LES BLOGUES
27/05/2016 10:34 EDT | Actualisé 28/05/2017 05:12 EDT

C2MTL: entre «Star Wars» et l'ONU

L'attention se pose rarement sur les participants, au sein desquels se dessinent pourtant de bien intéressants personnages, tels Kevin et David.

C2-Montréal était sold out encore cette année. Les médias y ont afflué en masse dans l'espoir d'y interviewer l'une des nombreuses «célébrités» qui s'y déplacent. L'attention médiatique se pose rarement sur les participants, au nombre de 4 000, au sein desquels se dessinent pourtant de bien intéressants personnages.

Kevin Strike est le COO de Ballistiq Digital, un studio de web design établi à Montréal en 2012. C'est sa première visite à C2. Il est venu y brasser des affaires. Son activité préférée? Les «brain dates». L'idée, judicieuse, nous ramène encore une fois à l'économie collaborative: un millier de participants s'inscrivent sur une liste en y précisant leurs champs d'intérêt; si on veut jaser de la même affaire, on répond puis on se rencontre. Très fructueux, semble-t-il. La qualité des inscrits s'avérerait formidable.

Kevin est le gardien d'un des secrets les mieux gardés de la métropole. Sa principale plate-forme, artstation.com, occupe en effet le 3 500ème rang mondial des sites webs les plus visités. C'est le rendez-vous numéro un des artistes œuvrant dans les industries du film, des jeux vidéo, des médias et du divertissement. ArtStation est tellement devenu LA référence que le site de Star Wars en fait mention en tant que collaborateur du «ILM Art Department Challenge». En vertu de ce concours, auquel 3 730 participants se sont dépêchés de s'inscrire, par l'entremise d'ArtStation «ILM is putting entrants through rigorous tests designed to see who could make it as a Star Wars concept artist». Rien de moins.

Ballistiq est en croissance et a œuvré auprès de clients prestigieux comme Autodesk, Nvidia et Toon Boom.

Autre personnage intriguant, David Oswald, lui, est le président de DE Design + Environment. Ce natif de Vancouver s'est établi à Montréal en 2005 pour réussir l'amalgame du «West Coast Spirit» et de la créativité montréalaise. DE résout, par le design, des problèmes environnementaux pour des clients tels que les compagnies d'énergie, les gouvernements et des organismes internationaux comme l'Organisation des Nations unies (ONU).

David est venu à C2 pour donner un atelier sur le design durable. La salle était pleine... et ne comprenait aucun climatosceptique. Les conséquences du réchauffement climatique ne font plus de doute. Les questions fusent et elles sont préoccupantes. David donne l'exemple des récoltes de canne à sucre dans les Caraïbes. Il semblerait que les producteurs y laissent de plus en plus leur chemise, à cause de l'imprévisibilité du climat et des écarts de température extrêmes. DE a donc mis au point une base de données permettant de mesurer ces écarts et, surtout, d'élaborer des mesures préventives.

Le message commence à passer, selon David. De plus en plus d'entreprises sont conscientes de leur empreinte environnementale et cherchent à la réduire.Le risque est bien trop grand pour ne pas être pris en compte.

Qui sait, dans pas longtemps, c'est peut-être Kevin ou David qui montera sur la grande scène et deviendra une célébrité?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Styles de soirée: C2MTL Voyez les images

VOIR AUSSI :

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter