LES BLOGUES
12/07/2018 13:28 EDT | Actualisé 12/07/2018 13:30 EDT

«Scotch & Soda»: un spectacle à ne pas manquer cet été

Autant dire que le rire est au rendez-vous des prouesses du cirque, avec en plus du jazz qui swingue et qui donne envie de bouger et de danser toute la soirée.

Quel talent! Voilà bien un spectacle à ne pas manquer cet été. De l'humour, de la virtuosité, du jazz entrainant, de la bonne humeur... tous les ingrédients sont là pour passer une délicieuse soirée, une soirée festive comme on les aime.

Scotch & Soda, fruit de l'association de deux troupes (musicales et circassienne) australiennes excellentes, est produit dans le cadre, non seulement du Festival Montréal Complètement Cirque, mais aussi du Festival Juste pour rire. Autant dire que le rire est au rendez-vous des prouesses du cirque, avec en plus du jazz qui swingue et qui donne envie de bouger et de danser toute la soirée.

La scène accueille dix artistes (sept hommes et trois femmes) aux spécialités différentes, qui sont tous aussi excellents et généreux de leur talent. Cinq musiciens de jazz (avec une bonne quinzaine d'instruments au moins à leur actif) viennent rejoindre leur rang, accompagnés d'acteurs, de jongleurs ou de clowns; cinq artistes circassiens acrobates, contorsionnistes, trapézistes, danseurs... et j'en passe. Tous les numéros sont exécutés en toute simplicité malgré leurs difficultés extrêmes, avec le sourire, par des jeunes gens aux corps magnifiques et bouillants d'énergie.

Ce qui fait la grande qualité du spectacle, c'est la trame narrative discrète et efficace, ainsi que l'ambiance formidablement festive.

Ce qui fait la grande qualité du spectacle, c'est la trame narrative discrète et efficace, ainsi que l'ambiance formidablement festive qui donnent au spectateur l'impression de faire partie du groupe des amis sur la scène. Dans un décor de cabaret d'ouvriers ou de cave mal rangée d'une maison privée, où les bouteilles d'alcool, les caissons ou les vieilles valises servent aux numéros d'équilibristes, les musiciens ne font pas moins partie du spectacle que les autres artistes.

Au début, le bassiste, une sorte de clown déjanté, généreux, mais maladroit et sympathique, s'adresse aux spectateurs pour leur rappeler les consignes habituelles concernant cellulaires et voies d'accès pour la sortie. Et au lieu de parler du spectacle qu'ils vont voir, il évoque son mariage. Un lapsus? Personne ne croit ce clown qui parle dans un français hésitant avec un bel accent australien. Et la soirée commence, bon enfant, festive et sympathique comme on aimerait en vivre tous les soirs.

À un rythme endiablé, mais avec des moments plus calmes pour laisser le temps aux artistes – et aux spectateurs – de reprendre leur souffle, les numéros se succèdent par les participants à la fête dont les rôles sont bien campés, ce qui en fait des personnages définis comme au théâtre et très attachants.

Chacun a sa personnalité, ses qualités et ses défauts. Le spectacle ne ressemble pas du tout à une suite de numéros – aussi réussis soient-ils – et sans lien les uns avec autres. Au contraire. Pour cette fête entre amis, chacun y va de ce qu'il sait faire de mieux pour le plus grand plaisir du groupe et la réussite de la soirée.

Il se passe mille choses sur scène, jusqu'au bouquet final, point d'orgue du spectacle, qui soulève l'enthousiasme.

Les musiciens jouent ensemble ou exécutent des solos, les autres dansent, s'amusent, prennent des risques, se chamaillent parfois. Du coup, on s'attache aux différents personnages, on a le temps de les reconnaître, de les apprécier dans leurs diverses personnalités. La musique, qui fait entièrement partie du spectacle, est super entrainante et joyeuse elle aussi. La salle du théâtre Saint-Denis, qui n'est pas très grande, permet de voir tous les numéros de très près et de les apprécier d'autant plus. Tout au long du spectacle, des surprises sont aménagées pour faire rire les spectateurs ou les émerveiller par leur virtuosité et leur prise de risque.

Il se passe mille choses sur scène, jusqu'au bouquet final, point d'orgue du spectacle, qui soulève l'enthousiasme.

Il y a souvent des ovations debout à Montréal. Mais celle-là n'a pas été l'objet de la moindre hésitation du public qui s'est levé d'un seul coup dès la fin de la fête. Scotch & Soda est un spectacle à ne vraiment pas manquer...

------------------

Scotch & Soda, du 10 au 21 juillet 2018 au théâtre Saint-Denis à Montréal

Metteure en scène et gérante de la compagnie CHELSEA McGUFFIN

THE UNCANNY CARNIVAL BAND Chef d'orchestre et compositeur

Cet article a aussi été publié sur info-culture.biz

Scotch & Soda © Bridget Bee

À LIRE AUSSI:

» Festival Montréal Complètement Cirque: un époustouflant «Backbone» à la Tohu
» La nouvelle saison de «Fortnite» a détrôné la maman que je suis!
» Les lois du gouvernement sur la protection de la vie privée doivent s'adapter à la technologie