LES BLOGUES
17/04/2018 09:00 EDT | Actualisé 17/04/2018 09:00 EDT

Deuxième procès de Bill Cosby sous le feu des projecteurs

Au cours des dernières années, plus de 60 femmes ont dénoncé l’homme de 80 ans.

POOL New / Reuters
Si Cosby est accusé, il pourra faire face à environ 30 ans de prison.       

Bill Cosby, jadis père chéri des Américains avec The Cosby Show, devrait connaitre sa sentence d'ici peu pour des accusations d'agressions sexuelles auxquelles il fait face. Au cours des dernières années, plus de 60 femmes ont dénoncé l'homme de 80 ans. Souvenons-nous que l'an passé, le 5 juin, avait débuté le premier procès de Monsieur Cosby, portant sur le fait d'avoir possiblement drogué et agressé sexuellement Andrea Constand en 2004.

Celui-ci était venu à terme sans que le jury parvienne à s'entendre. Peu de temps après, les différents acteurs se sont dit qu'un deuxième procès devait avoir lieu pour qu'une décision soit rendue : favorable ou défavorable à l'accusé. Il y a de cela quelques jours (le 9 avril), le deuxième procès s'est amorcé et il pourra possiblement s'échelonner sur environ un mois.

Surprenant parfois la loi et le système judiciaire, vous ne trouvez pas ? Il y a de nombreuses victimes alléguées de Bill Cosby ayant voulu témoigner à son procès, mais n'ayant pas pu. Plusieurs se seraient fait agresser il y a trop longtemps de cela donc elles ne sont plus aptes à le poursuivre au criminel.

La mise en contexte

Nous sommes en présence de deux versions de faits. Les accusatrices s'entendent à l'unanimité pour dire que Cosby les avait droguées et violées. Du côté de l'accusé, l'on promet que ce dernier a été infidèle certes, mais que ces relations étaient consentantes. Cosby et son équipe légale continuent de démentir en bloc les accusations.

Cosby et son équipe légale continuent de démentir en bloc les accusations.

En ce qui a trait aux témoignages, n'est-ce pas normal que les femmes l'accusant n'aient pas en main toutes les pièces du casse-tête puisque celles-ci étaient sous l'effet de la drogue ? De la sorte, il est laborieux de raconter tout ce qui s'est passé lorsqu'on n'était pas en pleine possession de ses moyens.

Et qui est Andrea Constand ? Ancienne employée de l'Université Temple à Philadelphie, elle a rencontré Cosby en 2002. Elle aurait été invitée à la demeure de la vedette télévisée qui lui aurait alors fait prendre des drogues pour ensuite l'agresser sexuellement. Le principal accusé dans cette histoire aurait également versé 3,4 millions de dollars à cette dernière, en guise de règlement de compte pour qu'elle ne le poursuive pas. Les médias de nouvelles ne discutent pas davantage de la technique de règlement de compte : somme toute loin d'être synonyme d'innocence. Une approche qu'ont déjà utilisée plusieurs personnalités publiques dans le but ultime de faire taire leur(s) accusé(es). Moyen machiavélique qui avait de même été utilisé par Michael Jackson lorsqu'il était question d'attouchements à l'endroit d'enfants mineurs. L'ancien avocat de Jackson défend dorénavant Bill Cosby.

Entré en scène d'un nouvel avocat : Tom Mesereau

Homme absent lors du procès de l'an dernier, Tom Mesereau tentera d'innocenter son client. En ce moment, peu sont les gens prêtant une attention à cet homme qui pourrait jouer les trouble-fêtes pour le déroulement du procès. Celui-ci a déjà fait signe des irrégularités dans le discours de la plaignante. Il convient d'expliquer l'homme puisque ce dernier est soi-disant controversé. Monsieur Mesereau avait jadis défendu le défunt Roi de la Pop. Il avait réussi à faire valoir son client innocent de 14 chefs d'accusation d'attentat à la pudeur. Selon certains, la carrière de l'avocat n'est nul gage d'honneur. Par le passé, Mesereau, 67 ans, fut habile dans de gros dossiers criminels. Il avait également été avocat de grandes personnalités publiques dont Robert Blake ou Mike Tyson.

On l'entend sur plusieurs lèvres, le phénomène #MeToo, ayant pris son envol à l'automne dernier avec tout d'abord des accusations à l'endroit du réalisateur Hollywodien Harvey Weinstein, peut-il faire changer la donne dans un procès d'une telle envergure ? Lors de la non-entente du jury l'an passé, les dénonciations Metoo étaient absentes. Depuis ce temps, plusieurs grands noms sont tombés de haut. Le public, avec ce mouvement, semble prendre les victimes avec davantage de sérieux qu'auparavant, en sera-t-il ainsi pour l'affaire Cosby?

Le public, avec ce mouvement, semble prendre les victimes avec davantage de sérieux qu'auparavant, en sera-t-il ainsi pour l'affaire Cosby?

Si vous voulez davantage comprendre l'affaire Cosby et tout ce que ça implique, je vous suggère fortement de regarder ce documentaire de CNN.

Lors du dernier déroulement judiciaire, Bill Cosby n'avait pas témoigné à la barre. Aura-t-il le courage de le faire cette fois-ci ? Si Cosby est accusé, il pourra faire face à environ 30 ans de prison.

Voir aussi: