LES BLOGUES
24/07/2014 08:16 EDT | Actualisé 23/09/2014 05:12 EDT

En auto, à bicyclette... ou en taxi

Mais j'y pense, comme je suis chauffeur de taxi je voyage parfois sans client à bord. Quel dommage pour l'environnement!

C'est bien de se promener à vélo avec sa blonde, mais il y a un inconvénient, on ne peut pas vraiment se parler en amoureux. J'veux bien qu'on encourage la pratique de cet exercice physique, mais on n'enlèvera jamais le plaisir qu'il y a de se promener avec sa tendre moitié dans une auto. Pour les âmes solitaires il y a aussi le plaisir de se promener en écoutant de la belle musique (ce qui est préférable de ne pas faire à vélo, à moins d'être sur un sentier sans partage de la route avec des voitures).

Et puis, c'est quoi l'idée d'obliger les propriétaires de voitures à faire du covoiturage. De quoi vous vous mêlez ? On voudrait contrôler la liberté des gens maintenant ? Après qu'il se la soit donnée ? Ou encore cette idée d'inviter les gens à laisser leurs voitures pour marcher davantage, aller faire son épicerie à pied, ou je ne sais quoi d'autre, stationner sa voiture à deux ou trois rues plus loin que sa destination et découvrir la joie de marcher, «de vivre une expérience», comme si on ne le savait pas. Ces choix-là ne nous appartiennent plus maintenant ?

Certains pros de l'environnement, qui prétendent en savoir plus que le reste du monde, vont nous dicter comment respirer ? Vont-ils se proposer en modèles à suivre en nous culpabilisant de ne pas être comme eux?

Eh bien non! Je ne veux pas être comme ces bigots de l'environnement qui sont toujours en train de regarder si ils font toujours ce qu'il faut pour obéir aux diktats des environnementalistes. Je vois des couples se chamailler sur l'interprétation des versets de la bible environnementaliste. Non! ce n'est pas ce que Suzuki a dit! Oui je te dis que Stephen Guilbault a dit ça! Comme l'autre jour, j'ai vu une fille sermonner son chum (probablement un nouveau couple qui ne durera pas longtemps à mon avis) parce qu'il avait osé tourner le coin de la rue alors que la lumière était rouge, il s'était donc retourné en embarquant un peu sur le trottoir. Séance de boudage de la fille. Je sens que les prochains moments seront difficiles pour ce couple. Voilà donc que certains vivent l'environnement comme s'ils allaient à la messe.

Où est passée l'intelligence quand partout on nous dit quoi faire.

Mais j'y pense, comme je suis chauffeur de taxi je voyage parfois sans client à bord. Quel dommage pour l'environnement! On devrait obliger les gens à ne jamais laisser un chauffeur de taxi seul dans sa voiture. Ainsi, vous marchez sur la rue et vous voyez un taxi avec personne d'autre à bord que le chauffeur, vite! vous le hélez pour ne pas le laisser seul et vous allez n'importe où, préférablement là où il a plein de monde susceptible d'avoir besoin d'un taxi, et là tout content d'avoir fait la bonne action qu'il fallait, vous payez le chauffeur généreusement et vous retournez chez vous à pied, en prenant des bonnes respirations de joie.. Comme vous serez heureux d'avoir agi de la bonne façon! vous serez sûrement éligible pour le prix Suzuki-Guilbault remis annuellement à tous ceux qui ont contribué à assainir l'environnement. Recevez cher ami, la rhubarbe dorée, à l'image de celle qui pousse à chaque coin de rue du Plateau Mont-Royal de Ferrandez, quartier bien connu pour son souci de l'environnement et ses arbres enveloppés dans du tricot.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?