LES BLOGUES
23/12/2013 12:38 EST | Actualisé 21/02/2014 05:12 EST

Confessions d'une mauvaise hôtesse du temps des Fêtes (ou d'une <em>scrooge </em>assumée)

Voici, en vrac, quelques confessions en ce qui concerne mon inaptitude à recevoir durant cette période de réjouissance.

  1. Je ne cuisine pas. Je n'ai même pas l'excuse de ne pas savoir cuisiner, car je connais les bases. Je suis juste paresseuse. L'idée de faire une liste d'ingrédients, d'aller à l'épicerie et de me mettre à l'ouvrage me donne l'envie d'aller me coucher en petite boule dans mon lit. Alors, je préfère acheter des plats préparés même quand j'ai des invités.
  2. J'ai 37 ans et je n'ai jamais préparé un réveillon de Noël pour ma famille ou mes amis. Heureusement, d'autres membres de ma famille sont maîtres dans l'art de recevoir et j'avoue être très contente d'avoir seulement à me présenter avec une bouteille et le chum du moment.
  3. J'ai toujours pensé que le dessous du divan et/ou du lit étaient des endroits idéaux pour camoufler la petite poussière difficile à ramasser avec le porte-poussière.
  4. Je déteste Ricardo, Coup de pouce, Di Stasio, Bégin, Martha Stewart, Jamie Oliver, bref, tout ce qui me rappelle que je n'ai pas de belle nappe, que ma coutellerie est dépareillée et que je suis une ado attardée dans les arts de la table et que je ne sais pas comment faire une pâte à tarte.
  5. Je déteste encore plus magasiner. Pour mes cadeaux, je vais à trois endroits stratégiques : la librairie (livres et cossins), le guichet automatique (les ados raffolent de l'argent en cadeau) et la SAQ (suivant le principe d'offrir ce que j'aime recevoir). Et encore, je trouve ça lourd de devoir me rendre à ces trois endroits.
  6. Je n'ai pas lavé mon plancher depuis 2005.
  7. Je remercie le ciel que ma fille ne connaisse pas encore la tradition des lutins.
  8. On est le 23 décembre et je n'ai pas encore emmené ma fille voir le père Noël au centre d'achats et je tergiverse sur la question depuis une semaine.
  9. Je ne comprends pas les gens qui se démènent pour acheter un sapin et le décorer. Quelqu'un m'a refilé un sapin synthétique et une voisine m'a donné des boules. Je n'ai donc pas eu le choix d'en faire un. Argent total investi: 0; temps : 16 minutes top chrono. Pour moi, ce fut un exploit. Je me suis sentie aussi hot que Saskia Thuot et Clodine Desrochers cette journée-là.
  10. J'ai fait emballer mes cadeaux par la gardienne hier soir et plutôt que de faire du sucre à la crème, j'écoute Ciné-Cadeau et je me confie à vous en ce moment.

Alors si vous êtes comme moi, un peu Scrooge ou Grinch sur les bords, ne vous sentez pas coupables. Nous faisons en sorte de valoriser les vrais bons hôtes et cuisinier(ère)s en nous extasiant devant leurs prouesses. Que vous soyez paresseux(se) comme moi ou dévoué(e) pour recevoir vos proches, je vous souhaite un joyeux Noël rempli d'amour et de calories!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo25 champagnes et mousseux pour vos célébrations Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.