LES BLOGUES
15/07/2016 10:59 EDT | Actualisé 15/07/2016 10:59 EDT

La force qui est en soi

Réveillez ce petit «vous-même» qui sommeille en vous, cette force que vous avez caché à cause des protocoles sociaux, ces mauvaises habitudes que vous avez acquises lors de votre maturité.

Réveille la force qui sommeille en toi

Ceci n'est pas «Le Retour du Jedi». Par contre, tout le monde peut-être son propre Jedi, tout le monde peut être son propre super-héros.

Tous sans exception pouvons être le meilleur, le leader, le plus fort, mais à une seule condition : croire en soi, en sa force interne.

L'être humain peut supporter plusieurs degrés de douleurs, de chocs et de maux, nous sommes prédestinés et préconçus pour être ce que nous sommes : des super-héros au quotidien.

Souvenez-vous :

Vous étiez le spermatozoïde le plus rapide de la bande (à peu près sur 100 millions). Déjà, c'est la première preuve de votre force.

Ensuite, vous vous êtes battu contre tous types de bactéries, de microbes et de maladies lors de votre période de gestation, et cela ne peut qu'être colossal comme envie de survivre.

Enfin, pour sortir à l'air libre, vous avez poussé, crié, puis pleuré pour être de ce monde.

Ceci n'est que le commencement, le début de l'histoire, de votre histoire que vous allez écrire avec vos expériences, vos pleurs, vos sourires, vos peurs, vos joies, pour en sortir avec une histoire unique, la vôtre.

Souvenez-vous de tout ce parcours du combattant que vous avez dû achever pour y arriver.

Prenez une grande respiration et soupirez

Passons donc à la seconde étape.

Réveillez ce petit «vous-même» qui sommeille en vous, cette force que vous avez caché à cause des protocoles sociaux, ces mauvaises habitudes que vous avez acquises lors de votre maturité.

Oui, vous avez oublié qu'après chaque chute, on se relève,

Qu'après chaque pleur, on sourit

Et qu'après chaque échec, une leçon, puis une réussite sont à gagner.

Ne voyez pas vos problèmes tels des montagnes à gravir, mais plutôt des grains de sable à écraser. Ne voyez pas vos échecs tels des abysses, mais plutôt des nids de poule à dépasser. Ne voyez pas vos peurs telles des poids qui vous retiennent, mais plutôt comme un tremplin pour mieux sauter.

Oui, vous pouvez le faire.

Comparez-vous à votre idole, votre idéal, et voyez la différence. Il n'y en a pas.

Nous sommes tous de la même espèce, avec les mêmes handicaps, et la même prédisposition à réussir.

Eux, ils ont franchi le cap et nous pas encore, pourquoi? Parce qu'ils ont eu cette envie de s'en sortir, de réaliser leurs rêves et devenir ce qu'ils sont.

Rappelez-vous que personne n'est mieux que vous, n'est plus chanceux que vous, n'est plus expérimenté que vous.

Vous êtes UNIQUE, vous êtes fort et vous pouvez y arriver.

Croyez en vous, relevez ce défi, ce challenge qui est de réussir. Comment?

  • Positivez.
  • Fixez-vous des objectifs réalisables à court terme (les petits efforts d'aujourd'hui sont la force de demain).
  • Réalisez-les.
  • Recherchez et cultivez-vous sur ce que vous souhaitez accomplir.
  • Essayez, échouez, essayez, échouez, réessayez, apprenez et vous vaincrez.

Répétez cette boucle, jour après jour, nuit après nuit, et semaine après semaine.

Répétez sans cesse, sans fatigue, sans vous lasser des échecs et sans avoir peur.

Courage si vous commencez, je vous promets que vous avez déjà franchi la première étape de changement, d'acceptation de soi et d'évolution.

Personne ne peut atteindre les objectifs que vous vous êtes fixé, personne ne peut réussir à votre place, car vous seul, maître de votre destin, pouvez être ce que vous avez souhaité devenir.

Sans effort, vous pouvez rester au point mort, à la situation que vous avez choisi de vivre, ou alors, vous choisissez de faire appel à la force qui est en vous afin de changer, d'évoluer et de commencer à réaliser vos rêves.

Moi j'ai choisi de réaliser les miens et vous?

VOIR AUSSI :

Galerie photo13 méthodes scientifiquement prouvées pour être heureux Voyez les images

Ce billet a initialement été publié sur le Huffington Post Maghreb.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter