LES BLOGUES
14/04/2017 09:03 EDT | Actualisé 14/04/2017 09:03 EDT

Malala, des bémols

Malala fait la promotion de l'éducation des musulmanes et on doit la louer pour cette action. Mais elle ne condamne jamais son «vrai Islam» qui maintient les femmes dans l'ignorance.

Soyons bien clairs. J'ai beaucoup d'admiration pour cette jeune femme qui a risqué sa vie pour défendre le droit des femmes à l'instruction. Et j'ai aussi beaucoup d'admiration pour le combat qu'elle mène actuellement en ce sens.

Mais sa visite et son discours ont soulevé en moi plusieurs questions. D'abord, sa visite à l'école secondaire nous a montré une Malala portant le voile qui était entourée de quelques jeunes filles qui arboraient le voile également. Quelle contradiction! Alors que Malala se porte à la défense du droit des femmes à l'égalité, elle porte le symbole de l'inégalité des sexes, soit le voile.

Et si elle prétendait que le voile n'est pas le symbole de l'inégalité des sexes, je lui demanderais de m'expliquer pourquoi les talibans et les intégristes d'Algérie, de l'Égypte, de l'Arabie saoudite, de l'Iran ont jeté de l'acide au visage des musulmanes qui ne portaient pas le voile.

Au cours de son discours, elle a fait une attaque remarquable contre tous les terroristes qui portent la haine et qui ne sont pas l'islam qu'elle pratique. Elle affirme être musulmane. Or, si elle est musulmane, c'est dire qu'elle reconnaît que le Coran est la révélation d'Allah. Elle se prétend modérée et pacifique et non terroriste. Petit problème. Le Coran affirme qu'il faut exterminer les infidèles. Donc, elle devient complice de la violence meurtrière du Coran comme tous les musulmans qui se disent modérés et pacifiques.

Cette contradiction afflige tous les monothéistes. Les juifs ont renoncé à la loi de Moïse qui lapide pour 68 motifs et ils ont aboli la polygamie reconnue par leur Bible. Mais ils continuent à affirmer que la Bible est la révélation de Dieu tout en ne pratiquant plus la loi de Moïse.

Les chrétiens à leur tour maintiennent que la Bible, Ancien et Nouveau Testament, est la révélation de Dieu tout en rejetant la loi de Moïse, en plus de la circoncision, pourtant signe de l'Alliance avec leur Dieu, la viande cachère et le sabbat, un commandement de leur Dieu, pour le remplacer par le dimanche.

Tous les croyants monothéistes sont pris ainsi avec une immense hypocrisie qui les fait complices des crimes de leur religion.

Autre gros problème dans le discours de Malala. Ce ne sont pas les terroristes qui ordonnent l'excision, mais l'islam qui tolère qu'un million de fillettes soient excisées chaque année. Les musulmans qui prétendent que l'excision est culturelle et non religieuse oublient que l'islam devrait combattre et condamner l'excision. Combien d'exciseuses lapidées? Combien de fatwas contre l'excision?

Ce ne sont pas les terroristes qui sont responsables des meurtres d'honneur, mais de bons pères ou frères musulmans, surtout en Jordanie qu'ils les commettent envers une fille ou une soeur.

Ce ne sont pas les terroristes qui sont responsables des meurtres d'honneur, mais de bons pères ou frères musulmans, surtout en Jordanie qu'ils les commettent envers une fille ou une soeur.

Ce ne sont pas les terroristes qui permettent aux hommes de battre leur femme, mais le Coran en toutes lettres.

Ce ne sont pas les terroristes qui imposent les mariages forcés ou avec des hommes âgés, mais les bons pères musulmans soi-disant modérés et pacifiques.

Ce ne sont pas les terroristes qui séparent les femmes des hommes dans les mosquées, mais les bons musulmans soi-disant modérés et pacifiques.

Ce ne sont pas seulement les terroristes qui interdisent aux filles de s'instruire, mais les pères et même les mères soi-disant pacifiques.

Malala a fait l'éloge d'un milliard et demi de musulmans pacifiques parce que ce discours plaît à notre société. Cela nous exempte de condamner en bloc l'islam et son Coran. Ce discours nous évite de condamner notre propre conduite. Elle n'a pas non plus condamné les meurtres et les massacres commis par Mahomet.

Malala fait la promotion de l'éducation des musulmanes et on doit la louer pour cette action. Mais elle ne condamne jamais son « vrai Islam » qui maintient les femmes dans l'ignorance; elle ne dénonce pas l'excision des fillettes; elle ne condamne pas l'infériorisation de la femme dans son islam.

LIRE AUSSI:

» Malala honorée par le Canada

» Le voyage chez l'Aga Khan revient hanter Justin Trudeau

» La famille Trudeau à la une du Paris Match

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST