation projetée au quai Alexandra, ne rendra pas le plein potentiel de création d'emplois et des retombées socio-économiques optimales.

De plus, en n'ayant pas de master plan d'impact exceptionnel pour contrer les bons développements riverains de villes comme Toronto et Boston, Montréal ne sera probablement donc pas à la hauteur et assez compétitive... Montréal risque de se retrouver encore en queue de peloton.

Mais quelles sortes d'investissements seraient donc alors optimaux pour la création d'emplois et pour une meilleure relance de Montréal via le Vieux-Port? Combien d'emplois pourraient y être créés réellement? Qui devrait gérer le Vieux-Port? Des gestionnaires de Toronto, comme c'est le cas présentement?

En raison de la faible création d'emplois dans la région de Montréal, il serait impératif que la création d'emplois durables soit l'objectif numéro un du développement du Vieux-Port.

Cependant, les principales discussions qui planent présentement concernent des projets ordinaires, comparativement aux projets extraordinaires en plans ou en développements dans les villes qui compétitionnent avec Montréal, par exemple Boston, Ottawa ou Toronto, afin d'attirer les touristes et les dollars touristiques que ceux-ci apportent et dépensent.

Les touristes doivent être réellement excités par les nouveaux développements sur Montréal, spécialement ceux sur le bord de l'eau. Notre plus unique et plus grand atout naturel.

Le rendu ci-joint offre une approche plus dynamique et active du développement du Vieux-Port avec écopiscines flottantes, plongeons de haut vol, décalade, camping urbain, etc.

Mais la raison d'être de mon texte est aussi pour d'apporter de l'attention sur qui dirige, et qui devrait diriger le développement du Vieux-Port.

Présentement le Vieux-Port est, dans «l'intérim», dirigé par la Société Immobilière du Canada (SIC). Suite à la destitution de la Société du Vieux-Port, il y a quelques années, la SIC a pris la relève. La SIC est un organisme paragouvernemental basé à Toronto. La SIC gère des centaines de projets dans toutes les régions du pays.

Les besoins criants et aspirations uniques des Montréalais pour le Vieux-Port méritent une gestion plus locale, et avec plus de portée que ce qui trame, comme plans, dans les coulisses présentement.

Pour ce qui est de comment s'assurer de retirer le maximum de potentiel pour le Vieux-Port de Montréal, il est intéressant de réaliser ce qui se passe à Toronto avec le Toronto Waterfront initiative. C'est un organisme dédié au développement riverain de Toronto et qui est financé par les trois paliers de gouvernements. Les projets d'investissements se chiffrent dans les milliards de dollars!

Des milliards de dollars d'investis et bien gérés dans le Vieux-Port feraient une différence majeure pour le développement socioéconomique de Montréal n'est-ce pas? Une agence tripartite qui serait financée par les trois paliers de gouvernement, gérée plus localement, ferait aussi une bonne différence pour le développement de ce secteur géographique stratégique de Montréal, n'est-ce pas?

Il est alors opportun, en ce printemps 2015, de se pencher rapidement sur comment repenser et surtout comment gérer plus stratégiquement le développement du Vieux-Port de Montréal.

À VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

Galerie photo Emploi : 10 clefs pour rebondir Voyez les images