LES BLOGUES
10/05/2016 10:11 EDT | Actualisé 12/05/2017 05:12 EDT

Tant que l'indépendance n'est pas faite, elle reste à faire

Nous connaissons bien la surprise, le déni, la frustration et la peine que peuvent subir des militants qui voient partir un chef qu'ils ont appris à aimer et à admirer.

Ce billet de blogue est un texte collectif dont la liste des signataires se trouve en pied de page.

Militantes et militants du Parti québécois,

Nous avons été aussi surpris que vous, lundi dernier, de voir votre chef, Pierre Karl Péladeau, annoncer la fin prématurée de son mandat à la tête du Parti québécois. Nous avons saisi chaque nuance de la gravité du moment, car nous nous rappelons trop bien avoir vécu un moment semblable, il y a trois ans. Nous connaissons bien la surprise, le déni, la frustration et la peine que peuvent subir des militants qui voient partir un chef qu'ils ont appris à aimer et à admirer.

Nous vous écrivons aujourd'hui pour vous témoigner notre sympathie et pour vous inviter à ne pas céder au désespoir. Le flambeau de l'indépendance est trop précieux pour n'être porté que par un seul homme, et il est de notre devoir de continuer à le porter tous ensemble. La contribution qu'a apportée M. Péladeau à la réalisation de l'indépendance du Québec est significative. Profitons de son élan pour aller plus loin.

Il est capital de poursuivre dans cette lancée, poing en l'air, en direction de notre projet de libération nationale. Dans les derniers mois, les représentants des partis indépendantistes se sont retrouvés à la même table pour cheminer vers un projet commun. Il apparaît maintenant clair que nous construirons le pays ensemble, plus fort de par nos différences.

Il ne faut surtout pas capituler, ou préférer la voie de la facilité en remettant le couvert sur le projet d'indépendance. Il faut à tout prix refuser de renouer avec la peur de perdre. Tant que l'indépendance n'est pas faite, elle reste à faire. Cet objectif fondamental est, et doit demeurer, notre seule et unique priorité.

Nous sommes tous et toutes militants pour l'indépendance de notre pays. Nous espérons de tout coeur que nous pourrons continuer de partager la même table et de collaborer à faire du Québec un pays pour son peuple.

Vos frères et soeurs de lutte du Conseil national d'Option nationale,

Ce texte est signé par un collectif d'auteurs: Sol Zanetti, chef, Jocelyn Beaudoin, président, Émilie Charbonneau, vice-présidente, Alexandre Boutet Dorval, secrétaire, Pierre Beaudoin, conseiller, Samuel Bruneau, conseiller, Jean-Gabriel Cauchon, conseiller, Valérie Doucet, conseillère, Josianne Grenier, conseillère, Mylène Rousseau, conseillère, Richard Trudel, conseiller, Patrice Vachon, conseiller, Fabien Villemaire, conseiller

À LIRE AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

>Le Parti québécois ou le mirage du «bon gouvernement» - Audrey Perreault

>La course des X au PQ - Donald Charette

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Pierre Karl Péladeau Voyez les images