Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

War of the Dead : commando vs zombies

Moinset amateur que la moyenne du, ce film au budget somme toute assez modeste manque d'originalité et parvient à être captivant qu'en de très rares moments. Sur un sujet similaire, mieux vaut revoir la comédie ultra sanglanteou encore, un mini classique des années 1970.

Durant le début de la Deuxième Guerre mondiale, des nazis mènent des expériences sur l'immortalité en utilisant des prisonniers comme cobayes. Deux ans plus tard, un commando d'élite est envoyé sur les lieux et est confronté à une armée de soldats morts-vivants.

Les films de zombies ont la cote ces dernières années comme en fait preuve la populaire série télé The Walking Dead et les centaines de titres qui pullulent le petit et le grand écran depuis une bonne dizaine d'années.

Disponible cette semaine en format numérique, War of the Dead est une coproduction entre les États-Unis, la Lituanie et l'Italie. Réalisé par le réalisateur d'origine finlandaise Marko Mäkilaakso, ce dernier fait preuve de peu d'originalité pour son premier long métrage de fiction. Si la mise en scène est légèrement supérieure à la moyenne du genre destiné au marché de la vidéo, le film ne contient aucune surprise et se contente de se nourrir d'une seule idée de départ.

War of the Dead est davantage un suspense d'action avec des zombies qu'un film d'épouvante. Les amateurs de gore risquent de demeurer sur leur faim, car le film a peu à se mettre sous la dent ; la photographie est parfois trop sombre ce qui empêche de bien voir l'action lors des nombreux affrontements et fusillades entre humains et zombies.

Moins cheap et amateur que la moyenne du direct-to-video (dtv), ce film au budget somme toute assez modeste (1,3 million $) manque d'originalité et parvient à être captivant qu'en de très rares moments. Sur un sujet similaire, mieux vaut revoir la comédie ultra sanglante Dead Snow ou encore Shock Waves, un mini classique des années 1970.

Cote: *1/2 sur 5

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.