LES BLOGUES
24/10/2018 17:04 EDT | Actualisé 24/10/2018 17:05 EDT

Sacrée Arabie saoudite!

Sacrés sont les services secrets saoudiens, dont les opérations n'ont rien de secret.

FAYEZ NURELDINE via Getty Images
Sacrée est l'Arabie saoudite qui abrite deux villes sacrées de l'Islam. Sacrée est l'Arabie saoudite, seul pays au monde qui porte le nom d'une famille, les Al Saoud.

Sacrée est l'Arabie saoudite qui abrite deux villes sacrées de l'Islam. Sacrée est l'Arabie saoudite, seul pays au monde qui porte le nom d'une famille, les Al Saoud. Sacré est le sous-sol de l'Arabie saoudite avec les plus importantes réserves de pétroles au monde. Sacrée Arabie saoudite qui se plaint de la religiosité de l'Iran, un peu comme si Petro Canada accuse Ultramar de pollution.

Sacrée est l'Arabie saoudite qui ne dispose pas de constitution, mais qui demande à la Syrie d'en adopter une nouvelle. Sacrée est l'Arabie saoudite qui lève une coalition pour mener une guerre au Yémen sans le consentement des Nations-Unies, sans la moindre sanction. Sacrée est l'Arabie saoudite élue à la Commission des droits de l'homme et qui pratique mutilation et condamnations à mort.

Sacrée est l'Arabie saoudite, matrice idéologique du terrorisme islamique, à travers le wahhabisme, mais qui organise des rencontres de dialogues interreligieux. Sacrée est l'Arabie saoudite qui fait disparaître des journalistes, mais qui créée des chaînes d'informations pour concurrencer les autres pays. Sacrés sont les services secrets saoudiens, dont les opérations n'ont rien de secret.

Sacrés, les employés américains qui sauront qu'une partie de leur salaire est tachée du sang du journaliste Jamal Khashoggi.

Sacrés, les employés américains qui sauront qu'une partie de leur salaire est tachée du sang du journaliste Jamal Khashoggi. Sacrés les enfants à qui l'on ne dira pas que leurs cadeaux de Noël ont été achetés par des billets de banque tachés par le sang de Jamal Khashoggi. À ce titre, connu dans le monde pour notre savoir-faire dans la création de billets de banque, le Canada pourrait proposer à nos amis américains un billet de banque avec l'effigie de Jamal Khashoggi. Une manière de nous racheter de la vente d'armes à l'Arabie saoudite!

Pauvres peuples et États voyous qui n'ont pas les moyens de devenir sacrés, courrez, courrez vite creuser vos terres. Avec une sacrée chance, vous trouverez peut-être cet or noir, qui vous rendra sacré.

Je ne sais pas qui a inventé l'adage: «On ne peut pas tout acheter», mais il ne devait pas avoir les moyens des Al Saoud. Sacré pognon!

Enfin et afin d'éviter toute mauvaise compréhension du mot sacré, je vous renvoie à ce lien qui liste ses différents synonymes.

À LIRE AUSSI:

» Affaire Khashoggi: ce crime nous concerne tous

» Canada: mouvement étudiant pour un meilleur contrôle des armes à feu

» Énergie: la vérité sur l'environnement