LES BLOGUES
21/08/2018 12:17 EDT | Actualisé 21/08/2018 12:37 EDT

La CAQ pour renforcer Montréal

Nous sommes engagés et décidés à conquérir notre ville pour répondre aux préoccupations de nos concitoyens et renforcer Montréal.

Les familles montréalaises vont profiter des politiques d’un gouvernement Legault, qui propose d’implanter la maternelle à quatre ans, qu’on accélère la rénovation de nos écoles et qu’on en construise de nouvelles sans lésiner sur l’architecture.
Mathieu Belanger / Reuters
Les familles montréalaises vont profiter des politiques d’un gouvernement Legault, qui propose d’implanter la maternelle à quatre ans, qu’on accélère la rénovation de nos écoles et qu’on en construise de nouvelles sans lésiner sur l’architecture.

Malgré le nombre important de circonscriptions électorales situées à Montréal, notre ville est depuis trop longtemps tenue pour acquise par le Parti libéral du Québec et le Parti québécois. Le problème, c'est qu'à l'exception de quelques circonscriptions disputées entre QS et le PQ, il n'y a pratiquement pas de changements d'une élection à l'autre, ce qui fait que ces partis ont peu à gagner ou à perdre. Par exemple, en 2014 à Montréal, il n'y a qu'une poignée de circonscriptions qui ont changé de parti.

L'arrivée de la CAQ change la donne en insufflant une bonne dose de compétition électorale. Pour la Coalition avenir Québec, Montréal est un terrain à conquérir, ce qui pousse notre équipe et notre chef (qui habite Montréal) à écouter attentivement les citoyens et à répondre à leurs préoccupations.

Les engagements

Le meilleur exemple est celui de l'est de Montréal, un secteur négligé depuis des décennies par le gouvernement du Québec. Notre parti s'est engagé à changer le visage de l'est de notre ville en transformant la rue Notre-Dame en boulevard urbain, un projet laissé à l'abandon par les gouvernements du PQ et du PLQ. Nous proposons également de financer la construction d'une ligne de tramway de Pointe-aux-Trembles jusqu'au centre-ville, un projet ambitieux et emballant.

Notre chef s'est aussi engagé à poursuivre le REM et le prolongement de la ligne bleue du métro, un projet qui traîne en longueur depuis trop longtemps. D'ailleurs, nous souhaitons aussi nous attaquer à la problématique du transport collectif dans la grande région métropolitaine.

Enfin, notre formation politique souhaite redonner accès aux citoyens de l'est de Montréal à leurs berges en investissant pour les décontaminer.

En 2017, la CAQ a appuyé le projet de loi octroyant à Montréal le statut de métropole.

En 2017, la CAQ a appuyé le projet de loi octroyant à Montréal le statut de métropole, afin de lui donner les moyens de ses ambitions – c'est-à-dire de pouvoir rayonner en demeurant une ville à l'échelle humaine.

Un vent de changement

Le vent de changement qui souffle sur le Québec est aussi bien présent ici.

De nombreux Montréalais veulent qu'on s'occupe mieux de nos aînés, qu'on traite avec plus de dignité ceux d'entre eux qui sont contraints à vivre dans les centres d'hébergement. Deux bains par semaine, des repas de qualité et plus de ressources pour s'occuper d'eux avec plus d'humanité.

Les Montréalais, qui sont lourdement taxés, souhaitent qu'on leur donne un peu d'oxygène. En réduisant de 40% le taux de taxe scolaire, il leur restera plus d'argent dans les poches. Pour les jeunes familles, l'élimination de la «taxe famille» imposée par le gouvernement Couillard signifie 180 millions de plus dans leurs poches chaque année.

Depuis sa création, la CAQ a fait de l'éducation une de ses priorités.

Depuis sa création, la CAQ a fait de l'éducation une de ses priorités. Les familles montréalaises vont profiter des politiques d'un gouvernement Legault, qui propose d'implanter la maternelle à quatre ans, qu'on accélère la rénovation de nos écoles et qu'on en construise de nouvelles sans lésiner sur l'architecture.

Échaudés par les nombreux scandales de collusion et de corruption qui ont touché notre ville dans les dernières années, les Montréalais souhaitent tourner la page. Or, le gouvernement libéral est constamment rattrapé par son passé et son équipe qui est la même depuis 15 ans.

La CAQ propose un changement de gouvernement en s'appuyant sur une équipe intègre. Les Montréalais aussi veulent un gouvernement intègre qui gère mieux l'État et élimine le gaspillage.

Nous sommes des citoyennes et des citoyens engagés, décidés à conquérir notre ville pour répondre aux préoccupations de nos concitoyens et renforcer Montréal. Joignez-vous à nous pour changer les choses.

Michèle Gamelin, Anjou-Louis-Riel
Julie Séide, Bourassa-Sauvé
Richard Campeau, Bourget
Mélodie Cohn, D'Arcy-McGee
Arianne Lebel, Gouin
Karen Hilchey, Jacques-Cartier
Loredana Bacchi, LaFontaine
Simon Langelier, Laurier-Dorion
Vicky Michaud, Marguerite-Bourgeoys
Marc Hétu, Marquette
Manon Gauthier, Maurice-Richard
Johanne Gagné, Mercier
Anne-Marie Gagnon, Mont-Royal–Outremont
Nathalie Dansereau, Notre-Dame-de-Grâce
Chantal Rouleau, Pointe-aux-Trembles
Laura Azéroual, Robert-Baldwin
Sonya Cormier, Rosemont
Sylvie Hamel, Saint-Henri–Sainte-Anne
Marc Baaklini, Saint-Laurent
Anna Klisko, Sainte-Marie–Saint-Jacques
Nicole Leduc, Verdun
Janny Gaspard, Viau
Michelle Morin, Westmount–Saint-Louis

À LIRE AUSSI:

» Démolition de maisons patrimoniales: là où le crime paie?
» Les nouveaux professionnels du mensonge
» Aretha Franklin est-elle née noire ou féministe en premier?

À VOIR AUSSI: