LES BLOGUES
27/12/2014 02:33 EST | Actualisé 26/02/2015 05:12 EST

2014: Pruneaux aux bulles

Entre la dinde et la tourtière et avant que le ragoût ne nous sorte par les oreilles, voici un petit palmarès des 5 meilleures bédés de l'année, histoire de se reposer un peu l'estomac et de se payer une meilleure digestion.

On n'y échappe pas, tradition oblige! Entre la dinde et la tourtière et avant que le ragoût ne nous sorte par les oreilles, voici un petit palmarès des 5 meilleures bédés de l'année, histoire de se reposer un peu l'estomac et de se payer une meilleure digestion. Et en prime, et ce malgré l'austérité si chère au gouvernement, voici les polars de l'année selon mon estimé collègue Daniel Marois, grand amateur de cigarettes, de whisky, de petites pépées et de Smith & Wesson.

Riad Sattouf, l'Arabe du futur, Allary Éditions.

Né du père syrien et d'une mère bretonne Sattouf nous raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d'Hafez al-Assad. Dans ces sociétés écartelées entre modernité et traditions millénaires, le blondinet Sattouf, ni tout à fait français, ni tout à fait syrien, mais totalement apatride, doit apprendre à survivre et à grandir. Une bédé bouleversante, des souvenirs mi-figue mi-raisin à des années-lumière de ces réminiscences de jeunesse trop souvent magnifiées.

Anne Teuf, Finnele tome 1, le front d'Alsace, Delcourt.

1914, jeune adolescente dans une Alsace déchirée entre l'Allemagne et la France, Finnele apprivoise le quotidien dans ce petit bout de pays que se disputent les deux géants. Œuvre coup de poing, Finnele raconte avec un parfum d'authenticité et sans mièvreries, bons sentiments ou héroïsme de pacotille la banale vie de tous les jours dans une région au cœur de la meurtrière der des ders.

Brian Wood, Northlanders 2 tomes, Urban Comics.

Les Vikings sont à la mode depuis 1 ou 2 ans et à la lecture des 2 premiers tomes de la série de Brian Wood on comprend pourquoi. Fascinants clichés de l'immense épopée de la mystérieuse société des hommes du nord, Northlanders étonne, surprend et séduit. Une bande dessinée de bruits et de fureur, d'acier et de sang, de vengeances et de trahisons, de bravoure et de fierté, Par Thor, n'attendez pas votre invitation au banquet d'Odin avant de lire cette série!

Olivier Carpentier, Gautier Langevin, Far Out tome 1, Les éditons Lounak.

Sur une planète désertique peuplée de robots, un mystérieux androïde amnésique s'installe dans un village paumé, sous la coupe d'un gang de coupe-jarrets en fer blanc. Superbe réussite que ce Far Out, hommage au grand Leone et au Lieutenant Blueberry, qui sent la sueur, la chaleur, le soleil et la poussière. Un opéra de papier auquel il ne manque que - même si elles se dégagent de chaque dessin - les lancinantes musiques de Morricone ou du Ry Cooder de Paris Texas.

Patrick Gaumer, Monographie Rosinsky, Lombard.

Bon d'accord, ce n'est pas une bande dessinée, mais c'est quand même l'incontournable de l'année 2014. À partir des confidences du père de Thorgal et de ses amis et collaborateurs, Patrick Gaumer avec le talent qu'on lui connait rend un hommage bien senti à ce grand dessinateur polonais qui a inventé le métier de bédéiste dans un pays où il n'existait pas. Une monographie à la hauteur du talent de ce monument du 9e art qui a inventé une « fantasy » francophone totalement originale et loin des stéréotypes imposés par les dessinateurs américains. Un beau livre que tout amateur de bédé doit avoir en sa possession.

Et maintenant regardons les choix de notre ami Daniel Marois.

Jo Nesbø, Police, Éditions Gallimard.

Ian Rankin, Debout dans la tombe d'un autre, Éditions du Masque.

Leonardo Padura, Hérétiques, Éditions Métailié.

Laurent Chabin, Apportez-moi la tête de Lara Crevier, Éditions Libre expression.

Shannon Burke, 911, Éditions Sonatine.

Pour avoir les critiques complètes des romans choisis par Daniel Marois vous n'avez qu'a cliquer sur son nom.

VOIR AUSSI: