LES BLOGUES
21/09/2018 06:00 EDT | Actualisé 21/09/2018 06:00 EDT

Sentiment d’appartenance: un élément essentiel pour des communautés en harmonie

Le sentiment d’appartenance, c'est se considérer partie prenante d’une communauté de gens de tous âges et d’expériences variées.

Nous sommes des êtres sociaux. Sentir qu’on fait partie de quelque chose de plus grand que soi fait du bien. Les gens ont besoin de vrais liens.
pixelfit via Getty Images
Nous sommes des êtres sociaux. Sentir qu’on fait partie de quelque chose de plus grand que soi fait du bien. Les gens ont besoin de vrais liens.
«La paix représente plus que l'absence de violence et de conflits. La paix est la présence d'un climat d'équité, d'inclusion, d'empathie, de sécurité et de respect envers la diversité. La paix, c'est aussi le travail continu afin de créer et recréer ce climat.»
Déclaration officielle pour la paix, Alliance universelle des YMCA, 1981

Dans le contexte de la Journée internationale de la paix du 21 septembre, nous ne pouvons ignorer le fait que l'isolement social et la solitude sont des enjeux de société de plus en plus préoccupants. Plusieurs recherches récentes le démontrent.

Ce manque de relations significatives avec autrui et d'un véritable sentiment d'appartenance nuit à la santé et au bien-être des individus. Saviez-vous qu'un ministère de la Solitude vient d'être créé au Royaume-Uni?

Le sentiment d'appartenance, c'est se considérer partie prenante d'une communauté de gens de tous âges et d'expériences variées.

Le sentiment d'appartenance, c'est se considérer partie prenante d'une communauté de gens de tous âges et d'expériences variées. C'est se sentir apprécié pour ce que l'on est, participer à des activités communes, devenir plus fort et plus confiant et contribuer à une communauté en meilleure santé, maintenant et pour l'avenir. C'est trouver un endroit où tous se sentent en sécurité, accueillis et acceptés, où le sens de la famille va bien au-delà des murs immédiats.

Nous sommes des êtres sociaux. Sentir qu'on fait partie de quelque chose de plus grand que soi fait du bien. Les gens ont besoin de vrais liens. Lorsque les communautés sont formées de gens qui se sentent inclus et qui se font mutuellement confiance, tous en bénéficient. Les quartiers sont plus sûrs.

Les gens contribuent plus de temps et d'argent à leur communauté. L'inclusion sociale s'améliore. Chacun devient plus résilient face aux urgences qui surviennent dans la communauté. Créer des liens est également essentiel au bien-être des jeunes: établir des relations significatives est un élément fondamental à leur développement dans une période de cheminement critique vers l'âge adulte.

Depuis 30 ans, les Médailles de la paix du YMCA encouragent l'esprit de communauté et les gestes porteurs de paix. Tous ces artisans de la paix contribuent à bâtir une communauté forte et en santé en favorisant un sentiment d'appartenance, en promouvant l'empathie et en embrassant le pluralisme. Une fois encore, le 10 octobre prochain, des citoyens et citoyennes qui contribuent à bâtir des communautés plus harmonieuses seront mis à l'honneur lors du souper-gala annuel des Médailles de la paix.

En tant que société, il nous faut célébrer le sentiment d'appartenance. Nous devons apprécier la richesse de la diversité et promouvoir la multiplicité des contacts personnels.

À LIRE AUSSI:

» La nécessité de dépolitiser la santé
» Développement durable: contrainte nécessaire à la liberté de commerce
» Penser le système de santé autrement pourrait changer la donne