LES BLOGUES
18/01/2018 09:00 EST | Actualisé 18/01/2018 10:03 EST

Faites partie de la nouvelle vague d’entrepreneurs

L’employé moderne ne veut tout simplement pas agir comme un soldat qui suit des instructions.

g-stockstudio via Getty Images

Avez-vous remarqué que :

  • Les gens ne sont plus prêts à sacrifier leur vie personnelle au détriment de leur travail.
  • Les personnes recherchent un emploi stimulant dans lequel elles pourront mettre à contribution leurs talents et exprimer leur créativité.
  • Les gens sont prêts à quitter leur emploi pour un endroit où le climat de travail est sain et où ils auront du plaisir à travailler.

Le virage a déjà commencé et il se produit à grande vitesse. On le voit dans l'attitude de la nouvelle génération et dans les résultats impressionnants chez les PME qui l'ont déjà entrepris : leurs profits sont en forte croissance. Les employés ont du plaisir et le dirigeant peut se concentrer sur le développement de son entreprise plutôt que de gérer le quotidien.

C'est la PME qui sera à la tête de ce virage. Les grandes entreprises, les organismes et, espérons-le, nos institutions suivront. C'est le contraire de ce qui s'est toujours produit.

La raison est simple. La PME a déjà tous les atouts pour amorcer rapidement ce virage et celles qui le prendront, verront leurs bénéfices croitre plus qu'espéré. La grande entreprise, au contraire, a trop investi dans des modèles de gestion élaborés et sa structure est trop rigide pour entreprendre ce virage rapidement. Mais ses dirigeants n'auront pas le choix, car ils verront les résultats obtenus par la PME et ils remarqueront qu'ils perdront leur personnel de qualité. La sécurité d'emploi et la rémunération offertes à leurs employés pour les garder n'auront plus suffisamment de valeur pour retenir les gens.

Ce virage sera mené par une nouvelle vague d'entrepreneurs et leurs employés s'empresseront de supporter le dirigeant.

Il se démarque parce qu'il cherche activement à développer une chimie avec son personnel.

C'est facile de reconnaitre l'entrepreneur nouvelle-vague. On le remarque dans la façon dont il interagit avec ses employés. Il se démarque parce qu'il cherche activement à développer une chimie avec son personnel. Celui-ci cherche à jumeler les talents, la créativité, l'expérience et les ambitions de tous dans les opérations de l'entreprise. Il crée un maillage quotidien de tous ces éléments pour développer sa propre recette gagnante.

C'est bien différent de ce qui se vit dans bien des compagnies malgré des tentatives récentes de s'occuper du mieux-être.

Pour en arriver à créer ce climat, l'entrepreneur devra laisser tomber le vieux réflexe de voir les opérations comme une série de tâches que l'on distribue à chaque individu par le biais d'une description traditionnelle. Celle-ci est trop contraignante et souvent démotivante. L'employé se sent étouffé, soumis, et il a l'impression que l'on n'utilise pas tout son potentiel.

Il est temps de voir autrement.

De toute façon, si l'entreprise ne prend pas les devants, la nouvelle génération d'employés la forcera à adopter des méthodes de gestion modernes . Si elle ne suit pas la parade, elle risque fort de ne plus être compétitive.

L'employé moderne ne veut tout simplement pas agir comme un soldat qui suit des instructions. Contrairement à ce que certains croient, il souhaite, et il est prêt à s'impliquer à fond si l'environnement de travail favorise son engagement. S'il entend dire que c'est ce que vous offrez, il cognera à vos portes. Il sera même prêt à laisser la multinationale même s'il y est mieux payé.

Cela deviendra un heureux problème pour le dirigeant de PME. Actuellement, il est confronté à des forces de marché sans précédent, telles la technologie, la réglementation, la concurrence et bien d'autres. L'entrepreneur moderne n'a plus les moyens de se priver des talents de chaque employé. Il doit s'assurer que chaque personne contribue au succès et met son plein potentiel à contribution s'il veut faire face à la concurrence.

Imaginez comment plus facile et plus rapide la PME peut atteindre son prochain sommet de croissance.

Imaginez, si en plus des atouts des employés dont on a parlé (créativité, etc.), l'on ajoute leur désir de vouloir se surpasser, de débattre des idées, de voir l'entreprise réussir. Imaginez comment plus facile et plus rapide la PME peut atteindre son prochain sommet de croissance.

Il y a un « hic » à créer cet environnement. Il faut que la relation soit donnant-donnant. Ce qui implique que l'employé exige que l'entrepreneur favorise son épanouissement professionnel, bref que ce dernier l'aide à exceller dans son travail, car c'est valorisant pour lui. Le travailleur exige également que l'entreprise aille au-delà des aspects classiques d'équilibre travail/famille et qu'elle joue un rôle de facilitateur parce que la vie est remplie d'imprévus et d'occasions. Ceci exige un niveau de flexibilité élevé de la part de l'entreprise. Étrangement, cela devient rapidement une force pour la PME et même un avantage concurrentiel.

Avec cette approche où tous sont gagnants, c'est comme si le dirigeant et les employés veillent à ce que chacun réalise les objectifs de l'autre.

C'est ce qu'on appelle bâtir une complicité entrepreneur-employés.

Plusieurs entrepreneurs ont déjà entrepris ce virage avec des résultats frappants.

Joignez-vous à eux.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost