LES BLOGUES
26/11/2013 12:41 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST

Nouveautés Blu-ray & DVD: Boule et Bill et Prince Avalanche

Voici deux nouveautés de la semaine en format Blu-ray et DVD.

- Boule et Bill (Alexandre Charlot & Franck Magnier)

Passant devant un chenil, les parents d'un petit enfant de sept ans décident de ramener un charmant cocker à poil roux qui devient rapidement le compagnon inséparable de l'enfant...

Cette adaptation de la célèbre bande dessinée belge de Jean Roda a été conçue pour un public familial. Que cela ne tienne, c'est un désastre. Pour les admirateurs de la bédé, c'est une contrefaçon et une quasi-insulte alors que les gags tombent à plat et les situations frisent l'enfantillage. Même les enfants risquent de s'emmerder solide par le manque d'invention et de charme. Frank Dubosc est embarrassant alors que Marina Foïs se demande ce qu'elle fout dans cette entreprise purement mercantile. Malgré une courte durée (82 minutes), c'est long longtemps.

À voir, si vous avez aimé : Beethoven et ses innombrables suites

Cote : * sur 5

- Prince Avalanche (David Gordon Green)

Durant l'été 1988 au Texas, un patron et son employé travaillent ensemble sur le marquage d'une route endommagée par un immense incendie de forêt...

Après un passage à vide avec des comédies de studios pas très inspirées (Your Higness, The Sitter), le cinéaste indépendant David Gordon Green (All the Real Girls,The Snow Angels) est de retour au cinéma d'auteur avec cette excellente chronique dramatique. Prince Avalanche est en fait adaptation rurale d'un film islandais inspiré d'un fait divers et inédit au Québec (Either Way de Hafsteinn Gunnar Sigurosson). Le cinéaste retrouve la poésie et la liberté de ton qui caractérisaient ses premiers films avec cette chronique douce-amère sur le thème de l'amitié. Souvent comparé à Terrence Malick, David Gordon Green filme avec minimalisme la grandeur de la nature (avec sa faune et son état de désolation) comme métaphore sur la quête d'identité et la (re)naissance d'une amitié. Paul Rudd et Emile Hirsch (qui ressemble étrangement à un jeune Jack Black) sont au diapason de ce buddy movie touchant bercé par la musique de David Wingo et les chansons du groupe folk Explosions in the Sky.

À voir, si vous avez aimé : Gerry et Undertow

Cote : **** sur 5

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les films à l'affiche, semaine du 22 novembre 2013

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.