LES BLOGUES
18/12/2016 08:22 EST | Actualisé 18/12/2016 08:22 EST

Il faut lire la Bible au pied de la lettre

Lire intelligemment la Bible en ne la lisant pas au pied de la lettre, c'est se boucher les deux yeux pour ne pas voir toutes ses horreurs, tous ses crimes dont elle regorge. Au contraire, il faut bien ouvrir les yeux pour lire ce qui est réellement écrit et non pas y voir seulement ce qu'on souhaite qu'il soit écrit.

Les croyants juifs, chrétiens et musulmans sont tellement mal à l'aise avec l'immoralité et la criminalité de leurs livres soi-disant sacrés qu'ils se sentent obligés d'inventer des arguments pour les justifier. Le premier argument est de ne pas lire la Bible, ou le Coran, au pied de la lettre. Le deuxième argument, il faut tenir compte du contexte historique, culturel, des traditions et des genres littéraires. J'ai publié trois livres pour démolir ces arguments: La Bible immorale, La Bible démasquée et Le Procès de la Bible, aux éditions Louise Courteau. Analysons ces arguments par des exemples très précis dans la Bible et le Coran.

La Bible justifie le génocide au nom de Yahvé. Josué commet 31 génocides contre les peuples cananéens. (Jos 10, 28-40) Moïse commet 61 génocides contre les peuples madians. (Dt 3, 4-8). Aucun contexte historique, culturel ne peut justifier de tels génocides. Dans la Bible, les juifs ne sont jamais victimes d'un génocide, mais ils sont souvent menacés de génocide. Par qui? Par Yahvé et Moïse. Parfois, le grand prophète, ce même Moïse, ne prend même pas la peine de mettre ses crimes sur le dos de son dieu. De sa propre autorité, il fait empaler les juifs qui ont couché avec les prostituées moabites (Nb 25, 4) et fait tuer les prostituées et leurs petits garçons. (Nb 31,17). Et comment ne pas lire à la lettre le massacre des 3 000 adorateurs du Veau d'or sur l'ordre de Moïse. (Ex 32, 28). Les adorateurs ne savaient même pas qu'il ne fallait pas faire d'images de leur Dieu, seul Moïse le savait et il savait aussi qu'il ne fallait pas tuer, c'était écrit sur les Tables. Donc aucune excuse. Autrement, dites-moi quels sont le sens et la vérité qui sont cachés sous ses crimes.

Élie égorge de ses propres mains 450 prêtres de Baal.(I R 18, 40). Chouraqui tente de justifier ce massacre religieux en prétendant qu'à l'époque (contexte historique et culturel), la coutume était de massacrer les vaincus. D'abord, on ne trouve aucun autre exemple dans la Bible de cette coutume, sauf de la part des juifs, ensuite Élie, prophète du peuple soi-disant élu de Yahvé, aurait dû donner l'exemple et briser cette coutume sanglante. Et Jésus considère Élie comme un grand prophète. C'est une raison de plus pour ne pas croire en sa soi-disant divinité. Au contraire, Jésus, s'il avait été Dieu, aurait dû condamner les crimes d'Élie et de Moïse.

Selon les croyants, la vérité biblique essentielle est le pardon de Yahvé-Dieu. Faux. Dans la Bible, Yahvé ne pardonne jamais. Au contraire, il se venge continuellement contre les peuples dits païens et même contre son peuple lorsqu'il lui est infidèle. Yahvé protège ses grands criminels comme Moïse, Josué, Élie, mais il tue les innocents comme le prêtre Uzza et la femme de Lot.

La Bible n'est pas une histoire d'amour entre Dieu et l'homme, mais une histoire d'horreur, un cimetière pour les enfants et un camp de concentration pour les femmes. Yahvé est un petit dieu tribal, esclavagiste, misogyne, jaloux, vengeur, guerrier, massacreur. Enfin, ce sont les auteurs de la Bible soi-disant inspirés par Dieu qui mettent tous ces crimes sur le dos de leur Dieu. Et les croyants d'aujourd'hui, sans aucun contexte historique, continuent de justifier ces crimes. Ils sont aussi coupables que les auteurs de la Bible en se rendant complices de ces crimes.

Les croyants devraient réfléchir un peu plus sérieusement. Par exemple, l'Église catholique a établi tous ses dogmes sur une lecture littérale de la Bible, une lecture au pied de la lettre, sans contexte historique ou culturel, sans tenir compte des traditions et des genres littéraires. Sinon, on pourrait dire qu'il ne faut pas prendre à la lettre la résurrection de Jésus et son ascension, ni ses miracles encore moins tout le merveilleux qui entoure sa naissance. Qu'il faudrait en considérer le contexte historique et culturel, les traditions et le genre littéraire. L'Église a condamné Galilée en prenant à la lettre l'arrêt du soleil par Josué. L'Église a pris à la lettre la parabole du Père-vigneron, du Fils-vigne et des fidèles-sarments pour brûler les victimes de l'Inquisition. L'Église a pris à la lettre la parabole du Serviteur infidèle pour justifier la torture de ces mêmes victimes. (voir mon livre Monsieur Jésus, éditions Fleur de lys)

Même chose pour le Coran. Certains imams prétendent que la guerre sainte est menée non pas contre des êtres humains, mais contre les péchés. Voyez-vous ça? Allez dire ça aux milliers de victimes massacrées par les musulmans en Afrique du Nord et en Espagne. Il s'agissait d'enfants, de femmes et d'hommes bien vivants, pas des péchés. Allez dire ça aux millions de victimes dans la plus grande guerre de religion de l'histoire entre les musulmans et les hindous, une guerre de mille ans. Non, le Coran dit à la lettre: « Tuez les infidèles. » Et les musulmans de tous les siècles, pas seulement les islamistes, ont lu à la lettre ce passage soi-disant inspiré par Allah et l'ont mis en application.

Il ne faut pas oublier qu'une seule parole immorale, un seul passage criminel, dans la Bible ou le Coran invalide à eux seuls toute révélation soi-disant divine.

Lire intelligemment la Bible en ne la lisant pas au pied de la lettre, c'est se boucher les deux yeux pour ne pas voir toutes ses horreurs, tous ses crimes dont elle regorge. Au contraire, il faut bien ouvrir les yeux pour lire ce qui est réellement écrit et non pas y voir seulement ce qu'on souhaite qu'il soit écrit.

Je pourrais multiplier les citations de la Bible et du Coran qui sont criminels et immoraux. Je l'ai fait abondamment dans mes livres.

LIRE AUSSI

Pourquoi il ne faut pas lire la Bible au pied de la lettre - Jean Laberge

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 9 religions vraiment bizarres Voyez les images