LES BLOGUES
29/04/2015 12:18 EDT | Actualisé 28/06/2015 05:12 EDT

Douchebag et fier de l'être!

L'été approche et quand nous y serons, vous me jugerez... vous me préjugerez. Vous me verrez à la station-service faire le plein de ma jeep décapotable, vêtu d'une camisole laissant voir mes pectoraux, mes biceps et mon gros tatouage tribal. «Douchebag», vous direz-vous, avec un air de mépris.

L'été approche et quand nous y serons, vous me jugerez... vous me préjugerez. Vous me verrez à la station-service pendant que je fais le plein de ma rutilante jeep décapotable, vêtu d'une camisole qui laisse voir mes pectoraux et mes biceps. Vous apercevrez mon gros tatouage tribal qui recouvre une partie de mon épaule et de mon bras. Ma chaîne stéréo recrachera le dernier succès de Pitbull. Ça flashe. Déjà bien bronzé, sous mes gros verres fumés d'aviateur, vous aurez l'impression d'une coquille vide... qui n'est emplit que de valeurs superficielles. «Douchebag», vous dites-vous, avec un air de mépris.

Selon le wiktionnaire, un douchebag est «un sac perforé que l'on accroche en hauteur pour faire descendre dans un tuyau, un liquide, pouvant contenir du vinaigre afin de nettoyer les parois vaginales d'une femme. (...) L'expression est devenue, avec l'usage, une insulte anglo-saxonne, qui peut se traduire par idiot.» Au Québec, le terme douchebag fait partie du vocabulaire depuis quatre ou cinq ans, avec la montée des téléréalités, qui présentaient plusieurs hommes auxquels le public apposait cette étiquette. Et depuis, dans l'imaginaire collectif, le mode de vie du «douche» fait l'objet de railleries. Mais pourquoi?

Tout n'est qu'une question de perception selon moi : l'impression selon laquelle les douchebags sont unidimentionnels, superficiels, égocentriques... vides. Contrairement à l'impression que vous avez de moi, je ne suis pas vide. J'ai un baccalauréat en communications. Je m'intéresse à la politique fédérale, provinciale, et aux enjeux internationaux. Je suis gestionnaire de premier niveau avec la responsabilité de près de 70 employés dans le secteur parapublic. Haut de mes 36 ans, je fais beaucoup d'introspection sur mes émotions... parce que j'ai deux enfants à qui je veux léguer de solides valeurs. Je suis très respectueux de ma conjointe et de la condition féminine. Mais ça ne vous convainc pas. Votre irritabilité à l'égard est douchebags est plus profonde.

Pourquoi je m'entraîne cinq jours par semaine ? Musculation, cardio, boxe ? Pourquoi le désir de vouloir sculpter, voire gonfler mon corps est-il si mal vu ? Il y a trois ans, j'étais un fumeur invétéré, sédentaire, qui s'essoufflait après avoir couru quinze secondes pour ne pas manquer mon bus. J'étais chétif et en mauvaise santé. Je bafouais mon corps, la voie du cancer du poumon ou de l'emphysème semblait inéluctable. J'ai écrasé pour de bon et je me suis acheté un appareil elliptique ainsi que des poids. Je l'ai fait pour ma conjointe, mes enfants et pour moi... pour ma santé. Je ne prends pas de stéroïdes, ni suppléments protéinés. Je bouge et je m'alimente bien. Mais ça ne vous convainc toujours pas... je suscite toujours un sentiment péjoratif.

Vous vous dites que d'accord, c'est noble de vouloir être en bonne santé et de pousser son corps pour le sculpter. Vous comprenez que d'avoir de gros biceps ne veut pas nécessairement dire que je suis superficiel. Je crois que ce qui vous agace, c'est le fait que je ne sois pas pudique par rapport à mon apparence. Je semble suinter l'excès de confiance. J'aime mon corps et j'en suis fier. Tellement, que je l'ai orné d'encre sous l'épiderme.

J'aime mon corps surtout parce qu'il symbolise ma volonté de fer depuis trois ans. Ma discipline personnelle. C'est un accomplissement qui m'a servi à rehausser mon estime personnelle... et qui me donnera probablement une décennie de plus avec ma famille. Matérialiste et superficiel ? Ai-je été poussé par les images d'hommes musclés dans les magazines et dans les vidéoclips ? Peut-être un peu... Est-ce mal, ou nocif ? Non. Je me suis fixé un objectif et je l'ai atteint. Un esprit sain dans un corps sain. Pour moi douchebag, c'est ce que ça devrait représenter.

Maintenant, jugez-moi à la station-service, mais sachez que je ne reviendrais jamais en arrière sur mon mode de vie!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Comment avoir une meilleure estime de soi Voyez les images