LES BLOGUES
22/03/2013 11:16 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

Faites votre ménage psychologique du printemps

Getty Images
a woman smelling a flower

Ça y est, le printemps est officiellement arrivé ! Le temps est venu de nettoyer les amas de poussière qui s'accumulent dans votre tête, et de libérer un peu d'espace mental afin de vivre des expériences plus enrichissantes.

Commencez votre ménage printanier avec la question: «Quel est mon principal mode de chantage?» En d'autres termes, prenez la peine d'identifier le mensonge que vous racontez sans arrêt au sujet de vous-même, ou le mensonge qui vous barre la route le plus souvent.

Afin de vous aider, je vais vous confier l'un des miens: lorsque j'étais dans la vingtaine, je proclamais haut et fort que je ne savais pas cuisiner. Un jour, ma mère m'a dit: «Terri, ta formule est usée. Tu sais lire, alors tu peux ouvrir un livre de recettes. Pourquoi ne dis-tu pas la vérité, c'est-à-dire que tu n'as pas envie de cuisiner? Tu en as le droit.» - «Ah oui? Je n'y avais jamais pensé» fut ma seule réponse. Le fait est qu'à cette époque, je craignais d'être condamnée à satisfaire les attentes d'autrui si je devenais une bonne cuisinière. La perspective de préparer tous les repas tout le temps me faisait peur.

Vous avez maintenant une bonne idée du problème. Voici donc quatre étapes qui vous aideront à faire un grand ménage printanier sur le plan psychologique.

1. Identifiez votre mode de chantage émotionnel

Quelles sont les pensées négatives que vous ressassez à propos de vous-même? Quelles sont les choses que vous prétendez être incapable de faire? Par quels moyens vous rabaissez-vous devant les autres ou lorsque vous êtes seule?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à agir ainsi: la crainte d'être la première à parler; la crainte de paraître vaniteuse; des parents qui vous ont appris à vous comporter «humblement». Or, les pensées négatives proviennent le plus souvent de la peur du risque. Lorsque j'affirmais être incapable de cuisiner, par exemple, je ne courais aucun risque de rater une recette. Sans l'intervention de ma mère, je n'aurais jamais découvert si je cuisine bien ou mal. Je n'aurais même pas su si cette activité me plaît ou non. Sachez qu'il y a une différence fondamentale entre le manque d'intérêt pour quelque chose et l'incapacité d'accomplir cette même chose.

2. Reconnaissez le caractère mensonger de votre chantage

Quand vous prendrez conscience du chantage que vous exercez envers vous-même ou à propos de vous-même, notez dans un carnet comment vos idées préconçues sont apparues. Explorez les tréfonds de votre mémoire et essayez de comprendre comment tout a débuté. Est-ce que quelqu'un a déjà prononcé des paroles qui ont miné votre confiance ou suscité une peur de l'échec? Comment vous sentiez-vous à ce moment précis? Reliez les faits avec vos sentiments, puis choisissez une autre personne qui agira à titre de témoin. Lisez-lui ce que vous avez écrit, puis mettez le feu à votre carnet. Eh oui, faites-le brûler! Relâchez vos pensées négatives dans le vaste univers et tournez la page pour de bon. (Il faut faire cet exercice dans un endroit sécuritaire, bien entendu.)

3. Réécrivez votre scénario

Il s'agit de votre propre existence, de votre histoire toute personnelle. Si vous n'aimez pas le scénario de votre vie, eh bien changez-le! Par exemple, j'ai une amie qui détestait la forme de ses jambes. Lorsque son copain lui a déclaré qu'elle avait les jambes les plus sexy en ville, elle croyait être l'objet de moqueries. Lorsqu'elle a compris que son conjoint était sincère, elle a décidé de jouer le jeu et de mettre ses jambes en valeur. Elle ne regrette aucunement cette décision et porte maintenant des jupes courtes de manière totalement décomplexée. Je suis certaine qu'elle aurait pu convaincre son copain de se taire, mais pourquoi aurait-elle agi ainsi? La beauté et la vérité sont des concepts très subjectifs, alors voyez les choses sous l'angle qui rehaussera le plus votre estime personnelle. C'est facile et ça donne des résultats très convaincants.

Prenez note qu'il y a une différence entre réécrire son scénario et vivre dans le déni. Pas question d'être irréaliste ou de faire l'autruche, je vous propose simplement de devenir responsable de votre bonheur. Si vous ne le faites pas, qui le fera?

4. Faites des déclarations en soutien à votre nouveau scénario

Une déclaration est une formule ou une idée que vous affirmez être vraie. Votre tâche consiste maintenant à écrire des déclarations à propos de ce que vous entreprenez. Par exemple: «Je suis très heureuse et reconnaissante de [insérez votre déclaration ici]». L'univers répondra «oui », alors soyez attentive au vocabulaire que vous utilisez. Employez des termes positifs et conjuguez vos verbes à l'indicatif présent.

La peur survient lorsque nous changeons. Mais rappelez-vous que la peur n'est qu'une sensation, pas un fait avéré.

Vous êtes maintenant prête à vous départir de ce qui vous encombre. Ouvrez bien grand les fenêtres et aérez votre cerveau. Laissez la fraîcheur printanière s'installer entre vos deux oreilles. Soyez prête à vivre les expériences enrichissantes que vous avez appelées de vos vœux.

Je suis curieuse de savoir quels sont les comportements ou pensées dont vous vous êtes débarrassée. Par quoi les remplacerez-vous? Dites-le-moi en laissant un commentaire!

Affectueusement,

Terri

Pour lire plus d'articles de Terri Cole (en anglais), cliquez ici.

Pour lire plus d'articles au sujet du succès et de la motivation (en anglais), cliquez ici.

Faites le ménage!