LES BLOGUES
21/06/2015 11:49 EDT | Actualisé 21/06/2016 05:12 EDT

Loué sois-tu, Agnostos Theos!

Eurêka! Je viens de découvrir rien de moins que LA solution qui pourrait bien mettre un terme à ces fichues guerres de religion qui empoisonnent la planète.

Eurêka! Je viens de découvrir rien de moins que LA solution qui pourrait bien mettre un terme à ces fichues guerres de religion qui empoisonnent la planète.

Pour cela, je me suis aventuré du côté des chemins de moins en moins entretenus qui conduisent vers la Grèce antique. Et là, à l'intérieur même du panthéon hellénique, j'ai découvert l'Agnostos Theos. Il s'agit d'un dieu jadis célébré par les anciens, en supplément des divinités traditionnelles.

Comme son nom l'indique, l'Agnostos Theos est le dieu inconnu. Il ne porte pas de barbe blanche et n'est pas davantage entouré de mille vierges. Chacun l'imagine à sa manière. Ce dieu-là laisse à quiconque croit en lui l'entière liberté de traduire ses silences. Nul ne fera la guerre pour lui puisqu'il n'a jamais rien dit, rien ordonné, et qu'aucun dogme ne lui est attaché. Érigé en monothéisme, son culte ne contient aucun des germes du prosélytisme.

La plus grande qualité de l'Agnostos Theos, au fond, c'est qu'il nous fout la paix. Pour lui, le plaisir sous toutes ses formes, sensuel, sexuel, émotionnel, n'est pas marqué par le sceau du péché, et la souffrance n'est nullement la condition de la rédemption. D'ailleurs, avec cette divinité, il n'est pas même question de rédemption, d'ascension, d'expiation, d'interprétation, de conversion, de confession.

Enfin, last but not least, l'Agnostos Theos rapproche les athées des croyants puisqu'il est celui dont on ne sait et ne saura jamais rien. Ni temple, ni église, ni mosquée ne lui sont consacrés, et s'il lui faut un toit, ce serait plutôt celui d'une auberge espagnole, sous lequel chacun lui offrira ce qu'il veut, et le priera comme il l'entend, en buvant, en dormant, en chantant, en aimant. Au fond, même les ultra-laïcs y trouveront leur compte car aucun signe distinctif, ostentatoire ou pas, ne lui est attaché.

L'Agnostos Theos est l'irrationnel absolu, celui qui nous suggère au plus profond de nous qu'il existe quelque chose de mystérieux dont nous ne saurons jamais rien. Il est présence indéfinie, évanescente, il n'est qu'intuition et n'a ni interprète, ni prophète. En cela, il n'est que tolérance et liberté.

Pour toutes ces raisons, loué sois-tu, Agnostos Theos, car nul ne tuera jamais en ton nom.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo De quelles religions sont les Québécois? Voyez les images