Les blogues

Votre voie est-elle tracée?

La plupart des psychologues s'entendent pour dire que notre conscient dirige notre vie à 10%. Le 90% qui reste, nous l'appelons hasard, destin, fatalité. Les spécialistes le nomment l'inconscient.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Oui et non.

Oui parce qu'en naissant, nous héritons d'une programmation génétique et qu'en grandissant nous assimilons un code culturel par le biais des croyances familiales. Ce programme culturel est déposé dans notre mémoire cellulaire à l'aube de notre vie, si bien que nous avons oublié l'avoir appris.

Toute culture est le fait d'une mémoire. Elle peut nourrir l'âme, mais aussi l'étouffer. La culture est donc un support identitaire qui comble la méconnaissance de soi. Ce manque de connaissance provient du fait que 90% de notre potentiel est caché à notre conscience. Il est caché parce que nous n'avons pas développé la force-intelligence de le rendre manifeste.

Nous sommes si occupés à nourrir le système financier pour payer nos mensuels que nous donnons peu d'importance au développement de notre conscience. Nous effleurons à peine la surface (psychologique) à travers nos réflexions philosophiques où des notions de la physique quantique sont intellectualisées plutôt que vécues.

En réalité, lorsque nous sortons de la représentation conceptuelle et que nous pénétrons dans l'aspect dimensionnel de la conscience, nous ne pouvons plus réfléchir. Mais nous avons peur d'être engloutis par notre psyché et notre mental.

«10% de notre programme génétique + 10% de nos croyances constitueraient notre identité humaine ? C'est bien mince.»

La plupart des psychologues s'entendent pour dire que notre conscient dirige notre vie à 10%. Le 90% qui reste, nous l'appelons hasard, destin, fatalité. Les spécialistes le nomment l'inconscient. Il en va de même pour notre ADN : 10% servent de support à notre code génétique et 90% ne serviraient à rien selon certains scientifiques.

10% de notre programme génétique + 10% de nos croyances constitueraient notre identité humaine ? C'est bien mince.

Le plan

Est-ce que la rencontre avec votre partenaire fut le fruit du hasard ? Pouvez-vous changer de partenaire, votre statut social, le cours de votre destin ? Avez-vous le droit de changer la vie que vous avez ?

Mais plus important : qui vous dit que vous devez changer de vie ? Et pour faire quoi de mieux ?

Nous avons un plan de vie pour évoluer. Et lorsque nous passons à travers, au prix de souffrances et épreuves, nous avons le sentiment qu'il y a quelque chose derrière notre destin.

Et puis nous devenons conscients de nos croyances, nous voyons que nous pouvons les changer, que nous ne sommes pas obligés de nous y conformer. Alors, commence un long périple de remises en question, de doute, de deuil, d'incompréhension, de jugement d'autrui parce que nous allons voir quelque chose que la majorité des gens ne voit pas : la face cachée de la vie.

Nous sommes toujours seuls sur le chemin de la vie. Si cette solitude devient trop pénible, nous retombons dans le connu, dans nos croyances. Durant cette période, nous avons parfois besoin de support pour parler...

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Qu'est-ce que la méditation de pleine conscience?