LES BLOGUES
20/01/2016 10:35 EST | Actualisé 20/01/2017 05:12 EST

Le drapeau d'une nation assujettie à une autre

Notre nation se doit de concevoir un nouveau drapeau qui serait représentatif du Québec.

C'était le 21 janvier 1948, le gouvernement de l'Union nationale dirigé par Maurice Duplessis proclame le fleurdelisé comme drapeau officiel du Québec, sauf qu'à l'origine la base des fleurs de lis se retrouvaient dans les coins.

Néanmoins, la symbolique demeure la même: le symbole du lis était un ornement utilisé en grande partie par la France dans son histoire. D'ailleurs, Jacques Cartier l'avait choisi comme emblème en terre d'Amérique avant de céder la Nouvelle-France à la Grande-Bretagne, mais il faut se rappeler que ce symbole existait il y a plus de trois mille ans. La croix, quant à elle, rappelait la prépondérance du catholicisme par rapport à l'État.

En fait, qu'est-ce que le drapeau du Québec nous rappelle? Il nous rappelle qu'il est l'emblème d'une province, d'une nation astreinte, voire soumise, à une autre.

Je porte tout de même un attachement particulier à cet emblème, même si je le considère comme désuet et représentatif d'une époque révolue.

Pour porter à terme le projet d'indépendance, notre nation se doit de concevoir un nouveau drapeau qui serait représentatif du Québec en tant que pays.

D'ailleurs, on devrait s'inspirer de ce qui s'est fait en Catalogne ou en Nouvelle-Zélande. Bien que le choix final n'ait pas fait l'unanimité dans le cas du dernier, l'idée de changer le drapeau orné de l'Union Jack britannique (beaucoup trop similaire à celui de l'Australie) n'était pas une mauvaise décision en soi. Quel projet mobilisateur que d'inclure la société civile dans un processus décisionnel et démocratique se vouant à la conception d'un nouveau drapeau! Je ne sais pas pour vous, mais ce projet m'emballe.

Nul besoin de changer le drapeau dans son entièreté, il pourrait même être inspiré du fleurdelisé. En fait, c'est juste que je ne peux que m'imaginer le drapeau actuel comme celui du Québec province.

Quoiqu'en pense les détracteurs, je crois que l'indépendance du Québec sera un jour proclamée et, lorsque ce jour arrivera, je me verrais très mal brandir haut et fort le drapeau imaginé par Maurice Duplessis: j'aurais plutôt le goût de le mettre en berne. Je le garderais quand même... comme souvenir.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les désirs d'indépendance dans le monde Voyez les images