LES BLOGUES
21/12/2013 09:32 EST | Actualisé 20/02/2014 05:12 EST

Les légendes inachevées

Ce qu'il y a de bien avec les héros légendaires et les mondes mythiques, c'est qu'il y a toujours des périodes méconnues qui n'attendent qu'à être enrichies de nouveaux exploits. Les auteurs qui s'attaquent à ces univers peuvent donc les bonifier en explorant et en développant ces moments obscurs. C'est ce qu'ont fait, entre autres, Tolkien et Georges Lucas. Mais ils ne sont pas les seuls et plusieurs créateurs ont profité de cette possibilité pour créer des oeuvres aussi fascinantes qu'intéressantes.

Arthur avant Arthur

Auteur de plusieurs séries consacrées au monde de Merlin, d'Arthur et de la table ronde, Jean-Luc Istin est un de ces auteurs qui développent ce que les textes composant la légende arthurienne d'origine ne faisaient qu'esquisser. Dans ce nouveau tome de Merlin le prophète, Istin se concentre sur les efforts de Merlin et d'Uther Pendragon pour organiser la résistance contre le terrible et cruel Vortigern qui, allié aux Pictes et aux anciens dieux, tente d'usurper le poste de roi suprême de l'Île des forts - comme on aimait appeler la patrie des Bretons à cette époque.

2013-12-19-merlin.jpg

Istin s'attarde à cette épopée qui a un rôle fondamental dans le cycle arthurien, mais qui n'avait pas vraiment été développé en profondeur. Bien sûr, John Boorman l'avait survolé dans le préambule de son fabuleux film Excalibur, mais personne n'avait cherché véritablement à comprendre Uther et Merlin, à fouiller dans leurs passés méconnus et troubles et à définir leurs caractères et leurs motivations. Istin fouille donc un matériau aussi fascinant que riche, qui lui permet de mieux définir l'univers pré-arthurien.

Avec intelligence et respect de la légende, le scénariste met en place le décor du drame qui va se jouer et qui va avoir tant de répercussions par la suite. Grand connaisseur d'Arthur, il dissémine ici et là des indices, des personnages et des événements qui vont devenir cruciaux pour la suite de la légende et qui vont faire plaisir aux connaisseurs de la table ronde. On voit apparaître, au fil des pages, un Lancelot adolescent, une Morgane enfant, la mythique Excalibur et même dame Ygraine, épouse du roi de Cornouailles et future mère d'Arthur qui jouera un rôle tragique dans les événements à venir.

Comme à son habitude, Istin écrit un scénario efficace, rempli de rebondissements, qui sait nous surprendre. Mais Istin n'est pas qu'un grand scénariste qui connaît à merveille son univers et qui sait renouveler une histoire mille fois racontée, il est aussi un catalyseur de talents qui sait utiliser les forces de ses dessinateurs et de ses coloristes. Avec son dessin efficace et sa mise en page à couper le souffle, Bojan Vucik donne de la puissance à l'intrigue d'Istin. Les personnages deviennent plus grands que nature, les lieux plus oppressants et les dangers plus menaçants. Sous le pinceau de Vucik et avec les couleurs d'Élodie Jacquemoire, l'univers arthurien gagne en furie, en sauvagerie et en obscurité... pour notre plus grand plaisir.

Le retour de l'Homme-rune

Si Tolkien a passé sa vie à enrichir sa Terre du Milieu, de nombreuses légendes et de nombreux exploits historiques, c'est aussi le cas de Peter V Brett. Après les deux premiers tomes de son cycle des démons, qui ont été accueillis avec enthousiasme autant par la critique que par les fans de fantastique, l'écrivain new-yorkais récidive en explorant maintenant certains événements se situant entre le premier et le deuxième volume de son cycle.

Le cycle des démons suit trois personnages, Arlen, Leesha et Rojer qui vivent dans l'ancien royaume de Thesa infesté depuis plus de trois cents ans par des hordes de démons sanguinaires et sauvages. Le chaos causé par les démons a mené l'humanité à la déchéance, passant d'un âge d'or technologiquement avancé à un âge sombre peu évolué où, mis à part de vieilles runes magiques, rien ne protège les humains terrifiés. Il y est donc question d'espoir, de repentir, de survivance, de folie meurtrière, de sang, de sueur, de fureur et d'acier, de couardise et de l'adversité qui transforme les gens ordinaires en héros courageux et en symbole de résistance.

L'Or de Brayan se concentre sur Arlen, avant qu'il ne devienne l'Homme-rune. À l'époque où il était messager et qu'il devait, au péril de sa vie, aller de village en village livrer des messages sur des routes infestées des démons. Les trois nouvelles du roman, complété par un intéressant dictionnaire des personnages et des runes, vont plaire à tous ceux qui ont été séduits par les deux premiers livres de l'auteur. On y retrouve les grandes qualités qui ont fait la force de L'Homme-rune et de La Lance du Désert, c'est-à-dire une écriture puissante, dynamique, généreuse, un rythme haletant - comme aiment dire les critiques de polars - de courts chapitres percutants, des personnages touchants aux zones grises et un parfum de mystère qui nous donnent envie d'explorer encore plus ce monde.

2013-12-19-brett2.jpg

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette œuvre qui a frappé le monde fantastique comme un véritable coup de poing, l'Or de Brayan est une excellente initiation au monde de Peter V Brett. Un univers qu'il ne cesse d'enrichir, mais qui recèle encore beaucoup de secrets. En attendant la sortie de la version française du troisième tome du Cycles des démons, La Guerre du Jour , prévu pour janvier 2014, pourquoi ne pas se taper le trop court L'Or de Brayan?

Istin, Vukic, Merlin le prophète, tome 3 Uther, Soleil ;

Peter V. Brett, L'Or de Brayan, Bragelonne ;

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La bibliothèque des Vampires

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.