LES BLOGUES
13/02/2019 06:00 EST | Actualisé 13/02/2019 06:00 EST

Et si on s’engageait davantage pour la réussite scolaire des jeunes?

Plusieurs jeunes sont confrontés à des insécurités alimentaire et financière, ainsi qu’au jugement d’autrui. Ayant moi-même longtemps porté le poids d’une étiquette, je comprends leur réalité.

Engageons-nous à offrir aux jeunes les meilleures chances possibles de réussir!
dblight via Getty Images
Engageons-nous à offrir aux jeunes les meilleures chances possibles de réussir!

À Montréal, 15,9% des élèves du secteur public sortent sans diplôme ni qualification. Ce taux est encore plus élevé dans les milieux défavorisés.

En tant que père de trois jeunes enfants, ces statistiques alarmantes m'attristent énormément.

En marge des Journées de la persévérance scolaire, rappelons-nous une chose essentielle: les jeunes représentent les citoyens et les travailleurs de demain. Toutefois, certains d'entre eux ont parfois moins de ressources, moins de soutien que d'autres, notamment les jeunes vivant en HLM (habitations à loyer modique).

Plusieurs d'entre eux sont confrontés à des insécurités alimentaire et financière, ainsi qu'au jugement d'autrui. Ayant moi-même longtemps porté le poids d'une étiquette, je comprends leur réalité.

Il est donc de notre devoir, et même à notre avantage, de travailler tous ensemble pour favoriser l'intérêt des jeunes envers l'école et ainsi, assurer leur réussite. Ne décrochons pas!

J'en profite d'ailleurs pour souligner le travail exceptionnel des organismes œuvrant au quotidien en persévérance scolaire faisant souvent la différence pour ces jeunes, qui ont simplement besoin d'un coup de pouce pour continuer. Ils méritent que l'on croie en eux, qu'on leur donne les moyens de se dépasser et d'avoir confiance en leurs capacités.

J'ai eu la chance d'assister à plusieurs remises de bourses, dans des écoles secondaires à Montréal, offertes par la Fondation de l'Office municipal d'habitation de Montréal. Voici ce qui me reste en tête chaque fois: la joie, la reconnaissance et l'étincelle dans les yeux des jeunes.

D'ailleurs, selon un récent sondage de la Fondation de l'OMHM, 90% des résidents de la grande région de Montréal considèrent qu'il est important que les jeunes vivant en HLM se voient accorder une aide particulière à la réussite scolaire.

Pourtant, les organismes qui œuvrent dans le domaine ont peine à trouver les ressources nécessaires pour les soutenir. Nous sommes donc tous d'accord, mais davantage de gestes concrets doivent être posés. Chaque petit geste est important.

Engageons-nous à offrir aux jeunes les meilleures chances possibles de réussir!

À LIRE AUSSI:

» La voiture autonome: jusqu'où doit-on aller?
» «Money»: à quoi sert l'argent?
» La détresse psychologique de la génération numérique

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.