LES BLOGUES
24/10/2016 10:07 EDT | Actualisé 24/10/2016 10:07 EDT

La chasse au Cro-Magnon

Le silence des hommes face aux injustices et au manque de respect que subissent les femmes est ressenti par elles comme un véritable coup de massue et comme la pire des trahisons de notre part.

Lorsque j'étais jeune, j'aimais beaucoup regarder les dessins animés à la télé, les petits bonshommes ou les comiques, comme on les appelait. On ne faisait pas dans la dentelle à l'époque. Plusieurs scènes seraient jugées totalement inacceptables ou politiquement incorrectes de nos jours. Je pense à ce dessin animé, par exemple, très récurrent à l'époque, où on voyait un homme des cavernes, sorte de Cro-Magnon vêtu d'une peau d'animal et massue à la main, traînant une femme par les cheveux, sa femelle devrait-on dire, son bien ou sa chose. Chose incroyable, jamais cette dernière ne démontrait de colère, encore moins de résistance. Silencieuse, elle semblait heureuse d'avoir trouvé son homme et d'être sous sa protection...

Voilà un des merveilleux modèles que la télévision proposait aux petites filles et aux petits garçons à l'époque!

Une pareille représentation de la femme serait bien entendu sévèrement condamnée de nos jours; mais il n'en demeure pas moins que bien des Cro-Magnon continuent de déambuler, torses bombés, dans les espaces publics et privés de notre société: dans les chantiers de construction, les bars, les médias, les institutions d'enseignement, les campus, sur le web et jusque dans nos parlements ! Toute l'actualité des derniers mois et surtout des derniers jours est là pour nous le prouver.

Ces hommes de Cro-Magnon n'ont pas encore compris que leurs ancêtres sont sortis de leur caverne, que les mœurs ont évolué et que la société a changé.

Mais de qui s'agit-il au juste? Il y a évidemment ceux que je qualifierais de «Gros-Magnons», les Donald Trump de ce monde, les Gomeshi, Cosby et compagnie, ces clowns terrifiants qui, vêtus de leurs oripeaux des temps nouveaux, abusent, exploitent, consomment des femmes comme si elles étaient de simples proies ou même de la marchandise.

Je suis féministe, car la lutte des femmes pour l'égalité et la dignité est aussi celle des hommes.

Mais à côté de ces gorilles aux dos argentés, on retrouve une ribambelle de «Petits-Magnons», ceux que l'on côtoie à tous les jours dans nos milieux de travail. Je pense à tous ces «mononcles» qui s'imaginent s'élever à un haut degré de spiritualité en faisant des blagues de mauvais goût sur les femmes. À ces étudiants à la virilité vacillante qui ont besoin, dans le cadre d'une initiation, de se retrouver en tribu pour se donner l'impression de détenir un pourvoir face à ces femmes qu'ils s'obstinent à voir comme le sexe faible.

Mais des hommes de Cro-Magnon, on en retrouve aussi beaucoup sur le web. Ayant troqué leur massue pour une souris ou un téléphone pas mal plus intelligent qu'eux, ils s'amusent, probablement entre deux séances de pornographie, à exprimer leur frustration en insultant toutes ces femmes qui, comble de malheur pour eux, réussissent trop bien dans la vie. C'est ainsi que, bien tapis dans leur antre et sous le couvert de l'anonymat, ils s'en prennent lâchement à ces Superbes, à ces femmes rayonnantes, épanouies qui mordent dans la vie et qui, surtout, aspirent à un plus grand avenir que tous ces petits ouistitis réunis. Transformés en trolls, ces Cro-Magnon 2.0 n'hésitent pas, à grands coups de propos orduriers, à miner la confiance de ces femmes exemplaires, porteuses d'espoir, en somme, à s'en prendre à tout ce qu'ils ne seront jamais, eux, ces losers dégénérés et invétérés.

Ces hommes de Cro-Magnon sont une plaie pour la société. Ils me font honte, font honte à l'espèce humaine dans son ensemble. Ils nuisent à la cause des femmes qui est ma cause et qui devrait être notre cause à tous. Oui, je suis féministe, car la lutte des femmes pour l'égalité et la dignité est aussi celle des hommes. Comme bien d'autres, j'aime être en compagnie de femmes fortes, exceptionnelles, épanouies, vibrantes d'énergie. C'est pourquoi il faut être à leurs côtés et réagir lorsqu'elles se font harceler, intimider, dénigrer, exploiter.

Nous les hommes, nous devons combattre le Cro-Magnon qui à l'occasion se dresse devant elles, parfois devant nous et même en nous. N'hésitons pas à le remettre à sa place, à le pointer du doigt, à le dénoncer ou même à faire son éducation lorsque c'est encore possible.

Car il faut se le dire: le silence des hommes face aux injustices et au manque de respect que subissent les femmes est ressenti par elles comme un véritable coup de massue et comme la pire des trahisons de notre part.

C'est pourquoi je déclare ouverte la chasse au Cro-Magnon!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Rassemblement à l'Université Laval contre les agressions sexuelles Voyez les images