Les blogues

6 étirements pour se détendre après le travail

Notre dos et notre nuque sont souvent endoloris. La solution? Quelques étirements rapides pour se détendre et évacuer ces douleurs après une journée de bureau.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Stress, mauvaises postures, sédentarité... nos modes de vie actuels sont souvent à l'origine de petites douleurs, localisées généralement au niveau du dos et de la nuque. Pour limiter ces tensions, rien de tel que la pratique d'une activité physique régulière. Si vous manquez de temps, n'hésitez pas à jeter un œil à ma dernière contribution (5 exercices pour se muscler au bureau). Vous pouvez également suivre les conseils de l'INRS pour prévenir les risques liés au travail derrière un écran (troubles musculo-squelettiques, fatigue visuelle...). Avec un minimum d'organisation, vous pourrez déjà limiter les tensions musculaires. Toutefois, même avec la plus grande volonté du monde, après une journée passée au bureau, que ce soit devant un ordinateur, en réunion ou lors d'un interminable dîner d'affaires, sans compter les déplacements en voiture ou dans les transports en commun, le soir venu, votre corps vous rappelle que vous n'êtes pas une machine!

Pour évacuer toutes les tensions accumulées lors d'une longue journée de labeur, rien de tel que quelques exercices d'étirements pour se détendre et ainsi pouvoir profiter pleinement de sa soirée. Dans la vidéo en tête d'article, j'ai sélectionné 6 mouvements particulièrement adaptés pour assouplir les muscles du dos et du cou, car ce sont ces groupes musculaires qui sont généralement tendus après plusieurs heures passées en position assise. Découvrez également d'autres exercices pour étirer votre dos ici.

VOIR AUSSI :

Mal de dos : 5 étirements pour aller mieux

Ce billet a initialement été publié sur le Huffington Post France.