THE BLOG

Vanessa explique comment: courir après l'hibernation

Au final, j'aurai couru 1min 42, marché 6 minutes et pleuré 7 minutes.
This post was published on the now-closed HuffPost Contributor platform. Contributors control their own work and posted freely to our site. If you need to flag this entry as abusive, send us an email.

L'hiver est enfin derrière-nous et l'arrivée des premiers petits rayons de chaud qu'on essaie désespérément de téter à même le soleil, peut nous donner envie de commencer ou se remettre à (essayer de) courir.

La première sortie peut être, si on y est pas préparé, un peu surprenante.Mais moi je sais comment faire. Et je vais vous l'expliquer.

Voici comment se passe une première sortie de course après une hibernation trop longue à être enrobé dans le phentex à manger des restes de Noël, du jour de l'An, de Pâques... Le tout à -48 degrés.

1- La décision

Première journée de beau-temps après un hiver de m... misère. On a envie de se défroisser le corps et de respirer autre chose que l'odeur de «vie de tous les jours» qui règne entre nos quatre murs. Alors on se met dans l'ambiance. On ouvre toutes les fenêtres même s'il fait froid et on sort nos espadrilles vraiment trop fluos pour la première fois de l'année. Mais si on veut bien faire les choses, ça prend bien entendu une playlist nommée « GO-Motivation-YAY-GO_version21 ».

2- La chasse aux trésors

Deux heures plus tard et un iPod plus prêt à partir que nous, il faut retrouver nos pantalons de course, nos « bonnes bobettes » de course, notre camisole de course et finalement tout notre kit de course, éparpillé ici-et-là au cours de l'hiver alors qu'on s'était mis à croire que l'été ne reviendrait plus jamais. Puis, point à ne pas négliger : essayer d'enfiler LA brassière de course. C'est comme essayer de faire entrer une orange dans une paille.

3- Le réchauffement

Il faut commencer par une petite marche question de se réchauffer. Tant parce qu'il fait vraiment plus froid qu'on pensait que parce que ça fait des mois qu'on est assis en boule dans une doudou. Alors on lance la playlist « GO-Motivation-YAY-GO_version21 », prend une bonne bouffée d'air frais et d'odeur de dégel de caca de chien et c'est parti!

4- Je suis Bruni Surin!

C'est parti pour un petit pas de course. Mautadine, ça va plutôt bien! J'arrive même à sauter par-dessus les petits tas de restants de neige-bouette. J'ai l'air d'une gazelle! (Mou d'hiver en plus). Je tente donc un pas un peu plus rapide, le soleil me réveille le cerveau, il fait bon vivre. J'adore courir!

5- Je suis Bruno Surette!

Je suis pliée en deux, l'air frais me brûle le fond de la gorge et j'ai du mal à respirer. Mon cardio a fondu avec la neige et j'ai l'air d'un âne qui a essayé de marcher vite. J'ai peut-être surestimé mes capacités.

J'ai les yeux pleins d'eau et j'essaie de retrouver mon souffle. Je hais courir!

6- Le deuxième souffle

J'ai réduit le rythme juste un petit peu (lire : je cours plus lentement que je mon bébé en suit d'hiver). J'essaie de contrôler ma respiration, je marche par moments puis me remet à courir juste quand je croise quelqu'un, question qu'il croit que je suis vraiment bonne. J'ai moins froid, ça va bien. Juste un p'tit peu mal aux genoux, mais c'est normal, je ne les ai pas utilisés depuis octobre.

7- Je ne suis même pas Bruno Surette!

Ok, j'abdique. Je respire comme une vieille fumeuse de 74 ans qui a monté des escaliers. Mes mollets brûlent et me crient des injures vraiment pas gentilles, j'ai déjà bu tous mes bébé-bouteilles d'eau, et mes espadrilles sont complètement trempés.

Au final, j'aurai couru 1min 42, marché 6 minutes et pleuré 7 minutes.

8- Le retour

Je rentre chez moi en marchant drôle, le visage rouge-mauve, la queue de cheval de travers et en faisant «floush» à chaque pas. En plus je sens la vieille eau de moppe. Je n'ai qu'une envie : me mettre en boule dans une doudou.

Alors voilà, maintenant vous savez à quoi vous en tenir. À vos playlists! GO-Motivation-YAY-GO!

Suivez-moi sur ma page Facebook pour découvrir d'autres billets

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

9 effets étranges de la course à pied sur votre corps