LES BLOGUES
12/04/2015 07:48 EDT | Actualisé 12/06/2015 05:12 EDT

Mais que font-ils au Québec?

Je suis une femme d'origine sénégalaise de culture musulmane et je ne voile pas mes propos à l'égard de certains imams. Disons-le franchement: leur islam est malsain, rétrograde, voire mortel.

Au Québec, les femmes d'aujourd'hui jouissent des mêmes droits que les hommes. Cet état de fait n'est pas l'œuvre du hasard, mais celle d'une longue lutte au fil de l'histoire. Après l'instauration de l'égalité de droit entre les hommes et les femmes, il reste une importante étape de la lutte: l'atteinte de l'égalité de fait.

Cette visée de justice sociale est diamétralement opposée avec le discours violent et misogyne de certains imams. Difficile de croire que ça se passe aussi au Québec. Leurs cibles sont principalement les femmes et les minorités sexuelles. Par le biais de la liberté religieuse, ces imams radicaux prêchent sans vergogne n'importe quelles sottises comme de prétendre que les femmes doivent avoir un tuteur ou de dire qu'un homme peut battre sa femme si celle-ci lui désobéit. La liste de ce genre d'imbécilités est longue...

Que la source de leur propos soit le Coran, ou d'une mauvaise interprétation des textes sacrés, comme le défendent certains, m'importe peu! Une chose est sûre: toutes les luttes ayant pour but l'amélioration des conditions féminines se sont opérées hors du cadre des religions. D'aucuns ont beau vouloir faire preuve d'ouverture d'esprit et d'inclusion envers l'intolérable, ils n'y parviendront pas tant sont ignobles certains propos à l'égard des femmes et des minorités sexuelles. La société québécoise doit sortir du relativisme culturel qui discrimine ouvertement les femmes sous couvert de religion. D'ailleurs, j'aimerais vraiment savoir pourquoi ces imams ont choisi le Québec, alors que leurs discours ne cadrent pas du tout avec les valeurs communes. Sont-ils venus faire le djihad? Probablement à leur manière, car leurs attitudes et discours intégristes conduisent à une participation marginalisée des femmes dans la société.

Je suis une femme d'origine sénégalaise de culture musulmane et je ne voile pas mes propos à l'égard de ces imams. Leur islam est malsain, rétrograde, voire mortel. Leur islam est obscurantiste, il nous mène au chaos. Le groupe des musulmans est très hétérogène, et heureusement, une majorité ne se reconnait pas dans une interprétation violente et misogyne de la religion. Cette dernière existe néanmoins et trouve ses sources dans les textes sacrés. Leur application littérale ne mène qu'à l'horreur, surtout pour les femmes, peu importe l'endroit.

Malgré ces cas effroyables, le Québec constitue un modèle pour la plupart des femmes d'ailleurs. Hommes et femmes doivent assurément poursuivre la lutte sur la condition féminine pour une meilleure société. Dans cette optique, l'immigration considérée d'emblée comme une richesse pour le pays d'accueil pose aussi un défi non négligeable en matière de développement et de justice sociale. Les immigrants proviennent de divers horizons et le choc culturel peut être difficile à surmonter pour parvenir à s'intégrer dans leur pays d'accueil. Ce dernier doit aussi en retour mettre en place des mesures facilitant l'intégration des immigrants ainsi qu'une vie épanouie pour eux et pour l'ensemble de la société. L'imaginaire collectif attribue souvent avec empathie les difficultés des immigrants aux problèmes d'intégration économique, en ignorant une dimension vitale: les valeurs. Le choc des valeurs est parfois rude. L'exemple de l'histoire de la famille Shafia en est une triste illustration. Idéalement, avant d'immigrer, il est important, voire primordial pour le candidat d'aller vers un pays qui est en congruence avec ses valeurs personnelles, et non en dissonance avec celles-ci. À cet effet, il apparait nettement que les sympathisants des islamistes se sont trompés de destination. Ou alors, ils sont en mission : à vous d'imaginer laquelle.

Le Québec est accueillant. Même si j'ai eu à surmonter des obstacles, je l'ai expérimenté comme étudiante avant de devenir une citoyenne du pays. L'immense majorité de la population québécoise dans toute sa diversité est animée par les valeurs fondamentales qui sont l'égalité entre les hommes et les femmes, la primauté du français et la séparation de l'État et la religion. Ces valeurs sont garantes d'une société juste et égalitaire, d'une société développée et c'est pourquoi j'ai choisi le Québec. C'est sur ce socle de valeurs communes qu'on parviendra à améliorer les conditions de vie de la population entière. Les discours violents et misogynes n'ont pas de place ici. Nos rapports ne sont pas régis par la religion : nous avons choisi la règle de droit. Un seul cadre peut nous unir dans la société: la laïcité. Protégeons nos acquis et luttons pour la justice sociale. Les fronts sont multiples déjà, on ne laissera pas les intégristes s'y rajouter.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 9 religions vraiment bizarres Voyez les images