LES BLOGUES
14/03/2018 09:00 EDT | Actualisé 14/03/2018 11:54 EDT

Êtes-vous un jedi, un ninja ou gourou?

Le monde déjanté des titres de poste : trois termes à la mode, mais si déroutants qu’ils font peut-être fuir les chercheurs d’emploi

Eduardo Antonio Fuentes

Dans les offres d'emploi rédigées en anglais, les titres bizarroïdes et fantaisistes ne manquent pas d'attirer l'attention depuis un certain temps déjà. C'est dans le domaine de la technologie que la tendance aux noms exotiques est la plus marquée, sans doute pour pimenter des titres qui, autrement, susciteraient moins d'engouement. Contrairement à Google ou Microsoft, peu d'entreprises peuvent se permettre les services d'une princesse de la sécurité [Security Princess] ou un vice-roi galactique de l'excellence en recherche [Galactic Viceroy of Research Excellence], bien qu'elles soient de plus en plus nombreuses à composer des offres d'emploi avec un vocabulaire farfelu : jedi, ninja, gourou, maven, seigneur, dynamo, justicier et superhéros [jedis, ninjas, gurus, mavens, overlords, dynamos, vigilantes and superheroes] sont autant de descriptifs utilisés pour capter l'attention des chercheurs d'emploi.

Ce phénomène se propage à d'autres secteurs d'activités, comme en témoigne le poste de « ninja de nettoyage des conduits » [duct cleaning ninja] affiché sur Indeed l'an dernier. Or, si les titres de poste bizarres semblent amusants et reflètent la culture d'une entreprise, ils peuvent aussi semer la confusion chez les chercheurs d'emploi et priver les employeurs des meilleurs talents.

Pensez-y : avez-vous souvent fait une recherche avec le mot-clé « héros »? Vous attirerez plus de candidats en optant pour des formules claires et des termes usités en recherche d'emploi.

Les trois termes à la mode, mais si déroutants qu'ils font peut-être fuir les chercheurs d'emploi

  1. Génie [genius] : croissance de 96 % par rapport à 2015
  2. Enthousiaste [enthusiast] : croissance de 36 % par rapport à 2015
  3. Héros [hero] : croissance de 31 % par rapport à 2015

Tout le monde comprend que l'objectif des titres de poste fantaisistes est de faire sourire et projeter une image décontractée. Cependant, en l'absence de références culturelles claires, leur utilisation dans vos offres d'emploi peut nuire à vos efforts de recrutement. En effet, la plupart des travailleurs recherchent des rôles qui correspondent à leurs compétences et à leur expérience, de sorte que l'utilisation de termes comme « génie » et « héros » dans les titres et les descriptions de poste peut semer la confusion chez les candidats potentiels et les dissuader de postuler.

Voici donc quelques conseils pratiques pour rédiger en français ou en anglais des titres de poste accrocheurs qui attireront les bons candidats :

  • Soyez concis, rédigez un titre de 5 à 80 caractères et évitez les majuscules. Un titre trop long ou trop court figurera loin dans les résultats recherche. Évitez aussi les caractères spéciaux. Un titre simple est plus facile à lire et plus susceptible de correspondre aux mots-clés utilisés par les chercheurs d'emploi.
  • Rédigez un titre avec des termes usuels. Il faut appeler un chat un chat! Si vous embauchez un « développeur Javascript », écrivez-le, tout simplement. Laissez de côté les expressions peu usitées par les chercheurs d'emploi.
  • Évitez les titres internes qui ne décrivent pas exactement le travail. Les chercheurs d'emploi peuvent mal comprendre les abréviations ou les acronymes. « Concepteur Web principal » est beaucoup plus clair pour les candidats que « Concepteur Web II »
  • Ajoutez des éléments qui donnent une meilleure idée générale de la fonction. Par exemple, « Coordonnateur des événements et des commandites » est beaucoup plus évocateur que « Marketing ».

Voir aussi: