LES BLOGUES
31/10/2015 09:14 EDT | Actualisé 31/10/2016 05:12 EDT

Les hôtels derrière nos films d'horreur préférés

Oseriez-vous partir sur les traces des meurtriers et des fantômes qui ont marqué le cinéma d'horreur ? De séjourner dans les décors responsables de vos nombreuses nuits d'insomnie ?

L'Halloween est l'occasion parfaite pour se prévoir un bon marathon de films d'horreur. Avec un gros bol de bonbons, vous regardez vos films préférés confortablement installés dans votre divan, vous rassurant que ce sont des histoires impossibles, crées de toutes pièces. Personne avec une tête sur les épaules n'aurait suivi cet inconnu, et des établissements aux apparences aussi terrifiantes, ça n'existe pas !

Et si on vous disait le contraire... Oseriez-vous partir sur les traces des meurtriers et des fantômes qui ont marqué le cinéma d'horreur ? De séjourner dans les décors responsables de vos nombreuses nuits d'insomnie ?

Pour les plus courageux d'entre nous, ou simplement pour les curieux, le comparateur d'hôtels trivago est allé à la recherche des établissements ayant servi de lieux de tournages aux plus grands films d'horreur. Après tout, le meilleur moyen de surmonter nos peurs n'est-il pas de les confronter ?

Petit-déjeuner et frissons inclus...

The Shining, l'enfant lumière

Timberline Lodge - Orgeon, États-Unis

© Timberline Lodge

Basé sur le best-seller de Stephen King et réalisé par Stanley Kubrick, The Shining se déroule dans un huis clos de terreur au sein de l'Overlook Hotel. Épris de pulsions assassines, Jack Torrance laisse échapper ses délires psychopathes et se rend célèbre grâce à son coup de hache inimitable et ses ignobles sourires entre deux lattes de bois.

C'est l'hôtel le Timberline Lodge situé dans l'Orgeon qui fut utilisé pour les scènes extérieures du film. Isolé à 1830 mètres d'altitude, l'imposante propriété offrait le décor idéal pour donner vie à l'horreur selon King. Malgré que ce tableau a de quoi donner des cauchemars à bien des fans du film, l'édifice construit de bois et de pierres n'en demeure pas moins une référence architecturale des années 40. Son emplacement est aussi l'occasion rêvée de partir à la conquête des pistes de ski ou de la forêt avoisinante.

1408

Roosevelt Hotel - New York, États-Unis

© Roosevelt Hotel

Dans l'horreur psychologique de ce film tiré d'un autre roman de Stephen King, 1408, Mike Enslin, un auteur en mal d'inspiration, s'aventure à passer la nuit dans la chambre 1408 de l'hôtel Dolphin, qui fut le théâtre de nombreuses morts violentes. Malgré les avertissements du directeur de l'établissement, Mike veut défier les esprits malins supposés hanter l'endroit...

Les déchainements de l'au-delà ont été mis en scène pour le grand écran au Roosevelt Hotel, à New York. Le maléfique hôtel Dolphin s'est en effet glissé dans l'architecture de ce magnifique établissement de Manhattan, lui empruntant sa façade emblématique, ses couloirs feutrés et ses suites luxueuses. Si l'envie vous prend de vous aventurer dans la diabolique chambre 1408, pas de panique, vous réussirez facilement à vous en échapper et à rejoindre le monde des vivants : située au cœur de la Grosse Pomme, l'animation régnant dans ce quartier vous fera sans doute oublier vos sueurs froides.

Les maîtresses de Dracula

The Oakley Court, Windsor, Angleterre

© The Oakley Court

Avant Edward Cullen et Twilight, les immortels vampires régnaient en maîtres sur le royaume de la nuit... et du cinéma d'horreur. La saga britannique des films de Dracula constitue un des fleurons du genre, redonnant corps (mais pas âmes) à ces créatures adeptes de sang.

Ne passant leurs immortelles années qu'au sein de demeures somptueuses, The Oakley Court s'est naturellement vu servir de décor à l'un des grands classiques de l'horreur, Les maîtresses de Dracula. Son architecture néogothique, ses imposantes tours et l'âme immortelle de ce manoir isolé en ont fait le lieu de tournage idéal pour une telle réalisation. Cette demeure fut d'ailleurs le décor de bon nombre d'autres films du genre, comme L'invasion des morts vivants de John Gilling et Le chien des Baskerville de Dudley Moore. Si vous n'êtes pas adeptes des gousses d'ail et de la chasse aux vampires, vous pourrez toujours profiter des activités proposées par The Oakley Court : piscine intérieure, bateau, golf et promenade dans le magnifique parc de l'hôtel.

American Psycho

Omni King Edward - Toronto, Canada

© Omni King Edward

Derrière ses costumes Valentino Couture et son appartement immaculé, sommeille en Patrick Bateman un psychopathe des temps modernes. Une fois tombé le masque de perfection imaginé par Brett Easton Ellis, ce meurtrier en habit élimine les auteurs de ses petites contrariétés après avoir dégusté avec eux un bon verre de cognac.

La fameuse scène où Bateman et ses collègues discutent tranquillement dans un bar avant que l'un d'entre eux arrive avec la parfaite carte d'affaires fut tournée dans le Consort Bar du Omni King Edward à Toronto. Fauteuils en cuir, décoration sommaire mais luxueuse plongent les spectateurs et visiteurs dans l'atmosphère sans pitié des hommes d'affaires. Oubliez les déguisements de sorcière pour Halloween et revêtez votre plus beau costume : c'est l'occasion de rejouer cette scène mythique !

New Terminal Hotel

George Washington - Washington, États-Unis

© George Washington

Dans le film New Terminal Hotel, l'écrivain à succès Don Malek traque les assassins de sa petite amie. Il leur assène ses jugements impitoyables à coup de séances de torture dans l'univers confiné de sa chambre d'hôtel.

Si vous séjournez au George Washington lors d'une visite à Washington, vous reconnaitrez surement l'univers de ces leçons d'anatomie sanglantes. Le directeur de l'hôtel a d'ailleurs conservé quelques temps les décors du film, dont les bâches maculées de sang recouvrant les murs de la salle de bain ! En 2010, cela a créé la confusion en conduisant à l'intervention de policiers qui pensaient avoir affaire à une vraie scène de crime... Une fête d'Halloween plus vraie que nature ! Mais aujourd'hui, il n'y a plus à craindre ce cadre morbide et effrayant lors d'un séjour au George Washington ; ses luxueuses suites et ses salles de réception magnifiquement décorées reprennent la vedette.

La maison du diable

Ettington Park - Stratford-upon-Avon, Angleterre

© Ettington Park

Portes vrombissantes, escaliers mystérieusement dessoudés et forces diaboliques prenant possession des visiteurs... aucun doute, c'est ici La maison du diable. Le film au titre sans équivoque (et fortement déconseillé aux personnes insomniaques) met en scène la terreur de trois jeunes étudiants et de leur professeur ayant décidé de séjourner dans la demeure abandonnée.

Celle-ci a pour cadre la terrifiante maison Hill qui est en réalité le somptueux hôtel Ettington Park. Niché dans la campagne anglaise du Warwickshire, le manoir prête son architecture néogothique aux scènes extérieures du film et lui confère cette atmosphère inquiétante et surnaturelle. On murmure même dans la région que l'établissement serait en effet hanté... La réalité dépasserait-elle la fiction ? Sous ses airs de château hanté, l'Ettington Park est un hôtel spectaculaire offrant un accueil chaleureux à ces nombreux visiteurs.

Ne vous retournez pas

Hôtel Gabrielli Sandwirth - Venise, Italie

© Gabrielli Sandwirth

Si Venise est reconnu comme l'une des destinations les plus romantiques du globe, elle peut également devenir le théâtre d'apparitions inquiétantes. C'est ainsi que, dans le film d'horreur britannique Ne vous retournez pas, un couple se remettant de la mort tragique de leur fille est entrainé dans un labyrinthe d'apparitions mystiques, ponctué par la rencontre de deux sœurs dotées du pouvoir de voyance.

L'architecture vénitienne typique de l'hôtel Gabrielli Sandwirth en a fait le lieu tout désigné pour les vues extérieures de l'établissement où séjourne le couple. Si Ne vous retournez pas provoque quelques palpitations, l'établissement, lui, est un véritable havre de paix ! Une atmosphère à la fois romantique et conviviale règne entre ces murs et les nombreuses chambres offrent une vue magnifique sur les canaux de la cité des amoureux !

Hannibal

Inn on Biltmore Estate - Asheville, États-Unis

© Biltmore Estate

Végétariens passez votre chemin. Si le Dr Lecter a déjà terrifié nombre de spectateurs dans Le silence des agneaux, il revient plus affamé que jamais dans Hannibal, film éponyme de 2001 faisant suite aux aventures culinaires du psychiatre cannibale.

Mason Verger, l'une de ses victimes, a élu domicile dans une magnifique demeure néoclassique inspirée de la renaissance française, qui n'est autre que le Biltmore Estate. Cette maison de villégiature de la célèbre famille américaine Vanderbilt abrite notamment un vaste complexe hôtelier répondant aux plus haut critères de qualité. Si l'hôtel n'est pas aménagé directement dans le prestigieux château, il dispose d'une vue imprenable sur le parc et ses environs, et offre de nombreux services haut de gamme à ses résidants.

Si l'un de ces mystérieux hôtels a piqué votre curiosité, rendez-vous sur trivago.ca pour en apprendre d'avantage et planifier un séjour des plus uniques !

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Des costumes de couple pour Halloween Voyez les images